Emploi au Luxembourg

19 décembre 2018 07:00; Act: 19.12.2018 09:04 Print

Les salariés ne sont pas égaux face au télétravail

LUXEMBOURG - Le télétravail peut devenir l'alternative à la congestion du trafic. Mais il faut trouver des accords avec les trois pays voisins.

storybild

Le recours au télétravail pour les travailleurs frontaliers n’est pas si simple à cause de la différence de fiscalité entre les pays.

Une faute?

«Tout salarié d’une entreprise luxembourgeoise de droit privé engagé sous contrat à durée déterminée ou indéterminée peut bénéficier du régime du télétravail». C’est écrit noir sur blanc sur le site du guichet public. Mais si sur le papier, les choses ont l’air faciles, ce n’est pas si évident dans la pratique, concernant les travailleurs frontaliers notamment.

En Allemagne, pour éviter une double imposition au Luxembourg et dans son pays de résidence, un travailleur frontalier n’a le droit de travailler depuis chez lui que 19 jours par an. Les frontaliers français auront le droit, a priori d’ici le début de l’année prochaine, à 29 jours par an de télétravail à leur domicile. «L’accord a été annoncé en mars de cette année dans le cadre de la convention bilatérale», explique-t-on au ministère luxembourgeois des Finances.

Mais il n’a pas encore été ratifié par la France ou le Luxembourg. «Les procédures de ratification sont lancées dans les deux pays, l’accord entrera probablement en vigueur l’année prochaine», selon nos sources. Concernant la Belgique, les travailleurs frontaliers de cet État peuvent avoir recours au télétravail 24 jours par an sans risquer d’être imposés dans leur pays de résidence. «Des discussions sont actuellement en cours pour rallonger cette durée entre le Luxembourg et la Belgique», selon le ministère des Finances, qui ne confirme cependant pas les 48 jours annoncés par certains politiciens belges.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La Mouche le 19.12.2018 07:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Obstacle principal : les patrons ne veulent pas... Tout simplement !

  • Sonita1958 le 19.12.2018 07:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le télétravail est la solution « win win » pour les nouvelles générations. Les femmes pourront garder leurs enfants chez elles et travailler à la maison. Les hommes pourront moins se tuer dans la route et être plus innovants. Nos routes seront moins encombrées et nos bureaux coûteront moins chers. Soyons tous teletravail

  • Réaliste le 19.12.2018 07:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut aussi pour cela des RH avec le désir d appliquer les règles de bases

Les derniers commentaires

  • Frontalier le 19.12.2018 21:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien n’empêche d’excéder ces nombres de jours, c’est juste que l’imposition bascule dans le pays de résidence. C’est à l’employeur d’établir un nombre de jours limités (s’il le souhaite), et d’être en conformité avec la loi en matière de retenue à la source prélevée sur le salaire...

  • ladeux le 19.12.2018 21:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ptdr. n'importe quoi. tu dois faire le télétravail dans le pays où tu réside et ou la société a son adresse fiscale. même si tu bosse pour une société roumaine qui a qui à siege social ici, ils vont pas te payer comme en Roumanie. soi donc logique 2 secondes!

    • Raoul BeB le 20.12.2018 14:34 Report dénoncer ce commentaire

      dans ce cas le télé travail concerne surtout les frontaliers, c'est pas les automobilistes roumains qui encombrent les routes vers Lux. le matin ; sinon on parlerait de détachement.

  • ladeux le 19.12.2018 21:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    100% de preuves. chaque connexion se fait avec login et logout donc, comptabilisé en heures, il est facile de savoir si oui ou non, vous avez dépassé vos heures.

  • ladeux le 19.12.2018 21:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui c'est moche que les pays voisins, pour une question de fiscalité, s'opposent au télétravail. c'est pas parce que tu bosses depuis la maison que tu n'es pas " au bureau".

  • ladeux le 19.12.2018 21:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    70% des gens à Luxembourg ont des horaires fixes. donc, cela est tout à fait équitable pour les autres métiers qui perdront moins de temps sur les routes!