Chiffres officiels de l'Adem

29 août 2013 10:00; Act: 28.08.2013 21:41 Print

Les reclassements pèsent très lourd sur le chômage

LUXEMBOURG - Le ministre du Travail et de l'Emploi, Nicolas Schmit, a commenté, mercredi, les chiffres du chômage.

storybild

En juillet, 16 988 personnes étaient inscrites à l'Adem. Parmi elles, 9 500 ne sont pas indemnisées pour diverses raisons. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec 7 % de personnes sans emploi inscrites à l'Adem, la courbe du chômage a continué de grimper au mois de juillet. Mercredi, le ministre du Travail et de l'Emploi, Nicolas Schmit (LSAP), a tenu à commenter ces chiffres. «Traditionnellement, juillet n'est pas un bon mois pour l'emploi au Luxembourg. Le bâtiment et l'industrie travaillent moins et cela a forcément un impact sur l'emploi», a-t-il expliqué d'emblée.

Selon le ministre, de plus en plus d'entreprises du bâtiment et de l'industrie ont recours aux travailleurs intérimaires et aux CDD (contrats à durée déterminée), ce qui expliquerait aussi la hausse du nombre d'inscrits à l'Adem au mois de juillet. «Je crains même une amplification du phénomène dans les années à venir comme une sorte de flexibilisation du travail par la petite porte», a-t-il souligné avant d'ajouter: «Et une précarisation des salariés du secteur».

Le ministre a surtout exprimé ses inquiétudes sur le nombre de personnes en reclassement inscrites auprès de l'Adem. «En un an, nous comptons 450 résidents de plus, avec les frontaliers, on est bien au-delà de 500. En tout, nous avons 2 192 personnes à reclasser, soit près d'un cinquième du nombre de chômeurs», a avancé Nicolas Schmit. Des personnes souvent difficiles à replacer sur le marché de l'emploi. 45% d'entre elles sont au chômage depuis plus de deux ans et 64% sont peu qualifiées. S'ajoutent également plus de 2 000 non-résidents en reclassement que doivent gérer les placeurs de l'Adem.

(Patrick Théry)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Valmy le 09.05.2014 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Le système du reclassement a le mérite d'exister, soit! mais il me semble qu'il devrait être mieux encadré afin d'enrayer les dérives de certains employeurs qui se croient tout permis ! Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de personnes qui se réjouissent d'avoir des problèmes de santé (je parle des vrais, des graves) et pourtant après 52 semaines tout se termine. Le reclassement devrait connaitre un grand dépoussiérage...Les ministres de la Santé et de l'Emploi devrait plancher sur le sujet.

  • ou et lerreur le 29.08.2013 19:05 Report dénoncer ce commentaire

    j'ai perdu mon emploi , suite a 2 opération 52 semaine de maladie ,médecine du travail qui classe inapte au travail , donc plus d'employeur ayant cotisait de puis 30 année au Luxembourg , désole de faire partie de Ladem excusez de faire parti des statistic ,donc désole de être que un chiffre

  • Mr Croitout le 29.08.2013 15:13 Report dénoncer ce commentaire

    ah oui... c est clair que pour 7% on a 42,000 personnes qui travaillent dans le batiment au Lux.... Tou s explique voyons. Cherchez l erreur

Les derniers commentaires

  • Valmy le 09.05.2014 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Le système du reclassement a le mérite d'exister, soit! mais il me semble qu'il devrait être mieux encadré afin d'enrayer les dérives de certains employeurs qui se croient tout permis ! Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de personnes qui se réjouissent d'avoir des problèmes de santé (je parle des vrais, des graves) et pourtant après 52 semaines tout se termine. Le reclassement devrait connaitre un grand dépoussiérage...Les ministres de la Santé et de l'Emploi devrait plancher sur le sujet.

  • ou et lerreur le 29.08.2013 19:05 Report dénoncer ce commentaire

    j'ai perdu mon emploi , suite a 2 opération 52 semaine de maladie ,médecine du travail qui classe inapte au travail , donc plus d'employeur ayant cotisait de puis 30 année au Luxembourg , désole de faire partie de Ladem excusez de faire parti des statistic ,donc désole de être que un chiffre

    • Pragma le 30.08.2013 15:45 Report dénoncer ce commentaire

      C'est un drame quand arrivé à un certains age vous êtes atteint d'une maladie qui vous met en arret de travail longtemps. Car c'est souvent le prétexte pour licencier. J'espère que votre santé va mieux, si c'est le cas c'est au moins positif et pour le reste il faut s'accrocher ... Bon courage.

  • Mr Croitout le 29.08.2013 15:13 Report dénoncer ce commentaire

    ah oui... c est clair que pour 7% on a 42,000 personnes qui travaillent dans le batiment au Lux.... Tou s explique voyons. Cherchez l erreur