Initiative au Luxembourg

30 janvier 2020 09:00; Act: 30.01.2020 12:40 Print

Les lycéens engagés pour les défavorisés

LUXEMBOURG - Après une collecte de vêtements très fructueuse, les lycéens ont découvert les coulisses de la boutique de vêtements de la Stëmm vun der Stross.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«On avait lancé cette action de collecte d’habits pour venir en aide aux sans-abris. Ce n’est qu’après que nous nous sommes rendu compte qu’il y avait beaucoup de personnes qui ne sont pas à la rue, mais qui comptent aussi sur la solidarité des autres», racontent Marvin, Steven, Daniel, Lis, Adisa et Alex, lycéens du Lycée technique de Bonnevoie, engagés dans le projet «D’Hëllefsbereet Hand» (une main prête à aider).

Après de nombreuses annonces sur les réseaux et une collecte de vêtements fructueuse, les jeunes se sont rendus mercredi dans les locaux de la Stëmm vun der Stross pour déposer leurs dons. Sur place, Lucia, encadrante à la Kleederstuff, la boutique de l’association, leur a expliqué comment les dons étaient traités une fois arrivés à l’atelier. «Quand la taille n’est pas indiquée, nous le mesurons pour l’étiqueter correctement. Nous avons plus besoin d’habits pour hommes, car ils représentent 80% de nos clients», relatait-elle.

Environ 230 personnes se rendent à la Stëmm vun der Stross par jour, dont trois par demi-heure dans la boutique, les matins. Ils peuvent se munir d’une tenue complète, et ce gratuitement. «Nos collectes ont rempli cinq arrières de voiture. Plus y en avait, plus nous étions motivés», se rappellent les lycéens en 1re.

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bravo le 30.01.2020 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    Tres bonne initiatives bravo !

  • Ecolo le 30.01.2020 14:30 Report dénoncer ce commentaire

    Les Sdf et les plus démunis ont d'abord besoin d'argent! Tous les résidents quelque soit leurs situation devraient obtenir un revenu de solidarité au moins équivalent au Rmg soit 1400€ et un logement sans aucune obligation de rechercher un emploi , d'être inscrit à l'Adem ou de se présenter à des RDV. Pour les vêtements usagés, chaque commune devrait avoir l'obligation de les ramasser et de les proposer au public sans aucune restriction d'accès . Et les collectes des vêtements, des meubles, des appareils , des voitures ... devrait être financer par un taxe sur les achats des produits neufs.

  • lea le 30.01.2020 10:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très très bonne initiative bravo a ces jeunes maintenant le plus important ce serait de trouver des jeunes dans les écoles pour sauver notre planète qui est en grand danger c est eux qui peuvent faire quelque chose trouver une solution svp c est urgent

Les derniers commentaires

  • Ecolo le 30.01.2020 14:30 Report dénoncer ce commentaire

    Les Sdf et les plus démunis ont d'abord besoin d'argent! Tous les résidents quelque soit leurs situation devraient obtenir un revenu de solidarité au moins équivalent au Rmg soit 1400€ et un logement sans aucune obligation de rechercher un emploi , d'être inscrit à l'Adem ou de se présenter à des RDV. Pour les vêtements usagés, chaque commune devrait avoir l'obligation de les ramasser et de les proposer au public sans aucune restriction d'accès . Et les collectes des vêtements, des meubles, des appareils , des voitures ... devrait être financer par un taxe sur les achats des produits neufs.

    • je vais être franc avec vous le 30.01.2020 16:22 Report dénoncer ce commentaire

      Mes sdf que je vois a chaque fois ne voudront meme pas chercher du travail et dépenseront cet argent pour des cigarettes et de l'alcohol, ou meme des drogues, si on se promene vers 2h du matin près de la gare du luxembourg, on nous propose gentillement de la cocaine, je ne vois pas en quoi cet initiative les aideront, ca aidera surtout le marché noir.. mais c'est juste un avis

  • Bravo le 30.01.2020 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    Tres bonne initiatives bravo !

  • lea le 30.01.2020 10:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très très bonne initiative bravo a ces jeunes maintenant le plus important ce serait de trouver des jeunes dans les écoles pour sauver notre planète qui est en grand danger c est eux qui peuvent faire quelque chose trouver une solution svp c est urgent