Au Luxembourg

25 juillet 2017 15:46; Act: 25.07.2017 17:31 Print

Les réseaux wi-​​fi gratuits fleurissent en ville

LUXEMBOURG - Depuis quelques jours, les habitants de Dudelange peuvent surfer sur Internet gratuitement dans la rue. Plusieurs communes ont désormais leur «citywifi».

storybild

Depuis quelques jours à Dudelange, vous pouvez surfer sur Internet gratuitement à plusieurs endroits de la ville. (photo: Editpress)

Sur ce sujet

Profiter d'un réseau wi-fi public dans la rue, c'est possible à Luxembourg-Ville depuis plusieurs années. Esch-sur-Alzette et Strassen ont suivi. Voilà maintenant que Dudelange leur emboîte le pas. La ville du sud a activé son service «citywifi» il y a quelques semaines, après un an de mise en place en concertation avec le prestataire Hotcity SA, dont les deux actionnaires sont POST et la Ville de Luxembourg.

«À Dudelange, huit antennes wi-fi pour le réseau outdoor, reliées à la fibre optique, ont été installées», explique Frank Dhur, directeur de Hotcity SA. «Le réseau est actuellement disponible dans l'avenue de la Grande Duchesse Charlotte, sur la Place "Am Duerf" et au centre sportif René Hartmann», précise la Ville de Dudelange, qui indique qu'il «sera élargi peu à peu dans les mois à venir». Le coût pour la commune n'est pas précisé.

Xavier Bettel l'encourage

«Bascharage s'est dotée d'un réseau indoor, pour l'accès dans les bâtiments publics. À Grevenmacher, c'est en cours d'activation et des discussions sont engagées avec d'autres communes du pays», glisse Frank Dhur.

En outre, un projet de mise en place de points wi-fi gratuits dans les commissariats de police est également en cours, a indiqué il y a quelques jours Xavier Bettel, en sa qualité de ministre en charge des Communications. Ce dernier encourageait d'ailleurs les communes à installer des accès à Internet publics dans les lieux les plus fréquentés. Celles-ci pourront notamment s’appuyer financièrement sur une initiative de la Commission européenne, «WiFi4EU», dont les premiers contours ont été tracés. L’enveloppe dédiée au Luxembourg n’a pas encore été établie.

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Leon le 25.07.2017 16:43 Report dénoncer ce commentaire

    j'ai coupé mon abonnement à internet et mis un amplicateur wifi à ma fenetre. je ne paierais plus jamais internet. merci dudelange.

  • Non fumeur le 26.07.2017 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    On n'interdit toujours pas la la cigarette dans la rue, mais on rajoute des ondes qui provoquent d'autres cancers. Je suis un fumeur passif, je ne veux pas devenir un irradié passif.

  • Jonah le 26.07.2017 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je peux comprendre ceux qui craignent pour les ondes et leur cerveau mais il y a déjà le wifi chez vous, si c'est pas vous c'est votre voisin, le wifi à votre travail ainsi que toutes les boxs quand vous marchez dans la rue. Avoir des bornes wifi dans la rue ne va rien changer pour votre cerveau tant il est présent partout

Les derniers commentaires

  • Peace & Care le 26.07.2017 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin, la population commence à ouvrir les yeux, il faut restreindre au maximum l'exposition à ces bornes sans fil pour votre sécurté ainsi que celle de vos proches/enfants. Heureux de voir des commentaires de personnes lucides qui ont encore tout leurs neurones pour reconnaitre le bien du mal. Oui, le WIFI est très dangereux, d'ou la publication d'une brochure officiel de l'état afin de diminuer son exposition aux raiyonnements continus 24h/24h chez vous. Plus vous resteraient loin voir éteindraient le WIFI mieux votre santé se portera.

    • Alain le 26.07.2017 17:04 Report dénoncer ce commentaire

      "c'est la nature du signal qui est toxique et non l'intensité du Wi-fi, qui même à très faible puissance, désorganise les processus physiologiques et détruit des structures biochimiques, entraînant la perte d’étanchéité de la barrière hémato-encéphalique, une baisse de production de la mélatonine et d'acétylcholine (sommeil, mémoire, concentration…) et des dommages génétiques irréversibles. Il a également été prouvé que l'effet biologique de ces émissions composites est une production de protéines de stress avec résonance sur les ondes Delta du cerveau".

  • Non fumeur le 26.07.2017 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    On n'interdit toujours pas la la cigarette dans la rue, mais on rajoute des ondes qui provoquent d'autres cancers. Je suis un fumeur passif, je ne veux pas devenir un irradié passif.

  • Jonah le 26.07.2017 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je peux comprendre ceux qui craignent pour les ondes et leur cerveau mais il y a déjà le wifi chez vous, si c'est pas vous c'est votre voisin, le wifi à votre travail ainsi que toutes les boxs quand vous marchez dans la rue. Avoir des bornes wifi dans la rue ne va rien changer pour votre cerveau tant il est présent partout

  • ouvrier le 26.07.2017 09:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @tesla : ils sont déjà très bien connus les effets et commencent à faire des malades . C'est la même histoire qu'avec le lait de vache!

  • BonjourWifi le 26.07.2017 09:25 Report dénoncer ce commentaire

    Réveillez-vous ! Les ondes électromagnétiques ne sont pas bonnes pour le corps. Dans quelques années la 5G, ça va rayonner de tout les cotes...