Covid au Luxembourg

22 janvier 2021 14:50; Act: 25.01.2021 12:40 Print

Les mesures prolongées jusqu'au 21 février

LUXEMBOURG - Les restrictions actuellement en vigueur au Luxembourg sont prolongées de trois semaines.

Sur ce sujet
Une faute?

Il faudra encore attendre (au moins) trois semaines de plus avant d'aller boire un coup au bistrot ou d'aller manger au restaurant. Le Premier ministre, Xavier Bettel, et la ministre de la Santé, Paulette Lenert, ont annoncé, vendredi, une prolongation de trois semaines des restrictions actuellement en vigueur jusqu'au 31 janvier.

«La situation est allée dans la bonne direction et les mesures portent leurs fruits», avait pourtant commencé le Premier ministre, se félicitant des 137 contaminations en moyenne par jour sur la semaine qui se termine. Un chiffre stable par rapport à la semaine précédente, et en nette baisse par rapport à la période d'avant. D'autant que la pression sur les hôpitaux s'est réduite. Xavier Bettel a même félicité les résidents pour leur bon comportement pendant les fêtes, qui ont évité le rebond de Noël tant craint. «Ce n'est pas le mérite de la politique, mais du comportement des citoyens», selon le chef du gouvernement.

«Pas le moment de déconfiner»

Seulement voilà. Le pays ne peut pas se reposer sur ses lauriers, pas encore. «Il faut s’inquiéter des différents variants du virus», selon Xavier Bettel. Pour l'instant, seul le variant britannique a été détecté au Grand-Duché. Mais, plus contagieux, il est susceptible de faire rebondir les chiffres des infections, comme il l'a déjà fait dans d'autres pays. Du coup, «ce n'est pas le moment de déconfiner» ou «d'alléger les mesures», ont martelé Bettel et Lenert.

Conclusion: les mesures actuelles resteront en vigueur. Un texte en ce sens doit être déposé dès ce vendredi après-midi auprès de la Chambre des députés. Outre la fermeture des bars et restaurants (sauf pour la vente à emporter ou la livraison), les restrictions prolongées prévoient un strict protocole sanitaire dans les magasins et des rassemblements limités. Le port du masque reste naturellement de rigueur, et le couvre-feu est fixé à 23h.

Restrictions jusqu'à l'été?

Pendant ce temps, la vaccination continue. Le Luxembourg dispose de quoi vacciner 10 350 personnes, et de nouvelles livraisons sont attendues. Le vaccin AstraZeneca devrait, lui, être autorisé en Europe d'ici la fin du mois. Mais des retards de livraisons sont annoncés et il faut composer avec. La ministre de la Santé s'est montrée satisfaite de la campagne jusqu'ici, 40% des personnes invitées s'étant inscrites pour recevoir leur dose. Elle a aussi défendu le principe de garder de côté la deuxième dose pour les patients qui ont reçu la première, garantie d'un vaccin efficace.

Quoi qu'il en soit, les personnes vaccinées ne peuvent pas encore entrevoir des libertés en plus. Le Premier ministre insiste sur le fait qu'on ne sait pas encore si le fait d'être vacciné permet d'éviter de propager le virus. Et il ne veut pas créer une société à deux vitesses tant que chacun n'aura pas eu la possibilité de recevoir un vaccin. Du coup, les restrictions pourraient-elles être prolongées jusqu'à l'été? Interrogée sur la question, la ministre de la Santé n'a pas répondu. «On ne peut pas dire ce qu'il va se passer. On voit à quel point il est difficile de planifier». Il va encore falloir prendre son mal en patience...

Retrouvez notre direct minute par minute

15h53

Voilà, ce direct est désormais terminé, merci de l'avoir suivi avec nous.

15h49

Le taux d'adhésion à la campagne vaccinale (40%) est assez bon et les doses qui restent peuvent être transférées vers les maisons de retraite. «Il n'y a aucun risque que nous devons jeter des doses qui seraient périmées», explique la ministre de la Santé. «Nous envoyons plus d'invitations que le nombre de vaccins dont nous disposons. Nous ne supposons pas que tout le monde veut se faire vacciner».

15h48

Les restrictions en vigueur jusqu'à l'été? «À l'heure actuelle, on ne peut pas dire ce qui va se passer. On voit à quel point il est difficile de planifier à moyen et long terme», explique la ministre de la Santé.

15h44

«Il faut espérer qu'avec les mesures que nous avons, il y ait une reprise (du virus) plus lente qu'en octobre», malgré les souches plus contagieuses. Mais «s'il le faut, nous allons intervenir» avec des gestes barrières renforcés, toutefois «nous avons toutes les raisons de rester optimistes», explique la ministre de la Santé.

15h39

Donner des privilèges aux personnes vaccinées reste compliqué, on ne sait pas encore si le vaccin empêche de transmettre le virus. «On ne peut ni exclure ni planifier quoi que ce soit» pour le moment, martèle le Premier ministre.

15h38

Le télétravail reste très recommandé, mais il est compliqué de le rendre obligatoire, n'étant pas possible partout.

15h35

Pourquoi ne pas rendre obligatoires les masques chirurgicaux ou FFP2? Réponse de Paulette Lenert: «Nous n'avons pas de hiérarchisation des masques, parce que nous n'avons pas de certitudes scientifiques. Il est toutefois pertinent de faire des différences, le masque en tissu n'a pas l'efficacité d'un masque chirurgical», explique la ministre de la Santé. «J'ai de plus en plus peur, j'ai pris l'option de prendre un masque chirurgical, je me sens mieux avec dans cette salle où il y a du monde», affirme Paulette Lenert.

15h33

Une question sur le harcèlement moral perpétré par Monica Semedo, eurodéputée DP. Si le Premier ministre ne connait pas le dossier dans le détail, il condamne le mobbing, qui n'est pas un délit banal, affirme Xavier Bettel. «Je n'accepte pas ce qui s'est passé», dit-il. D'autres analyses de l'affaire seront effectuées avant des décisions.

15h27

Pour les règles sur les retours au Luxembourg, le Premier ministre veut discuter avec les pays voisins, pour se mettre d'accord. Il vaut mieux avoir les mêmes règles. «Il faut agir de manière responsable, et ne pas faire comme si les variants n'existent pas. Il faut de nouvelles règles aux aéroports à l'entrée dans le pays. Un test négatif, mais on pourrait aller encore plus loin». Différents critères doivent être définis, discussions prévues lundi prochain. Présentation au public: lundi soir ou mardi.

15h24

Xavier Bettel revient sur le principe de garder la deuxième dose de côté pour les personnes qui ont déjà reçu la première. Selon lui, c'est nécessaire, pour éviter que l'effet des premières doses soit perdu.

15h23

Le Premier ministre indique que le vaccin d'AstraZeneca sera autorisé en Europe dès la fin du mois, et les livraisons pourraient se faire la semaine prochaine. Ces informations ont été données hier aux chefs de gouvernements européens.

15h22

Jusqu'à présent, un peu plus de 40% des personnes invitées pour se faire vacciner ont pris rendez-vous.

15h21

1 143 personnes ont déjà reçu la deuxième dose.

15h20

Le point sur les livraisons: le pays dispose de 19512 doses de Pfizer et 1 200 doses de Moderna, soit de quoi vacciner 10 350 personnes, le Luxembourg gardant de côté la deuxième dose des personnes qui ont reçu la première. Des livraisons sont attendues jusqu'à fin mars, malgré les retards de Pfizer. Moderna a indiqué hier qu'il pourrait faire la prochaine livraison le 30 janvier au lieu du 25. D'ici fin mars, nous aurons vacciné 43 200 personnes.

15h18

Le conseil d'éthique a rendu son avis sur la prochaine phase de vaccination, qui sera définie la semaine prochaine. «Nous n'avons pas encore eu le temps de l'analyser dans le détail, mais nous le ferons dans les prochaines heures et prochains jours».

15h17

Il faut donc se préparer à une nouvelle dégradation de la situation. «Ce n'est pas le moment de procéder à des allégements, nous avons des mesures qui marchent».

15h15

Ces chiffres positifs sont le fruit du travail des citoyens. Il n'y a pas eu d'effet «Noël». Conséquence: les hôpitaux sont tout proches de redescendre en phase 2. «Cela répond à l'objectif de nous donner de la marge, notamment face au nouveau risque des variants. C'est un nouveau type de virus qui se répand beaucoup plus rapidement, les gens peuvent contaminer plus de personnes», dit Paulette Lenert. «Il faut s'attendre à des chiffres de contaminations plus élevés, même si ce n'est pas encore le cas».

15h14

Au tour de la ministre de la Santé de prendre la parole. «On avait espéré pouvoir respirer en début d'année», soupire-t-elle. Avec 137 contaminations par jour, nous sommes dans les mêmes eaux que nos voisins. Avec 1,86% de tests positifs, le Luxembourg est plutôt bien placé. Les tests sur ordonnance sont positifs à 4,86%, moins qu'en Allemagne.

15h12

Le chef du gouvernement rappelle l'importance de l'ouverture des frontières en Europe, notamment pour les travailleurs frontaliers du secteur de la santé. Un certificat de vaccination pourrait être retenu dans d'autres pays. Mais il est trop tôt pour dire que les personnes vaccinées auront plus de libertés que les personnes qui attendent encore leurs vaccins.

15h11

Les voyages ne sont pas interdits, mais pour ceux qui reviennent, il pourrait y avoir de nouvelles règles.

15h10

Il faudra peut-être un test négatif pour les personnes revenant au Luxembourg. «Si on reste pendant un certain temps à l'étranger, il faudra peut-être respecter des mesures en revenant au Luxembourg», indique le chef du gouvernement. «Tout cela sera négocié lundi prochain» lors d'un échange avec les pays voisins.

15h09

Le Premier ministre n'écarte pas le risque de nouvelles restrictions d'ici là, si la situation le nécessite, notamment en raison du développement des variants. Il insiste sur l'importance du séquençage.

15h08

Ce n'est donc pas le moment de déconfiner. «Les mesures qui s'appliquent jusqu'à la fin du mois sont prolongées jusqu'au 21 février».

15h07

Mais il faut s'inquiéter de la propagation des différents variants du virus, rappelle Xavier Bettel. Pour l'heure, seul le variant britannique a été détecté au Grand-Duché. Il est susceptible de faire augmenter les contaminations, comme en Irlande.

15h05

Le chef du gouvernement félicite les citoyens qui, en grande majorité, ont respecté les règles pendant les fêtes. «Ce n'est pas le mérite de la politique, mais du comportement des citoyens».

15h04

«La situation est allée dans la bonne direction et les mesures portent leurs fruits» indique Xavier Bettel. Avec 137 contaminations par jour, nous sommes au même niveau cette semaine que celle d'avant. 63 patients sont en soins normaux, 14 en soins intensifs, la situation s'est améliorée.

14h57

Nous vous indiquions ce vendredi matin que la tendance est à la prolongation des restrictions actuelles.

14h50

Bonjour et bienvenue dans ce direct! Le chef du gouvernement et la ministre de la Santé sont attendus dans les minutes qui viennent.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jesus est mon berger le 22.01.2021 15:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pleutre toi tu n’as besoin de restaurant. Mais moi j’ai une famille à nourrir et des loyer à payer

  • Cardoso le 22.01.2021 15:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On n’a pas bisous de restaurant ? Bande de hipocrites ce jente la pouve crève de faim horesca est en faillite

  • Pierre Merle le 22.01.2021 15:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quid de la vaccination?

Les derniers commentaires

  • barés le 24.01.2021 18:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Pas est ok..na : ça c est le genre de prof qui contrôle la pilule de sa fille 19 ans consentante ( Super intime et sexuel !) et sa compagne doit subir leur relation œdipe sinon elle s en prend une . Suis sûre que la mère s est barré loin d’ eux .

  • Professeur57 le 24.01.2021 14:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1 et avril la réouverture par avant alors oubliez le 21 février

  • serieux le 24.01.2021 13:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bientôt... c'est à dire ?

  • serieux le 24.01.2021 13:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui... restaurateurs, serveurs producteurs de denrées, petits boulots étudiants... c'est sûr, tous ces gens là n'ont pas besoin de restau ! et les pauvres étudiants des écoles professionnelles qui vont être déversés sur le marché de l'emploi en juin, eux non plus, ça ne les stressent pas de ne plus avoir de débouchés....

  • klibbertmech le 24.01.2021 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    je me fous de tout à l'avenir,marre de ce cirque sans fin!!!