Au Luxembourg

28 septembre 2018 09:00; Act: 28.09.2018 11:31 Print

Les relations entre collègues se dégradent

LUXEMBOURG - Les relations entre collègues restent dans l’ensemble cordiales, mais elles se tendent, selon l’index «Quality of work 2017».

storybild

En trois ans, les relations de travail entre collègues, mais aussi avec les supérieurs hiérarchiques, ont pris du plomb dans l’aile.

Sur ce sujet
Une faute?

On passe une bonne partie de son temps avec ses collègues de travail, parfois même davantage qu’avec sa propre famille. Selon le dernier index «Quality of work», 82% des salariés interrogés dans le cadre de cette enquête en 2017 se disent satisfaits de la collaboration globale qu’ils ont avec leurs collègues.

Un nombre certes élevé, mais en recul par rapport à 2014, où il atteignait 84%. Et les relations se dégradent un peu plus entre collègues dès lors qu’il s’agit d’avoir un retour sur le travail effectué. Les auteurs de l’index notent que «moins de la moitié des personnes interrogées déclarent recevoir un retour approprié» de la part des collègues.

Cette proportion tombe à 35,6% lorsqu’il s’agit d’un feed-back sur ses compétences professionnelles venant d’un supérieur hiérarchique. D’ailleurs, dès lors qu’il s’agit de participer aux décisions de l’entreprise, les salariés voient leur champ d’action nettement restreint. 27% des travailleurs interrogés se voient offrir la possibilité de prendre des décisions au sein de l’entreprise. Un quart affirme avoir une influence sur leurs horaires de travail.

(Patrick Théry/L'essentiel)