Manif à Luxembourg

16 janvier 2021 15:54; Act: 18.01.2021 19:15 Print

Les restaurateurs dans la rue pour crier leur désespoir

LUXEMBOURG - Quelque 200 restaurateurs et cafetiers ont manifesté, samedi à Luxembourg-ville, dans le calme, pour demander de l'aide au gouvernement.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«On est restaurateurs et on a faim. Trouvez l'erreur». Cette pancarte résume l'état d'esprit des 150 à 220 restaurateurs et cafetiers qui ont manifesté, samedi après-midi, de la place d'Armes à la Chambre des députés, en passant par l'hôtel de ville dans la capitale. Un cortège calme, dans lequel le port du masque était bien respecté. «Il ne faut pas nous confondre avec les antimasques qui manifestent ailleurs», souffle un organisateur. Une pancarte dans le cortège rappelle d'ailleurs que les restaurants et bars ont respecté les règles sanitaires imposées, entre les fermetures.

«On veut que l'état débloque les aides qu'il nous a promises», peste Yan Bartosik, patron d'un restaurant et brasserie dans le quartier de la Gare. «Ça fait 11 mois qu'on fait le yoyo. À un moment, on ne peut plus payer les employés. Je suis là surtout pour eux», martèle le restaurateur qui dit avoir 17 employés. «Le 16 mars, j'en avais 25», se désole-t-il. «Je ne sais plus quoi leur dire quand ils appellent pour leurs salaires. Il n'y a plus de liquidités, je ne peux plus leur avancer le salaire et attendre le chômage partiel».

«On veut des actions, pas des promesses»
  D'après les manifestants, les aides de l'État se font attendre. «Si on continue comme ça, je vais devoir fermer» lance Cristina Borges à la tribune improvisée sur les marches de la Chambre des députés. «On a besoin d'aide maintenant, on n'a pas besoin de promesses d'aides dans deux semaines», plaide-t-elle. «Il faut que le gouvernement et les députés sachent qu'ils sont en train de nous tuer. Ils doivent agir maintenant, on ne va pas baisser les bras». Elle affirme que les aides promises suffiront à peine à payer un loyer, pour certains. 

Clément Elie, employé d'un restaurant de Diekirch, organise déjà un rassemblement qu'il espère encore plus grand pour la semaine prochaine. Même son de cloche désespéré chez lui que chez les autres. «On en a marre des promesses et de ne pas voir les aides. Les dossiers mettent six mois à être traités et débouchent sur un refus parce qu'il manque une pièce», déplore le jeune homme. «On table sur 30% de faillites mais je crains qu'il y en ait bien plus».

«Ça fait deux mois qu'on est de nouveau fermés»

Guy, employé d'un bar-restaurant ne «comprend pas pourquoi tous les magasins peuvent rouvrir, sauf nous. Ça fait deux mois qu'on est de nouveau fermés. On veut travailler». Clément Elie partage cette incompréhension. «Les infections ne viennent pas de chez nous. On nous a fermés le 26 novembre et le nombre d'infections n'a commencé à baisser qu'à Noël», calcule-t-il, voyant dans ce décalage un indice qui dit que les restaurants ne sont pas au cœur des infections.

Il plaide pour une réouverture respectant un protocole sanitaire strict, avec quatre personnes à table maximum, deux mètres entre les tables... «En octobre, le Premier ministre nous disait que ça marchait. Si ça fonctionne, pourquoi nous fermer? On a l'impression qu'on ne veut pas nous écouter». Les restaurateurs ne vont pourtant rien lâcher. Ils espèrent bien être encore plus nombreux samedi prochain, pour se faire entendre.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un client perdu 10 de perdus le 16.01.2021 20:15 Report dénoncer ce commentaire

    Revoyez vos prix et peut être qu'on retournera au restaurant. Juste pour info on est au Luxembourg et pas à Dubai, Monaco, Suisse ou Paris Champs Elysées, marre de se faire racketter et de manger du surgelé.

  • Géfaim le 16.01.2021 19:34 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne souhaite une situation de précarité à personne !! mais je comprends la très faible participation à cette manifestation. j'ai vu des patrons de resto lancer des appels à l'aide via les réseaux sociaux depuis leurs maisons en Espagne et en Italie !! Cherchez l'erreur !!!!!

  • Michel le 16.01.2021 20:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    aprene a cuisine chez vous

Les derniers commentaires

  • Araujo le 22.01.2021 13:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je suis seul avec ma fille et je atendu le 19 janvier pour avoir le salaire du mois de décembre c’est un vrai catastrophe !!! Ou en vas arriver !!!

  • AWC le 22.01.2021 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous commencez à nous gonfler avec vos restaurants !!! C’est pas le moment d’y aller point final

  • Den. le 18.01.2021 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas restaurateur, mais je soutiens entièrement cette profession. Laissons les travailler.ceux qui respectent les règles sanitaires méritent de pouvoir assumer leur profession.Nous sommes bien contents de nous retrouver en couple ou en famille autour d’une bonne table. Quand aux radins qui critiquent des prix exorbitants, vous n’avez qu’à rester chez vous, et ne pas faire chier le monde. Pour celui ou celle qui travaille toute une journée, nous retrouver dans un restaurant nous permet aussi de se changer les idées. Pour celui qui ne veut pas travailler, je comprends bien qu’il puisse avoir du mal à admettre mes propos. Ouvrons les restaurants, pour ceux qui respectent les règles sanitaires.

  • thierry P le 18.01.2021 07:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo !!!

  • thierry P le 18.01.2021 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi vas tu acheter des œufs ,des légumes de la viande? Tu peux produire tout ça dans ton petit monde utopique à deux balles et j’aimerais connaître ton métier et savoir s’il est vraiment utile à la société