Au Luxembourg

28 décembre 2018 08:00; Act: 28.12.2018 10:17 Print

Les éoliennes font des vagues à Differdange

DIFFERDANGE - Des citoyens dénoncent la fragilité du terrain où est envisagé le parc éolien Diffwand.

storybild

L’ASBL Wandtastesch a trouvé un trou de plusieurs mètres de diamètre près du site où sont prévues des éoliennes.

Sur ce sujet
Une faute?

Un énorme trou, causé par un effondrement du sol, non loin du site prévu pour l’installation à Oberkorn de trois éoliennes. C’est ce qu’ont trouvé les membres de l’ASBL Wandtastesch qui s’oppose au projet de parc éolien Diffwand. Les innombrables galeries souterraines rendent le site impropre à accueillir un dispositif de plusieurs milliers de tonnes, estime l’ASBL.

«Nous sommes bien conscients du problème, rétorque Roberto Traversini, bourgmestre de Differdange. C’est pour cela qu’une étude du terrain est prévue. Elle aurait dû être menée en mai dernier, mais a été repoussée suite au décès de mon confrère écologiste Camille Gira (NDLR: ancien secrétaire d’État au Développement durable). Elle sera réalisée en mai 2019».

Si l’étude est positive, il faudra encore attendre le feu vert du ministère de l’Environnement pour démarrer l’installation des éoliennes. Si elle est négative, le projet ne sera pas abandonné mais mené à un autre endroit. «Nous avons déjà un autre terrain en tête, mais je n’en dirai pas plus pour le moment pour éviter toute contestation prématurée», précise le bourgmestre. «Si on veut sortir de notre dépendance au nucléaire, il faut faire le nécessaire. Sinon comment atteindrons-nous les objectifs environnementaux?», insiste-t-il encore.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mann vum Fridden le 28.12.2018 08:52 Report dénoncer ce commentaire

    On pourrait poser la question suivante: « Vous préférez habiter tout près » A. D’une centrale au gaz B. D’une centrale au fioul ou charbon C. D’une centrale nucléaire D. D’une éolienne

  • Patrick le 28.12.2018 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    Une société allemande qui installe des éoliennes m'a contacté pour me proposer d'en installer deux ou trois dans une petite forêt que je possède en Belgique. Pour l'installation, ils doivent raser une bonne partie de cette forêt et envoyer des tonnes et des tonnes de béton dans les sol. Après une vingtaine d'années, tout s'arrête, ils viennent démonter les éoliennes mais tout le béton qui a été injecté dans le sol pour les fondations y reste pour toujours. J'ai donc rejeté de projet. Et on nous parle d'écologie... mais quelle arnaque.

  • Loulou le 28.12.2018 12:18 Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez voulu les écolos ? Et bien, dansez maintenant.

Les derniers commentaires

  • Jempi le 31.12.2018 07:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est moche ET ça sert à rien.

  • denDécken le 30.12.2018 21:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage juste que le propriétaire du terrain sur lequel les éoliennes de Differdange seront construites siège au conseil communal de Differdange et fait partie de la majorité de ce conseil. Mais je suis sur qu‘il n‘y a pas de conflit d‘intérêt entre la réalisation de ce projet et des intérêts personnelles...

  • Luxo le 29.12.2018 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    Les éoliennes c'est bien, elles sont indispensable au Pays . Mais comme pour les contournements ce n'est pas en demandant l'avis des riverains que les projets avanceront. Par contre pour respecter l'environnement nos ministres devraient encourager la construction de voitures luxembourgeoises construites avec les ressources locales . Car dans un petit pays comme le notre pas besoin de 200 CV pour tracter un char lorsque deux Ardenais le font de manière plus écologique

  • Oggy le 29.12.2018 13:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Ladeux, laissez tomber, il s'agit d'un projet de construire un désert géant autour du Luxembourg et recueillir la chaleur et les rayons dans une méga centrale solaire comme à Dubaï ! c'est un peu cher mais par contre pratique lorsqu'il neigera, plus besoin de saler ! mais trop de poussière ai final !

  • ladeux le 29.12.2018 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Cr15 et c'est ?

    • Des chiffres et des lettres le 29.12.2018 12:01 Report dénoncer ce commentaire

      Desertec consistait à construire de centrales solaires dans le désert du Sahara (Maroc...) puis de tirer des lignes à haute tension vers l'Europe. Les barrages des Alpes, des Pyrénées... devaient servir de station de pompage pour réguler le réseau électrique. Le projet est plus ou moins à l'arrêt.