Au Luxembourg

30 avril 2019 17:38; Act: 30.04.2019 17:57 Print

Les jeunes auront la parole à propos du climat

LUXEMBOURG - Suite à la manifestation du 15 mars pour le climat, le gouvernement souhaite donner la parole aux lycéens lors de cinq débats.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le 15 mars dernier, 15 000 personnes, selon le collectif organisateur Youth for Climate et 7 500 selon la police grand-ducale, avaient défilé dans la rue pour lutter contre le réchauffement climatique. Suite à l'ampleur du mouvement, les ministres de l'Éducation nationale, de l'Environnement et de l'Agriculture, ainsi que la Conférence nationale des élèves du Luxembourg (CNEL) ont décidé d'organiser cinq moments d'échanges avec les lycéens pour les «associer activement à la recherche et à la mise en œuvre de solutions pour la protection de la planète».

Les conclusions des discussions seront prises en compte dans le cadre du Plan national du gouvernement sur le climat, devant être finalisé pour la fin 2019. Les échanges se réaliseront en présence des ministres, Claude Meisch, Carole Dieschbourg et Romain Schneider, à cinq dates et lieux différents.


- Le mercredi 8 mai 2019 de 14h à 17h au Forum Geesseknäppchen à Luxembourg
- Le vendredi 10 mai 2019 de 14h à 17h à la Al Seeërei à Diekirch
- Le lundi 13 mai 2019 de 14h à 17h au Forum Geesseknäppchen à Luxembourg
- Le mercredi 15 mai 2019 de 14h à 17h au Maacher Lycée à Grevenmacher
- Le vendredi 17 mai 2019 de 14h à 17h au Lycée Nic-Biever à Dudelange

Les thèmes discutés tourneront autour des établissements scolaires durables, de la protection du climat au niveau du bâtiment, la mobilité ou encore des déchets. La consommation et la production durable seront également abordées. Les lycéens qui souhaitent y participer peuvent s'inscrire jusqu'au 3 mai. Un formulaire en ligne est à leur disposition.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fred le 30.04.2019 21:45 Report dénoncer ce commentaire

    Regardez tout ces jeunes dans les manifestation contre le climat….. Tous ont leurs téléphone allumé et même connecté. Si ils veulent être cohérent avec leurs revendication qu'ils se sépare déjà de leurs téléphone et arrête d'aller sur les réseaux sociaux source de pollutions climatique. C'est bien beau de manifester mais alors faut mettre sois même en pratique avant de demander aux autres.

  • duvaro le 01.05.2019 14:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils organisent ces réunions le samedi, vous verrez que comme par hasard il y aura beaucoup moins de monde pour y participer.

  • Unicorn le 30.04.2019 18:04 Report dénoncer ce commentaire

    Comme pour nous il y a 30 ans, il faut bien les endoctriner des le plus jeune age.

Les derniers commentaires

  • Unicorn, le vrai le 02.05.2019 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    Pour se protéger de l'endoctrinement, il faut déjà comprendre comment se font les études scientifiques. En 1er, elles doivent être financées, en 2e, elles émettent une hypothèse et récoltent des données, en principe objectivement, sans préjugés, pour valider ou invalider l'hypothèse. On a fait des études sur les études scientifiques. Il en est sorti que 7/10, les résultats confirment l'hypothèse quand elle est dans l'intérêt du financeur (voire p.ex. ogm), et l'hypothèse n'est confirmée qu'1/10 au max 3/10 quand le financement est sans relation avec l'hypothèse. (ce qui est plutôt rare)

  • L'ours polaire le 02.05.2019 06:36 Report dénoncer ce commentaire

    C'est très bien de donner la parole aux jeunes. Pourtant on sait très bien ce qu'il faut faire pour protéger le climat et sauver notre planète ët on ne pourra pas le faire sans heurter certains intérêts économiques et industriels et changer notre mode de vie!

  • Mimivergetures le 01.05.2019 16:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Contente que ce gouvernement dialogue avec les jeunes...leurs idées peuvent débloquer des sujets sensibles sur l environnement et ils n ont pas de parti pris...;-)

  • duvaro le 01.05.2019 14:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils organisent ces réunions le samedi, vous verrez que comme par hasard il y aura beaucoup moins de monde pour y participer.

  • LiNh le 01.05.2019 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    C'est l'effet de mode. Si quelques figures charismatiques se mettraient à sauter des ponts il n'en faudrait pas beaucoup pour que des groupes similaires se créent.