Au Luxembourg

07 novembre 2019 11:06; Act: 08.11.2019 09:31 Print

La Fnac ouvre vendredi au Royal Hamilius

LUXEMBOURG - Le magasin Fnac, intégré au projet du centre commercial Royal Hamilius, ouvrira ses portes vendredi. «L'essentiel» a déjà pu y entrer.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Espaces photo, vidéos/TV, informatique, gaming, petit électroménager, billetterie ou encore, bien entendu, livres et musique… Après 5 ans de travail sur le dossier, et «un investissement conséquent», le premier magasin Fnac au Luxembourg est prêt. Présenté à la presse ce jeudi, il ouvrira ses portes au public vendredi à 10h. C’est la première boutique à prendre ses quartiers au complexe Royal Hamilius, dans le cœur de la capitale.

Elle étrenne un nouveau concept seulement mis en place dans «une poignée» d’enseignes du groupe français, en France et en Espagne. La surface de vente est concentrée, 1 200 m², mais «l’espace est plus aéré, avec des rayons bas et des éclairages permettant une meilleure visibilité», vante Charles-Henri de Maleissye, directeur Fnac Belgique et Luxembourg.

Une Fnac «luxembourgeoise»

Sur place, plus de 33 000 références sont proposées, dont 2 500 produits technologiques. Quelque 2 millions de références sont aussi livrables en magasin, après achat en ligne. «L’omnicanalité est présente au Luxembourg. On peut réserver ou acheter des produits en ligne, se les faire livrer en magasin ou chez soi. Ou encore commander directement en magasin avec l’aide d’un employé», poursuit le directeur, qui a voulu une «Fnac luxembourgeoise».

On y trouve ainsi, par exemple, des livres en langues luxembourgeoise, allemande, française et bientôt portugaise. Autre particularité locale, un marché dit «premium». «On a un positionnement avec des prix agressifs, mais on monte plus dans le haut de gamme».

Trente et un employés «polyvalents» ont été recrutés. Leur travail va du conseil à l’encaissement, en passant par la mise en rayon. Mais ils restent des «vrais libraires, des spécialistes par univers», ce qui est aussi l’ADN de la marque.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • georgette le 07.11.2019 19:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui va encore au Centre Ville faire ces courses? Appart les pauvres frontaliers qui y travaillent et qui se tapent des heures de bouchons pour retrouvé exactement la même enseigne que dans leur pays.

  • A bas zon le 07.11.2019 19:12 Report dénoncer ce commentaire

    Par principe, je n'achète rien sur Amazon, pas envie d'enrichir des milliardaires à l'autre bout de la planète. Un commerce local fournit au moins un minimum d'emplois locaux.

  • Ben oui mais non le 07.11.2019 11:44 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne idée, je vais y aller en bus acheter une énorme télé vendredi et rentrer en tram...

Les derniers commentaires

  • Le Belge une fois le 08.11.2019 10:12 Report dénoncer ce commentaire

    Cet article on peut le commenter mais "Pierson versera 250 000 euros aux victimes", là pas de possibilité???? Quel jeu jouez-vous l'Essentiel? Cela devient "indécent", c'est mon avis. N'oubliez surtout pas de me censurer, je suis habitué.

  • Et alors le 08.11.2019 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    Je vis pas très loin du centre, donc je peux y aller à pieds.. mais dans cette petite ville, il n’y a pas grand chose d’intéressant... je fais toutes mes courses au city concorde..

    • guiguidelux le 08.11.2019 10:06 Report dénoncer ce commentaire

      bien cher city concorde...

  • Ils vont vite déchanter le 07.11.2019 23:03 Report dénoncer ce commentaire

    Les français de la Fnac pensent qu'ici les gens achètent encore à des prix de dingues quand c'est dans un surper beau magasin ... NON, ici les gens savent autant compter qu'en France, même si les revenus sont plus élevés, car il faut aussi payer la maison ou l'appart et donc quand on a besoin on va sur Internet ou dans des magasins à prix raisonnables (et faciles pour se garer) ou alors de l'autre coté de la frontière.

    • Zumba le 08.11.2019 10:05 Report dénoncer ce commentaire

      faux, quand je vois ce que les gens achètent parfois devant moi au supermarché, c est clair que certains ne comptent pas.. et ils sont nombreux ici,

  • Rodrigo le 07.11.2019 22:46 Report dénoncer ce commentaire

    Je vais y laisser pas mal d'argent, surtout que noel approche.

  • nj le 07.11.2019 22:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chacun est libre d'y aller ou non Moi je me rejouis de l'arrivée de la fnac...