Festival au Luxembourg

21 août 2018 12:53; Act: 21.08.2018 14:50 Print

«Les Francofolies résumées au Luxembourg»

ESCH-SUR-ALZETTE - Le célèbre festival français arrive au Grand-Duché, avec une «Warm up Édition» les 6, 7 et 8 septembre.

Sur ce sujet

Édition zéro, tour de chauffe, et finalement «warm up». Tout le monde n’était pas franchement d’accord sur le terme à utiliser pour désigner la première des Francofolies au Grand-Duché, du 6 au 8 septembre à Esch-sur-Alzette. «Je me bats contre les anglicismes», glisse ainsi Gérard Pont, producteur des Francofolies.

Pour un festival fondé sur la promotion de la culture francophone, le choix a de quoi faire sourire. Le plan de bataille en revanche, personne ne le conteste. Et les Francofolies comptent bien sur ce «warm up» 2018, donc, pour marquer le coup et s’intégrer à long terme dans le paysage culturel eschois. «Nous allons concentrer en une dizaine de spectacles ce qui aurait pu se faire en cent. Ce sera un résumé de ce que seront les Francofolies au Luxembourg dans les années à venir», résume Jean-Serge Kuhn, organisateur.

Un vendredi rock

Avec seulement «quelques semaines» pour définir une affiche, les parties prenantes se sont montrées satisfaites. Déjà «presque sold-out», dixit le bourgmestre CSV d’Esch-sur-Alzette Georges Mischo, le concert de Julien Clerc ouvrira le bal le jeudi 6 septembre au Théâtre d’Esch, avec Julien Arpetti en première partie.

Le vendredi sera plus rock avec le groupe luxembourgeois Versus You, Mat Bastard et Shaka Ponk à la Rockhal. Enfin, plusieurs artistes français, allemands et luxembourgeois prendront part à l’Open Stage, le samedi, place de l’Hôtel-de-Ville, à Esch. Didier Sustrac, Bartelby Delicate, DJ Kirsty Sutherland, Southern Caravan Breath et Seed To Tree seront de la partie.

«La programmation est à l’image de la diversité de la ville», explique Jean-Serge Kuhn, qui ambitionne de mettre en place un festival comparable aux Francofolies de La Rochelle «dans les cinq ans». La première édition officielle aura lieu l’année prochaine, à Esch-sur-Alzette. Lancées en 1985 à La Rochelle, les Francofolies se sont depuis exportées à travers le monde, de l’Allemagne à l’Argentine et au Chili, en passant par la Belgique, la Bulgarie, la Suisse ou encore le Québec.

Shaka Ponk sera sur scène le vendredi soir...

... tout comme Matt Bastard...

... et les Luxembourgeois de Versus You.

Julien Clerc, un indémodable habitué des Francofolies, fera l'ouverture le jeudi soir.

L'organisateur Jean-Serge Kuhn au micro L'essentiel Radio de Thomas Holzer:

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Frede le 22.08.2018 08:25 Report dénoncer ce commentaire

    Shaka Ponk en concert ça déménage. J'espère qu'ils vont réussir à faire bouger le public de la Rockhal. Moi j'y retourne

  • Loulou le 21.08.2018 16:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bien garde ton argent !!!!

  • Blablabla le 22.08.2018 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si vous lisez l’article, il y a marqué presque « sold out », c’est une preuve qu’il y a beaucoup de gens au Luxembourg qui sont francophones ou qui apprécient simplement la francophonie. Le Luxembourg est un pays germanique, mais aussi en partie francophone et surtout francographe depuis des siècles. Si le Luxembourg est un pays membre de l’OIF (Organisation internationale de la francophonie), il est tout à fait normal qu’un tel festival soit organisé dans le pays. Message aux francophobes : ça ne met NULLEMENT en danger la culture germanique majoritaire !

Les derniers commentaires

  • Dispense de travail le 23.08.2018 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    De nouveau un non-événement. Les francophones reçoit du congé pour cet événement parce que la grande majorité doivent travailler?

  • Blablabla le 22.08.2018 14:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Francophone : Vous parlez des Belges résidents, mais vous oubliez les Français résidents (pas frontaliers) qui sont également nombreux, car ils représentent la 2ème communauté étrangère après les Portugais suivis des Italiens en 3ème place. Ces 3 peuples sont romanophones, donc le français est pour la plupart la 2ème langue et ont plus de facilité avec le français. Le luxembourgeois, langue nationale est bien-sûr importante au Luxembourg, mais le français est clairement la 2ème langue importante du pays. Qu’on le veuille ou pas, c’est ça la réalité du pays. En plus, on a 2 pays voisins francophones. On ne pourra jamais laisser tomber le français. Je le fais savoir aux germanophones qui ne semblent pas ou qui n’acceptent pas cette réalité. Oui, ce festival a du sens d’être organisé.

  • sev le 22.08.2018 12:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous êtes grave les luxos.....

    • @ sev le 22.08.2018 13:12 Report dénoncer ce commentaire

      merci le 111

  • Blablabla le 22.08.2018 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si vous lisez l’article, il y a marqué presque « sold out », c’est une preuve qu’il y a beaucoup de gens au Luxembourg qui sont francophones ou qui apprécient simplement la francophonie. Le Luxembourg est un pays germanique, mais aussi en partie francophone et surtout francographe depuis des siècles. Si le Luxembourg est un pays membre de l’OIF (Organisation internationale de la francophonie), il est tout à fait normal qu’un tel festival soit organisé dans le pays. Message aux francophobes : ça ne met NULLEMENT en danger la culture germanique majoritaire !

  • Frede le 22.08.2018 08:25 Report dénoncer ce commentaire

    Shaka Ponk en concert ça déménage. J'espère qu'ils vont réussir à faire bouger le public de la Rockhal. Moi j'y retourne

    • Sam Amuse le 22.08.2018 11:10 Report dénoncer ce commentaire

      Pareil, je les ai vus au Galaxie cette année, et à Paris pour l'enregistrement de l'émission Alcaline, ça ne fera que la 7ème fois en tout, et j'ai déjà mon billet pour Nancy le 19/03/2019.