Politique au Luxembourg

03 octobre 2019 21:08; Act: 04.10.2019 18:20 Print

Les militants de Déi Gréng valident Kox au Logement

LUXEMBOURG - Les Verts ont validé ce jeudi soir la proposition de la direction du parti écologiste de faire entrer le député de Remich au gouvernement.

storybild

Kox connaît le dossier du logement sur le bout des doigts, puisqu'il a en partie rédigé le programme de coalition sur ce volet et a été président de la commission parlementaire. (photo: Editpress/© Julien Garroy / Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Henri Kox sera bien le nouveau ministre du Logement. Les militants de son parti, Déi Gréng, ont validé ce jeudi soir la proposition de la direction du parti écologiste de faire entrer le député de Remich au gouvernement. Cette proposition a ainsi reçu 259 voix pour, 3 voix contre et 4 abstentions lors du congrès extraordinaire des Verts. À noter qu'Henri Kox sera aussi ministre délégué de la Sécurité intérieure et de la Défense.

Le congrès a été ouvert avec un hommage à Félix Braz, victime d’un malaise cardiaque le 22 août. L'ancien vice-Premier ministre et ministre de la Justice a été ovationné par les 270 militants écologistes présents ce jeudi soir au Tramschapp. La co-présidente Djuna Bernard a à ce titre évoqué les temps agités que traverse actuellement le parti, avec le remaniement qui a vu Sam Tanson reprendre la Justice et François Bausch le poste de vice-Premier ministre. Les problèmes de santé de Félix Braz et l’affaire autour du député démissionnaire Roberto Traversini imposent un renouvellement du personnel de la circonscription Sud, a encore précisé la co-présidente.

««L’affaire de Differdange a ébranlé nos valeurs fondamentales»

Josée Lorsché, la présidente du groupe parlementaire, a quant à elle énuméré les mérites de Henri Kox. «C'est la bonne personne pour cette tâche», a-t-elle dit. François Bausch a pour sa part évoqué également «des temps très durs», mais a rappelé que Déi Gréng, parti de gouvernement, avait des responsabilités qu’il fallait assumer.

Le ministre de la Mobilité n’a pas hésité à parler de l’affaire Traversini: «L’affaire de Differdange a ébranlé nos valeurs fondamentales, nous devons en parler et nous interroger pourquoi cela nous est arrivé? Nous qui sommes particulièrement sensibles à ces questions morales. Une affaire comme celle-là ne doit plus nous arriver». François Bausch a même parlé de problèmes de gouvernance auxquels il va falloir s’attaquer. Mais il affirme être «convaincu que la crise va être surmontée».

(Maurice Magar/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pol Isson le 04.10.2019 08:17 Report dénoncer ce commentaire

    L'affaire Traversini montre à quel point le parti est malade...du goût du pouvoir et de malade son entre-soi. En effet, tout porte à croire que certains étaient au courant...mais comme tout le monde se connaît...

  • cinseq le 04.10.2019 06:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J espère que l idée de l égaliser le canabis récréatif ne vient pas d eux . Si tous les soirs ils peuvent fumer et le lendemain venir travailler . Bonjour les soucis dans les hôpitaux les homes pour personnes âgées/ handicapés écoles foyer ou poste à responsabilité et. Etc, si les employés ont l autorisation de consommer chaque jour/ soir pour le plaisir !

  • pourquoi le 04.10.2019 07:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A t on le droit de faire travailler un ouvrier asf dans le milieu social 24h de suite dans 4 h pas payées la nuit! La loi l autorise t elle ? Ou est ce pour les asbl une façon d économiser de l argent ?

Les derniers commentaires

  • Pol Isson le 04.10.2019 08:17 Report dénoncer ce commentaire

    L'affaire Traversini montre à quel point le parti est malade...du goût du pouvoir et de malade son entre-soi. En effet, tout porte à croire que certains étaient au courant...mais comme tout le monde se connaît...

  • pourquoi le 04.10.2019 07:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A t on le droit de faire travailler un ouvrier asf dans le milieu social 24h de suite dans 4 h pas payées la nuit! La loi l autorise t elle ? Ou est ce pour les asbl une façon d économiser de l argent ?

  • cinseq le 04.10.2019 06:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J espère que l idée de l égaliser le canabis récréatif ne vient pas d eux . Si tous les soirs ils peuvent fumer et le lendemain venir travailler . Bonjour les soucis dans les hôpitaux les homes pour personnes âgées/ handicapés écoles foyer ou poste à responsabilité et. Etc, si les employés ont l autorisation de consommer chaque jour/ soir pour le plaisir !