Formation au Luxembourg

01 juin 2020 12:18; Act: 02.06.2020 08:55 Print

«Désinfecter n'est pas la même chose que nettoyer»

LUXEMBOURG - Les futures agents d'entretiens seront encore plus éveillées à l'importance des procédures pour nettoyer et désinfecter, note une responsable de formation.

storybild

«Désinfecter n'est pas la même chose que nettoyer», souligne Ana Barreiro. (photo: Pixabay - illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec le coronavirus, qui a mis sur le devant de la scène l'importance de la désinfection pour s'en protéger, les responsables de formations de nettoyage professionnel se sont adaptés. «Nous allons désormais rappeler aux futures femmes de ménage un principe simple: désinfecter n'est pas la même chose que nettoyer», explique par exemple Ana Barreiro.

La directrice de l'ASBL Office House Capellen, qui dispense parmi d'autres des formations de nettoyage professionnel (10 heures pour le tarif de 190 euros), ajoute qu'elles seront encore plus éveillées à l'importance «de bien suivre les procédures»: se désinfecter les mains avant de travailler, porter des gants pour le nettoyage et pour changer les poubelles, désinfecter les poignées de portes, ou savoir comment ranger le matériel. «D'autant qu'en une journée, elles peuvent se déplacer dans différents endroits, à savoir chez des particuliers, dans des crèches ou dans des bureaux d'entreprise», souligne la dirigeante.

Si les missions des agents d'entretien ne vont pas forcément évoluer, ils pourront s'attendre à être davantage scrutés dans l'exercice de leur métier (notamment par rapport à la peur de la contamination), note Ana Barreiro. La directrice note qu'en parallèle, leur image devrait être valorisée à l'avenir. «Avec le déconfinement progressif, les dirigeants d'entreprise vont par exemple s'assurer d'avoir un professionnel certifié pour la désinfection», indique la directrice. Je pense qu'il va y avoir une prise de conscience sur le rôle très important qu'elles occupent dans la société».

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Truthis le 01.06.2020 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    « Les futures femmes de ménage ». Même au sein de la profession le métier est genré... Agent d’entretien conviendrait mieux, que ce soit homme ou femme derrière. Marre de réduire la femme à la seule à faire ce travail, avec toutes les tâches ingrates que cela comprend. La prochaine étape on rajoute le mot « portugaise » derrière ? Luttons un peu pour faire changer les choses et les mentalités...

  • Hugo Victor le 01.06.2020 13:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une meilleure paye et reconnaissance !!

  • solidarite le 01.06.2020 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    “Agent d’entretien” est un terme plus inclusif que “femme de ménage”

Les derniers commentaires

  • luxo le 03.06.2020 21:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le métier de technicien de surface est bien plus complexe que de nombreux métiers mieux rémunérés. C’est personnes qui exercent un métier dangereux et pénible mériteraient un salaire supérieur au salaire moyen du pays.

  • La C.V du coin le 02.06.2020 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @bami, dommage que vous n'avez pas regardé ce que vous avez écrit, avant de la postée. Regardé bien "Nous êtes"? Hhmm????

  • zaza le 02.06.2020 09:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut appeler un chat un chat J’ai été femme de menage au bloc opératoire 28ans et j’ai connu des hauts et des bas comme dans touts les boulots disputes ect ..bon rapport avec tout les équipes soignante .. Il faut savoir que ces des firmes extérieures donc ...entre la chef la sous chef et les filles qui vont fayoté les jalousies .. il n’y a pas un travail ou tout va et c’est comme ça dans tout . Pour le salaire on aimerait toujours gagner mieux mais une femme de ménage qui est frontalière Française gagne le salaire d’une infirmière en france ... le mot est Technicienne de surface???? Ce n’est pas un travail de tout repos pensez au personnel qui font que chaque vous vivez dans un environnement propre : JETÉ Masque ???? papier cigarette ???? Chewing-gum.... dans les endroits prévu et arrêter les bla-bla bla...

  • Dreamlux le 02.06.2020 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui quand ont voient des femmes de ménages nettoyer les toilettes et table de la cuisine avec la même éponge ! Il y a urgence .Les sociétés de nettoyages font payer des fortunes aux clients et beaucoup ne sont pas formées car nettoyer correctement cela s’apprend et ne s’improvise pas .

  • nettoyage n'est pas désinfection! le 02.06.2020 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    si nettoyer n'est pas la même chose que désinfecter, alors pourquoi est-ce que les pauvres nettoyeuses doivent faire ce travail en plus du nettoyage sans pourtant gagner davantage pour le travail de désinfection qui est automatiquement ajouté à leurs tâches ???!!! ...