Crise au Luxembourg

07 janvier 2021 16:42; Act: 07.01.2021 21:52 Print

Les restaurateurs sont prêts à manifester

LUXEMBOURG - Les restaurateurs veulent organiser une manifestation. L'Horesca comprend leur désarroi mais n’en sera pas, craignant que des débordements ne nuisent aux négociations.

storybild

Les restaurateurs veulent être mieux soutenus. (photo: Editpress/Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Contraints de rester fermés au moins jusqu’au 1er février, les restaurateurs sont en colère. Un certain nombre de membres du secteur Horeca avaient même prévu d’aller manifester samedi, à 13h30, à la porte du ministère de l'Économie, dans la capitale, pour alerter sur leur grande détresse. Les initiateurs du mouvement via le groupe «Horesca Tous ensemble» sur Facebook ralliés à «Rescue independents and startups», ont appelé au calme jeudi et au report de la manifestation d'une semaine. Soit le samedi 16 janvier, où le groupe «Laissez nous travailler» a aussi prévu défiler. Une demande de manifestation a été déposée à la Ville de Luxembourg et est en attente d'approbation.

La Fédération des hôteliers, restaurateurs et cafetiers (Horesca) a appelé à éviter tout débordement. «Nous comprenons nos entreprises et leur désarroi et le besoin de manifester leur mécontentement mais nous tenons à ce que cela se fasse dans le calme, la dignité, le respect des règles sanitaires et des institutions», indique François Koepp, secrétaire général de l’Horesca.

«Nous serons restés fermés 125 jours»

La Fédération Horesca craignait que le mouvement ne nuise aux négociations en cours. L’horesca a rencontré ce jeudi le ministre des Classes moyennes, Lex Delles, lui a transmis ses revendications et est ressortie plutôt confiante. «Nous avons demandé des bons pour les restaurants comme pour les hôtels. Seuls 5 millions d’euros du budget de 35 prévu pour les bons d’hôtel ayant été utilisés, le budget existe. Nous avons demandé la prolongation jusqu’au 30 juin des aides actuelles devant se terminer au 31 mars. Notre secteur sera resté fermé 125 jours au 1er février, nous réclamons donc une aide spéciale», poursuit François Koepp.

Autre revendication majeure: l’accélération des remboursements des frais avancés pour le chômage partiel. Une aide spéciale pour les indépendants et l’ouverture du régime d’aide aux entreprises nouvellement créées sont aussi sollicitées ainsi que des tests de tous les salariés du secteur à la reprise, via le large scale testing, à travers des équipes mobiles. Un dispositif utilisé dans la construction.

François Koepp espère un retour rapide du gouvernement, étant donné «la précarité du secteur. L’argent est là», estime-t-il. Il craint en revanche qu'une manifestation ne rende caduques les négociations. «C’est n’est pas le moment de jouer la carte américaine», lance-t-il en référence à l’insurrection de Washington.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • ail le 07.01.2021 17:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mon patron va devoir vendre sa Ferrari . je dirais ma Ferrari vu que c'est mes jours fériés et les heures supplémentaires non payées .

  • FarNiente le 07.01.2021 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    Au final, ce sont toujours les même qui s'en mettront plein les poches, certains patrons de restaurants qui préservent leur train de vie et qui exploitent leurs employés pour ne les payer qu'une misère.. Ces mêmes patrons qui avancent comme arguments à leurs employés qu'ils et que c'est pour cette raison qu'ils ne peuvent pas payer toutes les heures travaillées...

  • Dex10 le 08.01.2021 07:58 Report dénoncer ce commentaire

    Les restaurateurs,arreter de pleurnicher,comme d'habitude.Vous etes bien ouverte et vous avez bien recu les aides par l'Etat,depuis mars.:)arretez ce cirque et commencez à payer votre employeurs les we,les dimanches et les jours feriées... :)

Les derniers commentaires

  • lux le 10.02.2021 16:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a lux ehhhh c est pas toi lux... C EST MOI LUX PREND UN AUTRE PSEUDO OK OK

  • lux le 10.02.2021 16:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ luxo il me fait rire ????????

  • SimpleCitoyenLux le 11.01.2021 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je lis certains commentaires, je me rends compte que beaucoup de personnes n'ont aucune notion de patron avec un commerce au Luxembourg et qu'ils feraient mieux de ne rien dire. Cela me rends triste de constater qu'il y a beaucoup de méchanceté dans les personnes...

    • @SimpleCitoyen le 14.01.2021 08:37 Report dénoncer ce commentaire

      Il suffit d'aller se faire exploiter dans un de ces établissement géré par quelqu'un de malhonnête (Dieu merci ils ne sont pas tous pareils) pour devenir méchant comme vous dites..

    • abuse le 14.01.2021 09:00 Report dénoncer ce commentaire

      Mon Patron n arrete pas de dire qu i l ne gagne rien mais ca femme recoit le double que moi pendant qu elle travaille mid temps et moi plein temps...

  • LuxEx-B le 10.01.2021 13:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis à fond avec les restos et cafetiers mais donnez-nous une solution pour ne pas subir l‘arrivée Massive de Covidfrance, covidbelge, covid britanique, covovidallemand....

  • pralin le 09.01.2021 12:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Eh José , t’as vendu la montre Cartier de ta femme ? Mdr