Au Luxembourg

05 juin 2020 09:00; Act: 05.06.2020 10:46 Print

Les étudiants craignent le logiciel de surveillance

LUXEMBOURG - Le flou règne sur le logiciel qui servira à surveiller, en ces temps de Covid, les étudiants lors de leurs examens à distance.

storybild

Les étudiants de l'Uni passeront leurs épreuves en ligne dès lundi.

Sur ce sujet
Une faute?

«J'ai mon premier oral lundi, à 8 h, au début de la période des examens, dit une étudiante de l'Université du Luxembourg. Et je ne connais pas encore les modalités. Ajouté aux autres difficultés liées au Covid, ça m'angoisse».

Cette semaine, l'incertitude sur le logiciel qui servira à surveiller les étudiants confinés durant leurs épreuves du semestre d'été crée des remous. «Serons-nous enregistrés via notre webcam? Que deviendront ces enregistrements? Le logiciel aura-t-il accès aux données de notre ordinateur privé?», se demande Estelle Née, porte-parole de l'Union nationale des étudiant-e-s du Luxembourg (UNEL) et étudiante en droit à l'Uni.

«Pas question de compromettre les données privées de nos élèves»

Des députés CSV ont partagé des interrogations similaires via une question parlementaire dont l'urgence a été reconnue. Ils se demandent s'il n'est pas possible plutôt d'organiser des épreuves en présence physique.

Du côté de l'Uni, on précisait ne pas encore avoir choisi l'outil qui servira pour les examens. «Mais ce sera un outil connu, validé et conforme au Règlement général sur la protection des données. Et un enseignant ne connaîtra pas le nom d'un élève dont il reçoit la copie», avance-t-on.

«La situation créée par le Covid est exceptionnelle. Mais en tant qu'université il n'est bien entendu pas question de compromettre les données privées de nos élèves».

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Minettsdapp le 05.06.2020 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'Europe n'aura rien à envier à la Chine à long terme en ce qui concerne la cyber-surveillance. Ce n'est qu'une affaire de temps. Mieux vaut prévenir que guérir.

  • Bettel le 05.06.2020 09:29 Report dénoncer ce commentaire

    On marche vite pour un état de surveillance bien venue a 1984!!!

  • duvaro le 05.06.2020 09:12 Report dénoncer ce commentaire

    Ils parlent, ils veulent relativer, mais en realite .... ce n'est que le commencement. Ce virus tout comme les protestations un peu partout dans le monde ne servent qu'a installer la surveillance de tout le monde. O

Les derniers commentaires

  • Biggy le 06.06.2020 13:41 Report dénoncer ce commentaire

    Et quand tu penses à tous ces étudiants qui se la raconte genre rebels, qui savent tout mieux que nous adultes, et qui là s'écrasent mollement alors qu'on leur impose une surveillance genre BigBrother via webcam.... sachant que cela sera impossible pour l'Uni de la sécuriser. Sinon petit conseil pour les exams pour pas stresser quel qu’en soit les modalités : travailler sérieusement toute l'année et pas au dernier moment.

  • Phoque le 06.06.2020 11:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Surveillance comme en Chine sans oublier les milliers de satellites envoyés dans l’espace par Elon Musk voila 1 mois pour mieux nous contrôler!!....et les drones de la forme d’un oiseau qui nous filment et qui se rechargent de façon autonome sur les câbles électriques

  • joseph le 06.06.2020 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    c'est clair, j'ai désactivé mon bluetooth pour ne pas me faire avoir

  • ITA le 06.06.2020 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cela suffit maintenant... vivement que le Q Anon fasse son travail. wwg1wga.

  • patdevelours le 06.06.2020 09:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est à mourir de rire que des gens qui passent leurs vies sur Facebook et autres , s inquiètent pour la confidentialité !