Au Luxembourg

17 janvier 2019 18:45; Act: 18.01.2019 13:08 Print

«Les salariés souffrent de la pression au travail»

LUXEMBOURG - Jean-Claude Reding, le président de la Chambre des salariés, évoque les sujets phares de 2019.

storybild

«Il faut aider les salariés à se sentir mieux au travail», estime Jean-Claude Reding, président de la CSL. (photo: Editpress/© Editpress/fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

«La question de la croissance, des inégalités sociales, de l'insatisfaction au travail... sera encore une fois au cœur de nos préoccupations, car au fil des ans, cette problématique est récurrente», s'est inquiété Jean-Claude Reding, le président de la Chambre des salariés (CSL) à l'occasion du traditionnel pot de Nouvel An.

À cet égard, les résultats de la dernière enquête «Quality of work index Luxembourg» sont révélateurs. Ils montrent que les salariés souffrent de leurs conditions de travail et dénoncent le stress, la pression, la perte constante d'autonomie auxquels ils sont confrontés.

Cap sur les élections sociales

«La digitalisation de l'économie contribue à renforcer ce sentiment des salariés qui, s'ils ne sont pas connectés en permanence avec leur entreprise, ont l'impression d'être de mauvais éléments», a rappelé Jean-Claude Reding, qui exhorte les partenaires sociaux et le gouvernement à «s'approprier cette étude et à rechercher rapidement des solutions». 2019 sera aussi l'année des élections sociales, «un événement majeur», assure le président de la CSL.

«Les salariés vont décider qui les représentera à la Chambre des salariés, dans les juridictions de la Sécurité sociale, aux prud'hommes... Ces élections permettent de mesurer l'impact de la représentativité syndicale et elles sont aussi le seul moment où les non-Luxembourgeois peuvent faire entendre leur voix». 526 000 bulletins de vote seront envoyés la semaine prochaine.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Suisse le 17.01.2019 19:29 Report dénoncer ce commentaire

    Cher Monsieur Reding, permettez moi de vous dire que ce n'est pas depuis hier que cela est un fait au Luxembourg dans beaucoup d'entreprises. L'être humain devient un "objet" qui est devenu corvéable à merci. Il serait temps que le gouvernement se réveille et que le politique aille un peu sur le terrain...Merci d'avance.

  • oui jo le 17.01.2019 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La question est : qui sont les conseillers ou présidents de la chambre salariés sont ils aussi présidents de certaines sociétés ou le personnel est abusés stressés ? Et aussi conseillers des syndicats ? Si c est le cas alors on n est foutu ..

  • Le pacifique éclairé le 17.01.2019 21:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les valeurs humaines, l’entraide, la bienveillance, le soutient, la coopération, l’humour, l’épanouissement doivent revenir et être le centre de nos emplois. C’est l’avenir pour un monde meilleur et pour la santé de tous. Malheureusement c’est tout le contraire et c’est contre productif. Tout le monde subit, c’est toute la société qui est à revoir et son mode de fonctionnement. Regardez la tête des gens dans la rue, dans les voitures, à la sortie des bureaux dans ce beau pays si riche. Riche d’argent mais pauvre en bonheur et en sourire!

Les derniers commentaires

  • PetitBouddha le 18.01.2019 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    Il serait temps d'introduire un peu la culture de l'empathie au travail. Cela rendrait les gens plus sereins et en fin de compte plus productif.

  • papy le 18.01.2019 11:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’aime ! On dirait que les politiciens viennent de faire LA grande découverte . Faudrait sortir un peu plus tôt de vos bureaux, Messieurs !

  • patdevelours le 18.01.2019 10:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben la recette est simple il suffit de garder le salaire et de ne plus travailler

  • Jean II le 18.01.2019 10:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Oggy : Et vous avez oublié les 1 à 2 heures de pause déjeuner ...

  • Head of Department le 18.01.2019 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Notre leitmotiv, ce sont les 3 "R" = Rendement, Résultat, Réussite, la non performance de l'un de ces trois R entraîne la chute de l'autre! Il faut savoir qu'au boulot il faut atteindre des chiffres, de la persévérance, tout le reste nous importe peu, nous ne sommes pas au club Med!! Nous sommes au club "Travail" Il n'y a pas de place pour les faibles et les tires au flanc!! Pour arriver tout en haut il ne faut pas uniquement savoir donner des coups, mais il faut aussi savoir encaisser! On n'a rien sans peine!! #Yipikai

    • Christophe le 18.01.2019 11:24 Report dénoncer ce commentaire

      heureusement, tout le monde ne veut pas etre "tout en haut", l air doit etre nauseabond la haut. je prefere le "bas peuple", les vrais gens, les faibles, les oppressés. votre commentaire est de nouveau un bel exemple.

    • @Head le 18.01.2019 11:27 Report dénoncer ce commentaire

      Commencer donc à travailler sur le premier "R" qui est rendement. Et celui ci sera nettement meilleur lorsque vous passerez moins de temps sur internet.

    • Naja le 18.01.2019 11:34 Report dénoncer ce commentaire

      Bravo monsieur, vous avez toute ma sympathie

    • Head of Department le 18.01.2019 14:29 Report dénoncer ce commentaire

      @@Head, les journées de travail des uns n'est pas la même pour tout le monde!! Le rendement est au rendez vous sinon ma carte de visite ne serait pas aussi fournie!!