Coronavirus au Luxembourg

08 juillet 2020 09:00; Act: 08.07.2020 16:15 Print

Les professionnels exposés testés tous les quinze jours

LUXEMBOURG - Depuis la fin du mois de mai, résidents et frontaliers reçoivent une invitation à se faire tester. Tous ne l'ont pas eue, mais c'est tout à fait normal.

storybild

«Si parmi vos collègues, votre famille, certains ne l'ont pas eu, c'est normal». (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«Tout le monde devrait être testé au moins une fois», indique d'emblée Arnaud d'Agostini, porte-parole du Luxembourg Institute of Health (LIH). Les courriers invitant à se faire tester au coronavirus dans une des seize stations continuent d'arriver chez les résidents et frontaliers. «Si parmi vos collègues, votre famille, certains ne l'ont pas eu, c'est normal. Nous procédons par groupes d'individus», ajoute-t-il.

Les personnes ayant un «haut risque» de contracter une infection ou si elle étant en contact avec de nombreuses autres personnes comme les métiers de la santé, les coiffeurs, «cette partie de la population est testée régulièrement».

Deux types de courriers

Visiblement, les journalistes sont aussi considérés comme «exposés» puisque dans la lettre que j'ai reçue, je suis invitée à me faire tester toutes les deux semaines. «Il existe effectivement deux types de courriers, un standard pour la majorité de la population et un spécifique pour les personnes exposées avec un test toutes les deux semaines», explique Arnaud d'Agostini.

Lancée à la fin du mois de mai, la campagne de test à grande échelle devait s'achever le 28 juillet mais elle se poursuivra au-delà, avait annoncé la ministre de la Santé, la semaine dernière. Selon les derniers chiffres des autorités, 561 772 lettres ont été envoyées entre le 25 mai et le 26 juin. 103 282 rendez-vous ont été pris et 98 071 échantillons prélevés. Cela correspond à un taux d'adhésion de 95% aux prises de rendez-vous et un taux de participation de 17,5%.

(Marion Mellinger/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alexandre le 08.07.2020 10:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    apparemment tout le monde ne se sent pas concerné ça devrait être obligatoire.

  • Cédric le 08.07.2020 14:59 Report dénoncer ce commentaire

    Pour rappel... La fin du confinement ne veut pas dire que la pandémie est terminée, mais juste qu'il y a de la place pour vous en réanimation...

  • perruque_de_trump le 08.07.2020 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    il y a surement eu un couac dans les lettres, car je suis dans la finance et j'ai reçu aussi une lettre m'invitant à me faire tester toutes les deux semaines. ça m'étonnerais que les employés de bureau standard soient considéré comme exposés

Les derniers commentaires

  • Tania le 09.07.2020 09:27 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai un job de bureau, sans contact avec le public, pourtant je reçois la version "vous êtes en contact avec beaucoup de personnes". Semble marcher très bien, leur tri...

  • Maxi le 09.07.2020 08:38 Report dénoncer ce commentaire

    Peut-on aller se faire tester dans un de ces centre même si l'on a pas recu d'invitation ?

  • Xavier le 09.07.2020 08:17 Report dénoncer ce commentaire

    Les chauffeurs de Táxi peuvent être des grands transmisseurs c'est vraiment mieux pas prende des táxis.. On sais jamais qui était le dernier client et les désinfection son pas garantis d'élimination des virus. Pas de taxis mieux le bus ou le train plus d'espace.

  • Test Me le 09.07.2020 07:51 Report dénoncer ce commentaire

    je travaille dans la sécurité, je suis sur site depuis le début du confinement (donc pas de confinement pour moi) et je ne suis pas invité à être testé toutes les 2 semaines ???

  • Yes le 08.07.2020 22:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt je me sens comme Harry Potter qui reçoit des centaines de lettres???? Mais passons au sérieux. Je ne vois pas l’utilité d’un test sur des échantillons de gens. Je fais le test à 8hrs, négatif...mais à 10.00hrs en contact avec une personne positive sans le savoir...24hrs plus tard je reçois mon résultat négatif-mais entre temps je suis peut-être positive...cela donne une fausse sécurité aux gens!

    • Wright le 09.07.2020 11:52 Report dénoncer ce commentaire

      C'est cela la raison pour laquelle tu ne te fais pas tester? Quid du fait que tu es peut-être asymptomatique, et que tu continues à infecter les gens, tes proches, etc... juste parce que tu ne sais pas que tu propages le virus. Et ces gens le propageront, les prochains aussi, etc.. De sorte qu'on ne pourra faire aucun traçage, ce qui aura comme conséquence le débordement des hôpitaux, un confinement (donc moins de libertés), par le fait que tu veuilles profiter de ta liberté. Illogique, non? Tu risques le contraire de ce que tu souhaites! Parfois, il faut écouter les professionnels et experts!