ACEL

15 septembre 2017 11:34; Act: 15.09.2017 17:35 Print

Les étudiants pour un accès simplifié aux stages

LUXEMBOURG - L'Association des cercles d'étudiants luxembourgeois (ACEL) a effectué ce vendredi sa rentrée, avec quelques revendications au menu.

storybild

L'ACEL veut un accès aux stages simplifié. (photo: L'essentiel)

op Däitsch
Sur ce sujet

L'Association des cercles d'étudiants luxembourgeois (ACEL) regroupe une quarantaine d'associations d'étudiants luxembourgeois à l'étranger. Ses représentants ont lancé leur année 2017/2018 ce vendredi matin, en mettant l'accent sur les problématiques politiques. Intégré dans le Comité de suivi stratégique de l'étude Rifkin, sur laquelle l'ACEL a publié son avis en juin et après avoir réglé, début août, les derniers détails sur la gratuité des transports publics pour les étudiants, l'ACEL s'attaque à présent au problème des stages.

«Au Luxembourg, on a des problèmes pour trouver des stages, car il faut toujours une convention avec l'université», explique Laurent Heyder, vice-président de l'ACEL. «Ce serait plus facile pour l'étudiant de parler avec son patron s'il n'y a pas besoin de convention de certification pour la sécurité sociale... On veut une simplification administrative dans ce domaine, pour que plus de jeunes aillent dans les entreprises. Avoir fait un stage aide les jeunes à trouver leur premier emploi».

La REEL en Allemagne

De premiers pourparlers ont déjà eu lieu sur ce thème avec le ministre du Travail, Nicolas Schmit. «Il est plutôt d'accord avec notre revendication», assure Laurent Heyder. «Mais il constate que sur le terrain cela peut poser des problèmes d'abus de la part de certaines entreprises. Il faut trouver le juste milieu entre la prévention de ces abus et les possibilités de travailler».

Ces «entraves bureaucratiques» au stage, comme les nomme l'ACEL, figureront au menu des discussions de la 33e REEL (Réunion européenne des étudiants luxembourgeois), qui se déroule du 21 au 24 septembre, à Cologne et Bonn. Quelque 150 étudiants y sont attendus. Outre l'aspect festif et culturel de l'événement, des discussions politiques sont prévues. Le Premier ministre, Xavier Bettel, le ministre du Travail, Nicolas Schmit, et le ministre de l'Enseignement supérieur, Marc Hansen, seront notamment présents.

L'ACEL a fait sa rentrée avec des revendications et publie une nouvelle édition de ses guides:

(JW/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.