Véhicules autonomes

07 janvier 2019 07:00; Act: 07.01.2019 17:22 Print

Les navettes encore dans une phase d’adaptation

LUXEMBOURG - Les réglages s’affinent sur les petits bus sans chauffeur, dont le développement se poursuit. Un nouveau projet sera développé prochainement.

storybild

Les navettes au Pfaffenthal font 50 à 60 trajets aller et retour par jour. (photo: Editpress/Anne Lommel)

Sur ce sujet
Une faute?

Un troisième projet de navette autonome sera déployé dans le pays en ce début d’année, indique à L’essentiel l’opérateur Sales-Lentz. «Autre site, autre trajet», précise juste Georges Hilbert, directeur général transport technique. En attendant, après trois mois de service, les utilisateurs des deux navettes au Pfaffenthal «sont de toutes tranches d’âge, de la crèche du quartier aux personnes âgées qui y habitent, les frontaliers, les familles et touristes des quatre coins du monde».

La majorité des trajets se font entre 11h et 17h. Comme il y a peu de passagers après 18h, l’horaire sera corrigé au cours du mois. Deux écueils ont été relevés. «En cas d’entretien et de nettoyage de l’abribus devant la gare ferroviaire-funiculaire Pfaffenthal, la camionnette de service bloque une partie de la bande de route, et la navette s’arrête», relève Georges Hilbert. Une mise à jour du logiciel, prévue pour mars, permettra à la navette de contourner seule les obstacles.

Aussi, les quelques petits flocons de neige qui sont tombés ont collé sur les capteurs et rendu la navette «aveugle». Elle restait à l’arrêt jusqu’à la fin des précipitations. À Contern, la deuxième phase débute après que le nouveau pont ferroviaire derrière les sites d’entreprises Mateco, Hifi International, etc., a été finalisé. Le trajet passera de 1,2 à 2,3 km, devant plus de sociétés, et devra donc profiter à plus de salariés. Le nouveau terminus du shuttle sera pile devant le quai ferroviaire, à la gare Sandweiler-Contern.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ounimech le 07.01.2019 07:33 Report dénoncer ce commentaire

    un bus sans chauffeur?Non merci sans moi! Je préfère alors aller à pieds ou prendre le vélo...

  • Oggy le 07.01.2019 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien ça des mini bus qui s'arrêtent quand il neige 3 flocons, ça permet d'admirer les beautés du pfaffental !

  • gigi1 le 07.01.2019 11:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un bus sans chauffeur, ça fait peur quand même ! Dites-moi où il va passer pour que je puisse éviter ces rues - là.

Les derniers commentaires

  • ridicule le 07.01.2019 17:38 Report dénoncer ce commentaire

    ridicule, autant y aller à pied, en plus c'est bon pour la santé

  • sylvain57 le 07.01.2019 15:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @yes.no c est faux maintenant on ne fait plus 14 heures d amplitude mais 10 max en théorie mais c est pire car maintenant on roule 6 heures sans pause et sans carte .Du grand n importe quoi .

    • nimportequoi le 07.01.2019 17:37 Report dénoncer ce commentaire

      rien compris

  • raisonvero le 07.01.2019 14:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bientôt nous n'avons pas besoin de sortir d'u lit,????quelle merveilleuse vie ????

  • Sanchodsg le 07.01.2019 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est sur que les gens qui conduisent en regardant leur téléphone sont plus sûrs....

  • yes.no le 07.01.2019 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Même avec les chauffeurs des bus ce n’est plus sûr, car ils se tapent 14h les amplitudes...