À Bascharage

15 juillet 2020 15:37; Act: 15.07.2020 16:42 Print

Les salariés de Guardian se sont encore mobilisés

BASCHARAGE - Une partie des salariés de Guardian, inquiets pour leurs emplois, se sont rassemblés ce mercredi, devant l'usine, pour obtenir des garanties.

Sur ce sujet
Une faute?

Le syndicat Chimie de l’OGBL tient cet après-midi un piquet de protestation devant l’usine Luxguard I de Bascharage pour...

Publiée par OGBL Syndicat No 1 au Luxembourg sur Mercredi 15 juillet 2020

«Augmenter la pression en vue d'avoir des réponses de la direction», souligne Alain Rolling, secrétaire central adjoint du syndicat Transformation sur métaux de l’OGBL. Les représentants des 461 salariés de Guardian (Guardian Industries est un groupe américain spécialisé dans la production de verre flotté) Dudelange et Bascharage ont organisé, ce mercredi après-midi, un nouveau piquet de protestation, cette fois devant l'usine de Bascharage (il avait eu lieu à Dudelange la semaine dernière). «150 salariés, notamment du site de Bascharage, étaient présents», indique Alain Rolling.

Pour rappel, les salariés craignent de perdre leurs emplois, alors que le four de verre flotté de Guardian Luxguard Dudelange s'est arrêté. Par conséquent, la fusion de Guardian Dudelange et Bascharage sera actée le 6 août prochain. Seul le four de Bascharage va continuer à fonctionner jusqu'en 2022, mais les salariés s’inquiètent du fait qu’aucun plan d’investissement n’a été annoncé.

«Nous avons adressé un courrier à Guardian Europe (NDLR: le siège se situe à Bertrange) la semaine dernière, afin d'avoir une entrevue avec le directeur général, indique Allain Rolling. Mais nous n'avons pas eu de réponse. C'est inacceptable. D'autant qu'une partie des salariés sont partis en vacances. J'espère que la direction ne va pas leur annoncer un plan social en septembre». Contactée, cette dernière indique qu'elle ne souhaite pas communiquer à ce stade du dossier.

(ol/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Triste réalité le 15.07.2020 19:22 Report dénoncer ce commentaire

    Manifester ne sert à rien, car les gros actionnaires ne sont pas dérangés par ces blocages. L'espoir fait vivre, mais cela se terminera par de nombreux licenciements, comme dans les banques.

  • Frontachok le 15.07.2020 17:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rendez-vous pour la fermeture de bascharage en 2022, c'est inévitable.

  • raisonable le 16.07.2020 14:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait manifesté dans les bonnes entreprises/société et on verrait si il aurait un résultat ou pas.....

Les derniers commentaires

  • raisonable le 16.07.2020 14:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait manifesté dans les bonnes entreprises/société et on verrait si il aurait un résultat ou pas.....

  • luis le 16.07.2020 11:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et Étienne Schneider il dit quoi de tout ça la opposition elle devrais demender des comptes a mr Schneider

  • @tome le 16.07.2020 05:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et alors ? Ils attendent sans rien faire qu'on leur dise de rentrer à la maison ? Ne sont ils pas en droit de savoir ce qui les attend? Comme d'habitude, la direction de Guardian reste muette, et surtout reste complètement irrespectueuse de ses employés.

  • momo le 16.07.2020 03:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si manifester ça sert aussi non dans la vie on donne un mauvais exemple pour les actionnaires qui se croient tout permis

  • luis le 15.07.2020 21:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sont qui les plus gros actionaires faut peut-être se poser la question toute façon c,est fini plus rien a faire dommage pour les ouvriers.