7 500 euros la paire

29 novembre 2021 07:00; Act: 29.11.2021 07:36 Print

«Les nouvelles cibles des voleurs au Luxembourg»

LUXEMBOURG - Victimes de la mode... et des voleurs. Depuis plusieurs semaines, des jeunes du Luxembourg se font racketter leurs sneakers et vêtements. Enquête sur le phénomène.

storybild

Les «raffle sneakers» permettent aux amateurs d'acheter une paire exclusive sur tirage au sort.

Sur ce sujet
Une faute?

Les racketteurs sont-ils devenus des «fashion addicts»? Depuis le début du mois de novembre, plusieurs affaires de vol de vêtements et de chaussures ont été révélées par la police. Il y a d'abord eu ce jeune qui est rentré chez lui en chaussettes, après s'être fait voler ses baskets à 800 euros, au début du mois. Plus récemment, un homme s'est fait dérober ses Nike dans la capitale.

Parmi la communauté «hypebeast» (NDLR: ces jeunes férus de marques et adeptes des dernières tendances), l'heure est à l'inquiétude, et le risque de se retrouver au milieu d'un guet-apens n'est plus minimisé. Look streetwear avec des Jordan aux pieds, des lycéens du campus Geesseknäppchen ont confié leurs craintes à L'essentiel: «Nous en avons entendu parler comme tout le monde, donc forcément on fait plus attention quand on se promène dans la rue», glisse Bryan, 15 ans. Pas de quoi les empêcher de déambuler avec leurs vêtements fétiches, mais tout de même...

Interrogée sur le sujet, la police confirme que les victimes récentes sont principalement «des adolescents», mais sans pouvoir fournir une analyse spécifique des modèles visés par les malfrats. Pour cela, un petit détour par le site «StockX», bourse mondiale des sneakers, suffit. Les amateurs de streetwear connaissent les modèles les plus branchés, les voleurs aussi. Et de plus en plus...

Les victimes? «Des adolescents»

«Il est vrai que nous entendons davantage d'histoires de ce type au Luxembourg», glisse le responsable d'une célèbre boutique de vêtements de luxe, dans la capitale. À l'origine de ce phénomène, la commercialisation en faible quantité de modèles rares, fruits des collaborations entre les grandes marques de sport (Nike, Adidas, New Balance), les enseignes de luxe (Off-White, Gucci) et les personnalités du show-business (Travis Scott, Kanye West). Vendus au prix «retail» (NDLR: prix au détail), la plupart du temps sur tirage au sort, les sneakers atteignent immédiatement des sommets en matière de valeur marchande.

À titre d’illustration, la «Jordan 1 Retro High Off-White Chicago» commercialisée 170 euros à sa sortie en 2017, se négocie aujourd'hui à plus de 7 500 euros.

«Cette stratégie des marques a connu un essor important au cours des dernières années. Forcément, les adolescents qui les achètent deviennent des cibles pour des voleurs qui ne s'intéressent qu'à la revente», explique le spécialiste. Des cibles plus accessibles pour les malfrats que la vitrine d'une boutique par exemple...

«À l'école aussi, on peut se faire voler»

Pour autant, réduire ce phénomène aux agissements de rôdeurs de rue en quête d'une victime à dépouiller serait erroné. «À l'école aussi, on peut se faire voler dans les casiers. Si vous possédez une paire de Jordan 1 ou une doudoune Moncler, mieux vaut la transporter avec vous durant le cours de sport», confie Max, 14 ans.

Quelles solutions s'offrent donc aux adolescents? Le recours aux assurances en est une. Interrogé par L'essentiel, AXA Luxembourg explique que «les vols avec agression sur des biens tels qu’une veste, paire de sneakers ou même sweat-shirt sont couverts et assurés via la garantie vol d’un contrat habitation». L'assureur évoque l'importance de «sensibiliser à ces risques» et constate aussi «une recrudescence des cas de vol, un phénomène cyclique au Luxembourg».

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mike le 29.11.2021 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Où est la police et que fait la justice ?

  • Ivan le 29.11.2021 07:53 Report dénoncer ce commentaire

    @ une lectrice étonnée: Ce n'est peut-être pas normal, mais c'est l'est encore moins, de ne pouvoir se balader n'importe où, à n'importe quelle heure, habillé comme on veut, en toute tranquillitée !!!!

  • Superpapa le 29.11.2021 07:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le vivre-ensemble quel enrichissement.... sinon ils ont pas appris à se défendre ces jeunes...? un coup de pied dans les parties et il part en courant... l'agresseur disposera ensuite d'une paire de c.... à 800€.....

Les derniers commentaires

  • Bob le 30.11.2021 05:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je n’ai vu nulle part le vol par 2 individus ne faisant pas partie des élèves dans l’enceinte du lycée Vauban. Aidés apparemment par un élève pour entrer, ils sont allés droit dans les vestiaires et ont fait la razzia sur portables, argent liquide, blouson et autres vêtements !

  • Markus le 29.11.2021 22:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le Kirchberg est un quartier prisé et de tous..Mais que fait la police ? Faut il une milice pour protéger...

  • Calibri le 29.11.2021 22:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Où est-que j‘ai dit que moi je suis cette personne ? Les „si“ devraient bien montrer que c‘est des exemples, de la théorie! Je ne dispose ni d‘une Mercedes, ni d‘un bijou d‘une telle valeur. Mais je n‘ai pas non plus le besoin de dicter la façon de vivre à des gens plus riches que moi ou sinon de le trouver légitime qu‘ils se vont voler !

  • Calibri le 29.11.2021 22:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’espère que tout ceux qui défendent les voleurs, n‘ont aucun objet de valeur ou de marque (Samsung, Iphone, Ordinateur portable etc.) Et si oui, qu‘ils en profitent en cachette. Comme si un voleur se ferait qu‘attirer par des baskets de 1.500 et ne prenait pas au passage aussi un Iphone 8 ou un portefeuille Eastpak avec 20 € dedans !

  • Escolano Michel le 29.11.2021 21:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez raisons elle fait quoi la police