Immobilier

09 juillet 2020 09:00; Act: 09.07.2020 18:42 Print

Les prix des logements flambent au Luxembourg

LUXEMBOURG - En un an, les prix de l'immobilier ont grimpé un peu partout en Europe, mais surtout au Luxembourg, selon une étude d'Eurostat.

storybild

Les prix des logements ont augmenté de 14% en un an, au Luxembourg. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

Entre le premier trimestre de l'année 2019 et le premier trimestre de 2020, les prix des logements ont augmenté de 5,5% dans l'Union européenne, selon une étude d'Eurostat publiée ce mercredi. Mais dans le détail, c'est au Luxembourg que la hausse a été la plus importante (+14%), suivi par la Slovaquie (+13,1%), l'Estonie (+11,5%), la Pologne (+11,3%) et le Portugal (+10,3%). Seule la Hongrie a vu ses prix baisser de 1,2%.

En l'espace de quelques mois, entre le dernier trimestre 2019 et le premier de 2020, les plus fortes hausses ont été enregistrées au Portugal (+4,9%), en Estonie (+4,8%) et en Slovaquie (+4%). Le Luxembourg n'est pas très loin derrière avec une augmentation des prix des logements de 3,8%.

La plus forte hausse depuis 2007

Selon l'institut de statistiques, une telle hausse n'avait plus été constatée depuis le deuxième trimestre de 2007 et a donc évalué les variations entre 2007 et le premier trimestre de 2020. Sur cette période, les prix des logements au sein de l'Union européenne ont augmenté de 20,5%. Là aussi, si l'on regarde dans le détail, au Luxembourg les prix ont presque doublés en 13 ans (+91,4%), suivi de très près par l'Autriche (+91,3%) puis la Suède (+82,8%).

Au niveau des prix des locations, ils ont plus que doublé sur cette période en Lituanie (+101,8%), ont augmenté de 82,2% en République Tchèque et de 75,1% en Hongrie. Le Luxembourg est proche de la moyenne européenne avec 22% (contre 20,8% dans l'UE).

(Marion Mellinger/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jann le 09.07.2020 14:42 Report dénoncer ce commentaire

    J'habite dans ce pays depuis trente ans et je ne cesse de répéter à mes deux enfants d'aller faire leur vie ailleurs. Le Luxembourg n'offre plus aucune attractivité, des salaires élevés, mais un immobilier hors de prix, le pays est propre et mignon, mais très ennuyeux et sans vie. La multiculturalité, on la trouve désormais dans n'importe quelle autre grande capitale mondiale. Ici, la vie est triste et morose, et je ne parle même pas de ce sentiment nationaliste qui plombe l'ambiance. L'avenir serein et une vie moderne et enrichissante, c'est ailleurs qu'ici, j'en suis persuadé aujourd'hui.

  • Le proprio simple le 09.07.2020 09:23 Report dénoncer ce commentaire

    On va avoir un article tous les 3 jours? On le sait... Etant propriétaire, ce n'est pas un mal pour moi, mais évidemment, il faut que cela stop, car personne n'achètera plus non plus si cela devient impayable. on sera tous perdant...enfin sauf les ultra riches, qui achéterons toujours et loueront chers à des gens qui n'ont pas le choix...

  • MPG le 09.07.2020 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut interdire tous ces agences immobilières de rentrer et de installé dans le pays pour vendre les immeubles un prix exorbitants pour gagner plus l’argent l’argent c’est très très dur de vivre actuellement au Luxembourg tout est devenu cher

Les derniers commentaires

  • siSeulement le 10.07.2020 16:07 Report dénoncer ce commentaire

    Interdire aux mafieux de venir blanchir leur argent dans notre immobilier serait déjà un bon point de départ...

  • PWC director le 10.07.2020 15:47 Report dénoncer ce commentaire

    pas de terrain pour construire des maisons / appartement. Le gouvernement ne pousse pas à construire des appartements plus hauts (20-30 étages) sur un terrain limité. les prix continueront certainement d'augmenter. plus d'impôts vont au gouvernement. Vous n'achetez pas, d'autres le feront. La même histoire il y a 10 ans l'argent chaud arrive à LUX dans la propriété avec une augmentation de 12% en glissement annuel. Une augmentation de salaire bien meilleure que la normale!

  • FJK457 le 10.07.2020 15:13 Report dénoncer ce commentaire

    Les taux sont déjà à zéro mais la création monétaire va continuer à faire monter les prix tandis que les dettes qui sont adossées aux biens immobiliers ne vaudront plus rien. Prémunissez-vous contre ce nouveau moyen d'appauvrir encore plus ceux qui n'osent pas investir. Vous devez investir, que ce soit dans l'immobilier, dans l'or, dans les actions ou dans les cryptomonaies. Le pire placement ça reste d'avoir des euros sur un compte. Il faut réaliser cela dès maintenant. Vous êtes obligés de jouer le jeu ou vous mourrez financièrement.

  • anonyme le 10.07.2020 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi j’en suis partie, à contre cœur, et quand je me dis que j’aimerai revenir, je sais que je ne pourrais sans doute jamais plus. Le repli sur soi a été choisi ????????‍♀️

  • Sou ass et le 10.07.2020 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le GDL baisse socialement. Il est incapable de loger certains de ses propres habitants qui doivent partir à l'étranger. Ce n'est pas le cas dans les autres pays frontaliers. Sans parler du fait que beaucoup d'habitants paient très cher pour un bien immobilier pas très fameux.