Noël au Luxembourg

06 décembre 2019 09:00; Act: 06.12.2019 11:47 Print

Les jouets sont torturés avant d'être vendus

LUXEMBOURG - Noël arrive et les spécialistes alertent sur l’importance de bien choisir les jouets. Surtout en termes de sécurité.

storybild

Les experts de l’ILNAS soumettent les jouets à des tests, notamment pour vérifier leur résistance. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Certains ours en peluche, poupées, gadgets et pâtes gluantes slime, figurent sur la liste rouge pour Noël 2019. La raison? Selon l’Institut luxembourgeois de la normalisation, de l’accréditation, de la sécurité et qualité des produits et services (ILNAS), qui appelle à la vigilance, ils ne respectent pas la législation européenne sur la sécurité des jouets.

Comment vérifier si un produit correspond aux normes? La tâche est loin d’être évidente, selon Alexis Weber et Simone Wagner, de l'ILNAS: «Il est difficile d’analyser si un produit est conforme. Même nous, experts, avons parfois du mal à faire la différence».

Pour déterminer si la législation d’un produit est applicable, il faut tenir compte de critères essentiels, tels que la présence du sigle «CE» sur le jouet ou son emballage, le nom du distributeur, ses coordonnées, ainsi que ses instructions et informations de sécurité. Ces informations doivent aussi figurer dans l’une des langues aisément comprises par les consommateurs de l’État membre de l’UE qui le commercialise. À titre d'exemple, plus de 2 000 alertes sur des jouets non conformes, presque toujours issus du marché asiatique, ont été émises en 2018 par le Luxembourg. Il est d’ailleurs le premier pays à avoir alerté sur le risque des Hand Spinners en 2017.

(Sara Lima/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Victot Hugo le 06.12.2019 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On le sait ! Et on n’attend pas les fêtes pour le faire !! C’est tous les jours que chaque produit jouets ou autres sont testés avant d’être mis sur le marché comme les médicaments sous les directives nationales et de l’EU !!

  • luis le 06.12.2019 10:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c,est sont les chinois qui font des affaires pour noel partout si on regardé bien les tiquetes des tout les articles made china made rpc dans tous les magasins faut faire tres attention tout est chinois ils sont entrain de ruiner notre economie doucement mais sûrement

Les derniers commentaires

  • luis le 06.12.2019 10:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c,est sont les chinois qui font des affaires pour noel partout si on regardé bien les tiquetes des tout les articles made china made rpc dans tous les magasins faut faire tres attention tout est chinois ils sont entrain de ruiner notre economie doucement mais sûrement

  • Victot Hugo le 06.12.2019 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On le sait ! Et on n’attend pas les fêtes pour le faire !! C’est tous les jours que chaque produit jouets ou autres sont testés avant d’être mis sur le marché comme les médicaments sous les directives nationales et de l’EU !!