Coronavirus au Luxembourg

19 mars 2020 08:00; Act: 19.03.2020 09:07 Print

Les restaurateurs du pays tentent de s'adapter

LUXEMBOURG – Les restaurants doivent fermer leur salle à cause du confinement. Certains tentent de faire de la vente à emporter ou des livraisons.

storybild

Les salles des restaurants, comme ici la Trattoria da Gino, doivent rester fermées.

Sur ce sujet
Une faute?

La crise du coronavirus touche de plein fouet le secteur de la restauration. Le confinement a obligé les établissements à fermer leur salle, entraînant de lourdes pertes financières. «Nous ne savons pas comment cela se passera au niveau du chômage partiel, nous sommes perdus», déplore Médéric Glain, gérant du restaurant L’Entracte, à Bettembourg.

Il explique «ne pas savoir quoi faire de tout son staff». Pour limiter les pertes, il a bien tenté de se lancer dans la vente à emporter et la livraison, «mais ce n’est pas évident, car cela ne s’improvise pas». Le restaurant ne dispose ni d’un solide fichier client, ni d’un savoir-faire en termes d’organisation et de marketing.

«La santé des salariés»

D'autres restaurateurs ont aussi tenté de le faire, mais en vain pour le moment. Le Nirvana Café, restaurant végétalien, prévoit de se mettre à la livraison dans les jours à venir, mais a besoin d’un temps d’adaptation. Pour le Plëss, également dans la capitale, la solution de la vente à emporter n’a pas été retenue à cause «de la configuration technique inadaptée», explique une employée. L’établissement est donc totalement fermé.

C’est aussi le cas de la Trattoria Da Gino, dans le quartier de la gare, à Luxembourg-Ville. Le patron, Gino Roberto, aurait bien voulu s’adapter, mais «c’est trop compliqué de changer son organisation du travail pour quelques semaines». Son local serait «trop petit et pas adapté» et l’équipe «pas assez nombreuse» pour la vente à emporter. Surtout, le restaurateur a préféré fermer, «en pensant à la santé des salariés».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • calú le 19.03.2020 11:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je peux attendre jusqu’à 1 avril, je paye le salaire de mars à tout le personnel le 31 de mars. Après il faut protéger le personnel. Chômage partiel pour moi ce pas solution. Je suis obligé de payer le salaire de avril et attendre le remboursement. Pas possible pour moi. Désolé pour moi et mon personnel.

  • wullmaus le 19.03.2020 10:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jamais je ne commanderais Plats préparés,dans restaurant ou autres chaines de distributions. QUI ME GARANTIS,QUE LE PERSONNEL,PRÉPARANT CES PLATS, SONT CLEAN !!!, OU N ONT PAS TOUCHER OU ETERNUER,OU TOUSSER SUR PLATS EN PRÉPARATIONS.???? PROTECTIONS HYGIENIQUE DE CE OERSONNEL,LORS DE PRÉPARATION DE PLATS,ET DISTRIBUTIONS ???? MASQUES , GANTS, DESINFECTION MAINS ???

  • Paul le 19.03.2020 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    Amis restaurateurs: faites de la livraison, y a une réel demande. Bon courage à vous.

Les derniers commentaires

  • ale le 19.03.2020 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le gouvernement regard que lèconomie èst la danse des persone punnrse

  • rose le 19.03.2020 16:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très bien mais malheureusement il parait qu’on n’a pas droit au chômage si on travaille dans une maison privée

  • calú le 19.03.2020 13:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout mon personnel il est on arrêt de maladie, impossible pour moi

  • calú le 19.03.2020 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le problème du chômage partiel c est que le patron doit payer le salaire le fim du mois ( 2, 3 mois après reembolsé) pour beaucoup de patrons je croix ça marche pas

  • calú le 19.03.2020 11:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je peux attendre jusqu’à 1 avril, je paye le salaire de mars à tout le personnel le 31 de mars. Après il faut protéger le personnel. Chômage partiel pour moi ce pas solution. Je suis obligé de payer le salaire de avril et attendre le remboursement. Pas possible pour moi. Désolé pour moi et mon personnel.