Au Luxembourg

20 mai 2016 09:00; Act: 20.05.2016 15:17 Print

Les salariés travaillent 40,7 heures par semaine

LUXEMBOURG - La fréquence des heures supplémentaires dépend de l'âge, mais aussi de la profession.

storybild

Les 25-34 ans font près de 4 heures supplémentaires par semaine.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Un salarié travaille en moyenne 40,7 heures par semaine au Luxembourg, soit à peine plus que la durée légale du temps de travail (40 heures), selon les chiffres 2015 du «Quality of work Index» de la Chambre des salariés. C'est toutefois une heure de plus que l'année précédente. De vraies disparités existent entre hommes et femmes. Les hommes travaillent en effet 43,1 heures par semaine, soit six heures de plus que les femmes (37,1 heures). Ces chiffres s'expliquant notamment par la fréquence du temps partiel chez les salariées. Plus d'un tiers d'entre elles ne travaillent pas à temps plein, contre 4,2% des hommes. Dans l'ensemble, les salariés travaillent en moyenne 2,7 heures supplémentaires non rémunérées par semaine.

Là encore, les différences sont assez importantes d'un métier à l'autre. Les commerçants et vendeurs sont ainsi les plus enclins à dépasser les 40 heures hebdomadaires théoriques avec une moyenne de 8,6 heures supplémentaires par semaine. Les directeurs et autres cadres arrivent juste derrière avec 6,1 heures par semaine en plus. À l'autre bout, les manœuvres et agents d'entretien font à peine 0,2 heure en plus par semaine. Dans l'industrie et l'artisanat aussi, les heures supplémentaires demeurent limitées (0,6 heure).

À noter que les 25-34 ans, la plupart du temps désireux de booster leur carrière, dépassent en moyenne de 3,9 heures leur temps de travail hebdomadaire. Le nombre d'heures supplémentaires diminue ensuite avec l'âge.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • RamBo le 20.05.2016 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    A retirer les heures que les gens passent sur Internet, sur les réseaux sociaux, dans les coins café, pendant les heures de "travail".

  • pilpoil le 21.05.2016 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    heures supp???? comprend pas, bcp de boites utilisent le Flextime pour justement faire travailler leurs employés sans avoir à les payer en heures supp, donc comment peut on avoir encore des heures supp?

  • jojo le 20.05.2016 23:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je crois qu'ils n'ont pas inclu les heures prestées dans les metiers de la restauration...car j'ai un adage qui dit : tu sais quand tu commences mais tu ne sais pas quand tu finis!!..quant aux heures supp'...ça n'existe pas car ça fait partie intégrante du métier ! !

Les derniers commentaires

  • polux le 22.05.2016 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Le matin, j'arrive à 07H par facilité, 30min avant l'heure prise en compte par mon employeur, pdt ces 30 min, je lis les news sur internet et déjeune. A 07H30 pile, je commence à bosser, plus d'internet en journée, je prends sur la journée, quelques café et deux pauses de pause de 10 minutes, je ne fume pas. je bosse mes heures effectives à 100% voir 120%, j'aime mon boulot. après 08h de boulot je rentre chez moi. Payé 8H je bosse 8H et rien de plus. tt le monde devrait faire pareil.

  • Coeur dévastateur le 21.05.2016 11:51 Report dénoncer ce commentaire

    En analysant le marché du travail, le chômage, la conclusion sur les heures supplémentaires, c'est du vol d'emploi aux chômeurs. On argumente les bas salaires, mais ils le sont, vu tant de chômeurs qui remplacent ceux qui par leurs revendications sont devenus trop cher. Pour l'économie, il serait plus profitable de travailler 6h, le chômage serait nul. Le temps c'est de l'argent, avec 2h+ de vie privée, on peut faire plus sans devoir payer un tiers, et pour cela on consommera plus. La croissance économique qui résulte de ce rebond d'activité justifiera ensuite les revendications de salaire.

    • Charly le 21.05.2016 17:21 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez raison mais qui accepterait de travailler 6h semaine avec le salaire reduit de 1/4 (6 h sur 8h=1/4) ? Ah niveau economique il n'y aura aucune difference puisque le total des remunerations restera identique. Ceci n'est que de la theorie puisque je pense que les depenses baisseront Theoriquement.

    • Coeur dévastateur le 21.05.2016 22:03 Report dénoncer ce commentaire

      En intégrant en production tous ceux qui veulent, les PIB augmentent, les salaires aussi. Mais le néo-libéralisme perdrait son moyen de faire peur, par des crises fabriquées et du chômage à charge du contribuable. En réduisant le chômage, on réduit aussi les impôts. En 2ans, le salaire de 6h sera égal à celui de 8h. L'économie marcherait tel à pleine vapeur, que l'inflation obligerait les banques payer 10% d'intérêts aux épargnants.

    • @Coeur le 22.05.2016 10:26 Report dénoncer ce commentaire

      "En intégrant en production tous ceux qui veulent" ?! Ca veut dire quoi ? Et puis, sachez que le Luxembourg est une société de services, pas de production. En plus: une large partie du chômage se situe dans le secteur à temps partiel. "En réduisant le chômage, on réduit aussi les impôts": Donnez moi un cas concret. Il n'y en a pas! "En 2ans, le salaire de 6h sera égal à celui de 8h": Non, car vous baissez la compétitivité. Encore une fois, aucun cas concret nul part. Juste pour info: Suède: 30hrs/sem: Pleine vapeur ? Non, chômage à 7.5% (jeunes: 16%). France 35hrs/sem: Pleine vapeur ? :-)

    • Coeur dévastateur le 22.05.2016 18:26 Report dénoncer ce commentaire

      Dans une société de l'information, l'ignorance est roi, la censure aussi. (PIB=Produit=Production, 1-2% de gens ne veulent pas travailler). Pour passer de 12h à 8h c'était la même fausse propagande vers 1900...mais les gens étaient plus cultivé, sinon on serait encore à faire travailler les enfants dans les mines. L'économie est dominée par les investisseurs banquiers, qui ne veulent pas payer d'intérêts sur l'épargne, ni des adaptations de salaires. Ils vous font travailler plus de 8h, et toutes taxes déduites pour financer leurs crises, il ne vous reste déjà plus qu'un revenu de 6h.

    • @ Coeur dévastateur le 22.05.2016 22:25 Report dénoncer ce commentaire

      Tu essayes vraiment de comparer 1900 à 2016? Sinon, je ne sais pas toi, mais de mon côté c'est le gouvernement qui me taxe et prend des impôts sur mon salaire, pas les banquiers...

    • Coeur dévastateur le 23.05.2016 23:46 Report dénoncer ce commentaire

      Ce qui se passera demain, vous le lisez aujourd'hui dans les livres d'histoires, car l'homme, dans sa nature ne change pas, si vous croyez vraiment que ce sont ces marionnettes du gouvernement qui vous taxent, vous avez pour une décennie de recherches à faire, car au bout de leurs ficelles, il y a les banquiers, les gros actionnaires. Cultivez-vous, bon Dieu, lisez les documents des Jefferson, Jackson, et même Napoléon savait qu'il n'était rien sans les Rotschild.

  • pilpoil le 21.05.2016 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    heures supp???? comprend pas, bcp de boites utilisent le Flextime pour justement faire travailler leurs employés sans avoir à les payer en heures supp, donc comment peut on avoir encore des heures supp?

    • Jeje le 22.05.2016 15:56 Report dénoncer ce commentaire

      Flextime n'a rien à voir avec "ne pas payer les heures sups". D'abord, le flextime est limité à 10 hrs / jours. Toute heure supplémentaire est par définition, heure sup. Ensuite, il s'agit d'une mensualisation du temps du travail où sur un mois, vous devez aboutir aux même nombre d'heures que si vous aviez fait 40 heures / sem. Heure sup en flextime, c'est quand vous dépassez votre quota mensuel ou si un jour, vous deviez faire plus de 10 heures.

    • @ Jeje le 22.05.2016 19:41 Report dénoncer ce commentaire

      Sauf que dans la pratique on finit par faire facilement plus d'heures qui ne sont pas forcément prises en compte. Source: mon expérience.

  • @Momo le 21.05.2016 07:00 Report dénoncer ce commentaire

    35h par semaine comme en France serait une bonne idée, alors les gens reçoivent un salaire moins élevé, mais ils ont plus du temps libre.

  • kirchberg le 21.05.2016 06:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui et moins les pauses clope et café ? 29 heures... Et encore je suis large