Au Luxembourg

12 janvier 2018 09:00; Act: 12.01.2018 19:08 Print

Les sapins des fêtes vont voler ce samedi soir

MERSCH - La 3e édition du concours de lancer de sapin aura lieu ce samedi, au home scout de Mersch.

storybild

L’an dernier, les adultes et enfants avaient effectué quelque 200 lancers de vieux sapins de Noël. (photo: Editpress/Isabella Finzi)

Sur ce sujet

«Le tenant du titre du meilleur lancer de sapin a atteint les 9,2 m l’an dernier, quand moi je ne dépasse pas les 6,75 m, s’amuse Paul Galles, de Young Caritas Luxembourg. Mais c’est normal, il est champion de lever de poids».

Samedi, Young Caritas et les Lëtzebuerger Guiden a Scouten de Mersch organiseront la 3e édition de leur Chrëschtbeemchen-Wäitworf, une manière pour le moins originale de disposer des vieux sapins de Noël dont veulent se débarrasser les habitants de la commune après les fêtes. «Nous passerons collecter les sapins déposés devant les maisons samedi matin, à 9h, avec un tracteur», explique Cécilia, 18 ans, jeune chef scout.

L’an passé, environ 200 lancers de sapin avaient été effectués. Le concours est organisé en quatre catégories: femmes et hommes et grands et petits enfants. À l’issue du concours, on fait un grand feu avec les sapins. Et les fonds récoltés vont à Catch a Smile ASBL et Caritas Luxembourg pour aider les réfugiés.

«C’est drôle de regarder les enfants lancer leur tout petit sapin, se souvient Cécilia. L’an dernier, il faisait très froid, mais nous avons quand même eu beaucoup de visiteurs, qui ont pu se réchauffer près des feux».

La 3e édition du concours de lancer de sapin aura lieu ce samedi, au home scout de Mersch. Le reportage de Guillaume Masson.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MarcC le 12.01.2018 11:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est n’importe quoi cela

  • Luc le 13.01.2018 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    S'est bien mais me le seul problème c'est encore pour aider les réfugiers sa arrive a ces associations de penser aux personnes qui vivent avec moins d un salaire minimum au Luxembourg .........

  • Vivianne le 12.01.2018 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout a fait du grand nimppppp

Les derniers commentaires

  • Luc le 13.01.2018 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    S'est bien mais me le seul problème c'est encore pour aider les réfugiers sa arrive a ces associations de penser aux personnes qui vivent avec moins d un salaire minimum au Luxembourg .........

  • Carlo le 13.01.2018 09:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La vie 2.0 n est que " critiques " ! l'article et cet événement sont intéressant. cela permet d'aider d autres personnes .

  • briciola le 13.01.2018 07:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je trouve aussi ca pas intéressant du tout

  • BBlancM le 12.01.2018 15:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pfff On rêve c'est du n'importe quoi ...

  • Justme le 12.01.2018 14:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aussi n importe quoi que vos commentaires!!!! Aussi inutiles.... les sapins sont déjà coupés alors