Au Luxembourg

17 septembre 2021 08:00; Act: 16.09.2021 19:42 Print

Les policiers bientôt équipés de caméras-​​piétons?

LUXEMBOURG - Les études concernant les caméras-piétons ont bien avancé et un projet de loi est attendu pour cette année. Le sujet bénéficie d'un relatif consensus politique.

storybild

Les caméras-piétons sont utilisées dans certains pays étrangers, comme ici en Italie. (photo: AFP/Andreas Solaro)

Sur ce sujet
Une faute?

Les caméras-piétons pour les policiers pourraient bientôt devenir une réalité au Luxembourg. Le ministère de la Sécurité intérieure, contacté par L’essentiel, indique être «en train d’élaborer une base légale» sur le sujet. Il mène «des analyses et consultations au sujet de l’emploi de tels dispositifs et examine les modalités légales concernant la protection des données».

Les équipes du ministère étudient ce qui se fait à l’étranger. Aucun avant-projet de loi n’a pour l’instant été publié, mais Stéphanie Empain (Déi Gréng), présidente de la commission Sécurité intérieure, a bon espoir que cela se produise «cet automne». Selon elle, les caméras-piétons (ou bodycams) présentent «des aspects positifs dans la prévention, comme le montre l’exemple allemand, ou pour le travail d’enquête». Mais l’important est de «créer un cadre légal précis, pour savoir qui peut utiliser ces caméras, dans quelles conditions, et comment conserver les données récoltées».

L'opposition plutôt d'accord

Du côté de l’opposition, le CSV a plaidé une nouvelle fois jeudi pour l’utilisation des caméras-piétons. «Elles protègent les agents, renseignent sur les interventions et contribuent à la désescalade», a expliqué le député Léon Gloden lors d’une conférence de presse sur la sécurité. Lors de celle-ci, plusieurs élus, à l’instar de Laurent Mosar, ont attaqué la politique sécuritaire du gouvernement. Léon Gloden a martelé que «l’idéologie de Déi Gréng [menaçait] la sécurité publique», sachant que le ministre concerné, Henri Kox, est issu du parti écologiste. L'ADR, par la voix de Fernand Kartheiser, n'a «pas d'a priori négatif» sur ces caméras. «Cela renforce la sécurité juridique. Sur la protection des données, les policiers peuvent certes filmer toute la journée, mais ils le sont eux-mêmes en permanence, et souvent de manière sélective. Donc, cela peut apporter un équilibre dans les contextes les plus difficiles».

Le député Pirate Sven Clement n’a «pas de problème» avec ces outils «si l’utilisation est bien encadrée. Car il faut être certain qu’ils soient utilisés en permanence et non pas uniquement lorsque cela arrange». Il suggère que les données ne soient conservées que «si une intervention a donné lieu à un procès-verbal». Selon Nathalie Oberweis (déi Lénk), «l’idée est a priori bonne, car elle limite la spéculation dans les cas les plus litigieux et peut calmer certaines situations». Elle se demande seulement «comment s'effectue la mise en pratique, qui allume la caméra, à quel moment».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Et les dashcam dans les voitures? le 17.09.2021 08:07 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je dis oui! Si ça peut éviter des dérives et régler des litiges des deux côtés, alors OUI! Et ceux qui sont contre, ils doivent avoir quelque chose à se reprocher...

  • Good le 17.09.2021 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une très bonne chose. Cela évite le "parole contre parole". Je suis certain que cela incitera les gens à être plus respectueux envers la police et en même temps cela obligera aussi les policiers à se montrer irréprochables. Il faut prévoir des sanctions si "comme par hasard" un policier a éteint sa caméra dans une affaire où il y a par la suite une plainte pour violence policières.

  • phil le 17.09.2021 08:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait déjà qu’ils aillent dans les rues !

Les derniers commentaires

  • luxo le 18.09.2021 11:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour leur sécurité et par mesure d’équité, les piétons doivent pouvoir également filmer les policiers et connaître leurs identités !

  • eh oui ! le 17.09.2021 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et remplacement du taser et pistolet par 1 piexon 4 coups...voir youtube

  • Robert R. le 17.09.2021 17:48 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut que les caméras soient allumées en permanence, et si le policier l'éteint, le policier doit être présumé coupable en cas de pépin, sauf s'il peut ramener la preuve de son innocence. Au cas où la caméra est défectueuse, le policier a l'obligation de la signaler de suite. Aussi longtemps qu'il n'y a pas de signalement, la caméra est considérée marcher convenablement et la présomption de culpabilité s'applique. Sans pareil système, jamais les caméras ne vont être acceptées par la population et jamais on n'arrivera à se défaire des policiers qui font honte à la profession.

    • Nomi le 18.09.2021 23:23 Report dénoncer ce commentaire

      Faut surveiller les délinquants et pas devoir surveiller la police !!

  • veritis le 17.09.2021 17:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    elles filmeront les collègues de bureaux ou de voitures. car dans les rues on ne voit que très rarement des policiers

  • etoile le 17.09.2021 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au lux??????