Coronavirus au Luxembourg

31 mars 2020 20:00; Act: 01.04.2020 09:32 Print

Les salaires ne peuvent pas être revus à la baisse

LUXEMBOURG - Même en période de crise, les salaires des travailleurs ne sont pas censés être diminués par l'employeur, rassure le ministère du Travail.

storybild

Les salaires ne sont pas diminués, même temporairement. (photo: Editpress/Hervé Montaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je crains que mon salaire soit diminué», «J'ai entendu dire que la rémunération n'allait pas dépasser 1 000 euros»: Répondant aux inquiétudes de certains salariés, au moment où les paies du mois de mars doivent tomber, le ministère du Travail a indiqué mardi à L'essentiel que les rémunérations ne pouvaient être revues à la baisse par les entreprises, du fait de la crise actuelle.

«Les employeurs sont tenus de respecter le Code du travail et donc de payer l'intégralité du salaire à la date prévue», précise un porte-parole, contacté par L'essentiel. Dans le cas où la procédure du chômage partiel est validée pour les entreprises ne pouvant pas exercer leur activité normalement, ces dernières doivent suivre une procédure très précise. L'État verse une avance équivalent à 80% des salaires des personnes concernées par une baisse de leur activité, avec un plafond. L'employeur est alors tenu de présenter un décompte détaillé des heures prestées et chômées.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Paul le 01.04.2020 12:12 Report dénoncer ce commentaire

    Pour moi l'article n'est pas clair. Si vous êtes au chômage partiel, il est tout à fait possible que vous subissiez une baisse de salaire (vous êtes seulement assurés de toucher 80% de votre salaire, pour le reste c'est au bon vouloir de votre patron).

  • jesuisfandevous le 31.03.2020 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fini les SUV en leasing du pays va falloir vendre - mais ça tombe bien les transports sont gratuits

  • Informateur le 01.04.2020 11:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ rigoberta et vindulux Les adeptes du fonctionnaires-bashing sont de sortie. Les fonctionnaires que vous décriez si souvent sont en première ligne pour organiser la réponse du gouvernement à la crise actuelle. Qui croyez-vous s'occupe de mettre en oeuvre les mesures prises par le gouvernement? Quand un ministre proclame qqch, cela ne se transforme pas en réalité par intervention du Saint Esprit. Vous devez avoir raté les examens un paquet de fois pour vous déchainer sur eux de la sorte. C'est peut être le moment de réessayer: Govjobs a largement plus d'offres d'emploi que de candidats potables...

Les derniers commentaires

  • Ma Rio le 01.04.2020 19:38 Report dénoncer ce commentaire

    Vous êtes très mal renseignés @l'essentiel. Les employeurs sont tenus à assurer de payer 80% du salaire si le salarié est en chômage partiel pour cause de force majeur COVID19. renseignez vous avant de faire de la panique

    • Ma Rio le 01.04.2020 19:44 Report dénoncer ce commentaire

      A noter que beaucoup d'employeurs ont pris la décision de payer une avance de 100% pour le mois de mars à décompter quand la situation s'est stabilisé.

  • poulpy le 01.04.2020 18:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @sissi: pas d accord, nous payons nos salariés à 100% , même en chômage partiel. ne pas mettre tous les dirigeants dans le même panier...

    • Ma Rio le 01.04.2020 19:47 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, je fais actuellement l'expérience que grand partie des dirigeants d'entreprises font au moins le geste de verser les salaires en avance sans perte… une régularisation s'imposera peut être plus tard, maintenant, il faut que salariat et patronat soit unis!

  • JDCJDR le 01.04.2020 18:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gens se plaignent du chômage parte mais en même temps, il n’y a rien à dépenser à part le quotidien. On fait des économies.

  • JeRespecteLesVitesse le 01.04.2020 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et le proprio il a rien à payer lui??

  • patate le 01.04.2020 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    Tapez sur les fonctionnaires si vous voulez, mais à la fin du confinement ce seront eux à qui on va dire qu'ils ne pourront pas prendre de congés pour rattraper les retards accumulés dans les différents administrations en raison du personnel réduit pendant la crise.

    • Verboten Land le 01.04.2020 19:40 Report dénoncer ce commentaire

      @patate: oh lalal quelle punition!! Retarder leurs congés... mais on rêve !!! Ils sont payés a vie pour bosser au ralenti et exercer au mieux et sans stress tout le pouvoir qu'ils pnt sur les administrés qui les paient.... et en Luxembourgeois s'il vous plaît....