Étude au Luxembourg

04 avril 2018 13:23; Act: 04.04.2018 14:44 Print

Les résidents gagnent plus que les frontaliers

LUXEMBOURG - Selon une étude conjointe de la BCL et du LISER, il existe un écart significatif de revenus entre frontaliers et résidents.

storybild

La plus grande richesse des frontaliers, en matière de patrimoine, concerne la résidence principale.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Les travailleurs frontaliers représentaient près de 45% des emplois au Luxembourg l’année dernière. Un chiffre non négligeable pour l’économie luxembourgeoise. Afin de mieux connaître les habitudes de consommation de cette population, la Banque centrale du Luxembourg (BCL) et le Luxembourg institute of socio-economic research (LISER) travaillent de concert sur une étude depuis 2014. Ainsi, les frontaliers consomment des produits et utilisent des services tant au Luxembourg que dans leur pays de résidence. Ils dépensent presque 20% du revenu du ménage au Luxembourg.

L’étude qui porte sur quelque 2 400 ménages frontaliers (de Belgique, d’Allemagne et de France) montre aussi des écarts significatifs en termes de revenus. «Le revenu brut médian des ménages employés résidant au Luxembourg est 30% plus élevé que celui des frontaliers», écrivent notamment les auteurs. La plus grande richesse des frontaliers, en matière de patrimoine, concerne la résidence principale. 71% d’entre eux sont en effet propriétaires de leur bien immobilier.

L’étude de la BCL et du LISER a également été élargie au temps passé dans les transports pour se rendre au travail. Quand les résidents passent, en moyenne, 23 minutes par trajet pour aller travailler, les frontaliers y laissent 46 minutes de leur temps. Ils se déplacent d’ailleurs principalement en voiture.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Simone le 04.04.2018 14:21 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas les résidents qui gagnent plus, ce sont ceux qui gagnent plus qui sont résidents. Les autres doivent partir se loger à l'étranger parce qu'ils n'arrivent pas à payer les prix du logement au Luxembourg. Facile et logique quand-même...

  • Fabien le 04.04.2018 14:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que les résultats de cette étude s’expliquent principalement par le fait que les ménages non résidents ne cumulent pas forcément deux revenus luxembourgeois. A ceux qui pensent que les résidents devraient gagner plus en raison des prix de l’immobilier, je répondrai que les frontaliers peuvent dépenser jusqu’à 500 euros en carburant tous les mois. Ajoutez à cela l’usure du véhicule et la différence s’accentue encore un peu. Stop aux jugements hâtifs!!!

  • Rosa le 04.04.2018 13:48 Report dénoncer ce commentaire

    Résidente luxembourgoise, je dépense tout au Luxembourg et je mets 50 min pour faire 15 km.

Les derniers commentaires

  • Réaliste le 06.04.2018 07:38 Report dénoncer ce commentaire

    Le coût de la vie est bien plus chère au Luxembourg que n'importe où dans les pays voisins. En voilà l'explication!

  • Reflexion le 06.04.2018 07:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Simone, tout est dit, le reste n’est que du vent.

  • wheelgeek57 le 05.04.2018 22:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Francois il y a disqualifications dans la sécurité. Les employeurs les réclament déplus en plus. Mais ils ne veulent pas les faires reconnaître. Par contre ils vendent les prestations avec qualifications sur certains poste. Mais pas au même tarif.

  • suis le 05.04.2018 18:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis résident je n’ai pas l’impression de gagner beaucoup plus qu’un frontalier? Si on prend en compte les salaires des fonctionnaires UE, les directeurs des banques, etc..... Alors oui. C’est clair qu’il y a un écart.

  • Michel1 le 05.04.2018 17:18 Report dénoncer ce commentaire

    Non résident, je pratique l’aller-retour depuis une trentaine d’années, et oui, pas toujours folichon d’ailleurs. Par équité, parait-il on cumule maintenant mon revenu et le brut de mon conjoint resté au pays. Par le passé, la Belgique dans un rôle similaire a été condamnée par la CJU. Ceci pourrait arriver au Luxembourg si une action est enfin initiée par un syndic… ? Non, ils n’en n’ont pas le courage. Par contre le résultat, une perte salaire poche impressionnante qui va jusqu’à 20%.