Travail au Luxembourg

04 décembre 2018 12:11; Act: 04.12.2018 12:52 Print

Les salaires seront de nouveau boostés en 2019

LUXEMBOURG - La situation économique au Grand-Duché sera encore favorable l'année prochaine, indique le Statec, ce mardi. Les salaires devraient notamment progresser de 2,5%.

storybild

Serge Allegrezza, directeur du Statec (première personne en partant de la gauche), souligne que «tous les voyants sont au vert». (photo: Editpress/© Editpress/didier Sylvestre)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Au Luxembourg, tous les voyants sont au vert», résume Serge Allegrezza, directeur du Statec (Institut national de la statistique et des études économiques). Avec un taux de croissance évalué à 3% en 2019, l'économie luxembourgeoise devrait continuer de créer de l'emploi (+3,4%). Dans ce cadre, le taux de chômage pourrait descendre à 5,2%.

Un constat particulièrement réjouissant qui tranche avec un contexte international incertain. Ce même contexte incite d'ailleurs le Statec à la prudence. L'économie du pays demeure dépendante des effets extérieurs. «Il y a des tensions à l'intérieur des pays voisins, comme le montre la crise des "gilets jaunes", et le risque de guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine peut aussi avoir des répercussions», explique Serge Allegrezza.

Ces craintes mises à part, les bonnes perspectives mentionnées plus haut devraient bénéficier à une partie des salariés avec une croissance globale des salaires estimée à 2,5% pour l'année prochaine. En effet, en plus de la tranche indiciaire d'août 2018, une nouvelle indexation devrait intervenir au quatrième trimestre 2019. «Il y aura également de nouvelles négociations collectives, ajoute le directeur du Statec. Et les difficultés des entreprises à recruter dans certains secteurs offrent de vraies perspectives d'augmentations de salaires pour certains».

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • hap hap le 04.12.2018 15:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi ne pas limiter l'index sur les salaires ? Ceux qui gagne plus de 10000 euro par mois n'ont pas besoin de 2,5% de plus. Cela ferait des millions economiser !!

  • Mich le 04.12.2018 15:32 Report dénoncer ce commentaire

    Les gens veulent tous 2,5% de plus, normal, qui dirait non? Le problème est le suivant: à chaque fois que les salaires augementent de 2,5% parce que les prix ont augmenté de 2,5% AVANT, les prix augment de nouveau APRES la tranche d´index c.à.d. après nos hausses de salaires de 2,5%. Mon coiffeur m´a dit en novembre "désolé, nos prix ont augmentés depuis septembre" (=index) et ma soeur qui travaille au café m´a confirmé que son patron a tout augmenté de 30 cents...

  • Rofl le 04.12.2018 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    On en reparle dans 3 mois , "prochaine indexation prévue au 2ème trimestre 2020" :-)

Les derniers commentaires

  • Pierre P le 05.12.2018 11:25 Report dénoncer ce commentaire

    arrêté avec vos blabla sur l'index ici on parle d'évolution du salaire et pas que de l'index.

  • Ritchie le 05.12.2018 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    Ah non, s.v.p. ! Je vais avoir encore plus d'argent ? Je n'y arrive déjà pas à présent. Comment tout dépenser ?

  • gratosorus le 05.12.2018 10:43 Report dénoncer ce commentaire

    @Sofie.... C'est vrai que les salaires les plus haut c'est surtout pour les frontaliers....LoL

  • francis le 05.12.2018 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que la vie en generale, bien entendue dans notre Pays, est souvent pleine d'imprévus non programmé comme par exemple les installations ménagères qui faudra remplacer, les pneus d'hiver à changer, un accident de parcours etc. etc.Ces sont des dépenses en plus qu'un foyer oubli parfois sans le vouloir et je dirais que l'index est necessaire une fois par année mais faudra aussi le limiter aux salaires inférieurs à 6500,00€ Au Pays il y a beaucoup de couples qui a deux gagnent entre 12000,00 et 15000,00 les statistiques se basent sur ces salaire pour augmenter le cout de la vie.

  • salarie le 05.12.2018 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    l 'index unique augmentation qui le salarie de l 'entreprise touche si c 'est pour le patronat ,rien jamais rien en 32ans de cariere au lux je touche 15h20 je forme des interim je travail sol mai c 'est pas l 'employeur qui va augmenter mon salaire , que l 'index,sa soufit apres 10ans le tableaux s'arette que du benef pour l enployeurs