Au Luxembourg

27 avril 2018 15:24; Act: 27.04.2018 15:32 Print

Les éoliennes peuvent-​​elles nuire à votre santé?

LUXEMBOURG - Le bruit des éoliennes et les infrasons qu'elles émettent inquiètent les riverains qui auront prochainement ces infrastructures à côté de chez eux.

storybild

Au Luxembourg, les éoliennes existantes se trouvent en moyenne à 914 mètres d'une habitation. (photo: Editpress/Julien Garroy)

Sur ce sujet

D'ici 2020, 41 nouvelles éoliennes doivent être installées au Luxembourg. «Actuellement, des réunions d'information sont organisées dans les communes concernées (Sanem, Dippach, Mondercange, Reckange-sur-Mess et Roeser). Lors de ces réunions, certains habitants ont exprimé leur crainte que les éoliennes pourraient avoir des conséquences négatives sur leur santé», explique le député Max Hahn en interpellant Carole Dieschbourg.

Dans sa réponse, publiée ce vendredi, la ministre de l'Environnement explique que jusqu'à présent, aucune plainte n'a jamais été enregistrée concernant «un dommage ou un malaise auditif causé par les éoliennes». Au Luxembourg, les éoliennes existantes se trouvent en moyenne à 914 mètres d'une habitation. Quant aux projets en cours d'élaboration, celui de Garnich devrait voir l'installation d'une éolienne à 614 mètres d'une ferme située hors agglomération. Les autres habitations, en agglomération, en seront éloignées de 850 mètres.

Facteur psychologique important

Dans ces conditions, «les niveaux sonores générés par les éoliennes ne dépassent que rarement les bruits de fond habituels à l'intérieur et à l'extérieur des habitations», rapporte la ministre en se basant les analyses de plusieurs agences compétentes en la matière. Et s'ils les dépassent, l'impact sonore n'est que très léger. «Les sons générés par les éoliennes n'affectent donc pas directement la santé auditive et générale des riverains», souligne la réponse de la ministre.

Pas de crainte à avoir, non plus, pour les basses fréquences et les infrasons car leurs niveaux restent inférieurs au seuil d'audition chez l'homme, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur des habitations, note l'agence nationale (NDLR: française) de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES). Le facteur psychologique peut toutefois jouer un rôle. Même lorsque des bruits sont très faibles et que la présence d'infrasons n'est pas perceptible, certains habitants développent un sentiment d'inconfort et d'inquiétude qui peut donner lieu à du stress, à des maux de tête ou à des insomnies, explique l'ANSES.

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • évanté le 27.04.2018 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    À mon avis ça dérange moins qu'un avion Cargolux passant au dessus de la maison.

  • C'est pas possible... le 27.04.2018 15:47 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours en train de pleurer les gens, alors ca veut pas de centrales nucleaires mais les eoliennes ca va pas non plus...

  • Lorenz le 27.04.2018 16:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les luxembourgeois ne veulent pas de centrale nucléaire, pas de centrale au charbon ni d'éoliennes mais ils veulent bien de l'électricité, il faut être cohérent à un moment donné

Les derniers commentaires

  • dieux le 29.04.2018 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    De plus ne produisent pas grand chose est perturbe la croissance des animaux et insectes.

  • PeeWee le 29.04.2018 09:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout en s'accordant sur la dangerosité potentielle du nucléaire, il reste à l'Energie ce que l'avion est au transport, une cible fantasmée, plus sûr que bien des choses mais générant un drame de masse si un problème survient. Donc si nous ne voulons plus de nucléaire il va alors falloir laisser les apprentis sorciers de l'industrie nous faire des propositions alternatives (car ils ont bien compris le potentiel économique du lobby anti nucléaire) sinon c'est retour à l'âge de pierre direct. Bref ce sera éoliennes émettent des infrasons, hydro-électricité qui gêneront les poissons et les moules (mince ça !), solaire qui polluera lorsqu'on devra les jeter et les remplacer et géothermie qui certainement va refroidir le centre de la terre. Un jour passe également certains lui disait que la Terre était plate.

  • Marc le 28.04.2018 17:54 Report dénoncer ce commentaire

    Avec tout le vent que certains font, le Luxembourg pourrait exporter de électricité partout en Europe, il suffirait d'installer de petite éolienne sur les bureaux.

  • Luana le 28.04.2018 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    Le capital s'est emparé de l'écologie et surfe sur des bobards pour fourguer encore et toujours de la marchandise sans se préoccuper des conséquences. Que de naïveté autour des éoliennes! Bienheureux celui qui croit. Hélas l'ignorance est la cause de la disparition des espèces.

  • Rumelange le 28.04.2018 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a l'heure ou le diesel tends à disparaître, ou l'essence, en reserve, est limitée, ou le nucléaire court à sa perte, il est plus que temps f'investir dans des energies "vertes" et peu couteuses. Installer des parcs à eolienne est l'avenir, mais pour qoui pas faire des recherches afin de placer des "capteurs" au sommet de chaque immeuble afin qu'il puisse se rendre autonome. au lieu de les placer en hauteur, pourquoi ne pas créer un système de rouleaux en longueur, ou en largeur ( en fonction de l'exposition du vent ). Et les capteurs solaires ? les milliers de m2 de surface des batiments des Communautés Européennes ?????? a quand des panneaux solaires.??????

    • RamBo le 28.04.2018 14:39 Report dénoncer ce commentaire

      Oui parce que détruire la faune et la flore sur plusieurs centaines de km² pour construire des parcs d'éoliennes afin de chauffer ta baignoire c'est l'avenir.