Au Luxembourg

06 décembre 2021 21:09; Act: 07.12.2021 11:28 Print

Les sportifs non vaccinés mis sur la touche

LUXEMBOURG - À partir de la semaine prochaine, il sera très difficile pour les clubs de faire jouer des joueurs non vaccinés.

storybild

Seuls les sportifs à jour dans leurs injections, ou guéris depuis moins de six mois, seront autorisés à l'entraînement ou en match. (photo: Luis Mangorrinha Photographe)

Sur ce sujet
Une faute?

Le serrage de vis du gouvernement au sujet des personnes non vaccinées va avoir un impact direct sur le sport. À partir de l'entrée en vigueur de la loi, la semaine prochaine, seuls les sportifs à jour dans leurs injections, ou guéris depuis moins de six mois, seront autorisés à l'entraînement ou en match. La seule exception concernera les joueurs sous contrat de travail qui ne verront les restrictions s'appliquer qu'à partir du 15 janvier et auront la possibilité de jouer en se faisant tester presque tous les jours.

«Si la loi entre en vigueur, notre joueur pro non vacciné devra payer les tests de sa poche», prévient Georges Berna, président des basketteurs du Racing Luxembourg. À Hesperange, où 80% des joueurs du club de football ont ce statut, tout le monde devrait être vacciné d'ici cette semaine. «C'est l'aspect économique qui a fini par convaincre les derniers», précise le président Fernand Laroche.

«Un critère de recrutement»

La situation est bien plus tendue dans le club de foot de Hostert qui ne possède aucun contrat de travail. «Douze de nos joueurs ne veulent pas se faire vacciner déplore Jacques Wolter, le président du club. Ils ont tous eu du temps de jeu cette saison».

«Énervé», le dirigeant va essayer de convaincre les récalcitrants mais doute que la menace financière fonctionne. «Chez nous, les joueurs ont un travail à côté du foot», dit-il. Il n'aura alors d'autre choix que d'écarter les non-vaccinés. «Le vaccin va devenir un critère de recrutement», explique Wolter qui, comme les autres, n'est autorisé qu'à deux arrivées cet hiver.

(L'essentiel/Nicolas Grellier et Tom Vergez)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vérité sûrement censurée le 07.12.2021 06:53 Report dénoncer ce commentaire

    Donc les gosses aussi doivent casquer, ce n'est pas fini votre cirque? Vous n'êtes pas prêts à ce que les gens manifestent dans la rue mais toujours prêts à prendre des mesures de +en+ ridicules. C'est ce gouvernement qui créent le chaos et la division entre les citoyens pas les manifestants, ne vous méprenez pas.

  • Bastien le 06.12.2021 23:23 Report dénoncer ce commentaire

    Est ce qu il ne serait pas intéressant de connaître le nombre de personnes en arrêt maladie covid. Et bien sûr la proportion de gens vaccinés. Ce qui m inquiète c est que dans mon entourage ou nous sommes vaccinés.Tous ceux qui sont en arret sont vaccinés. Encore 3 sur le week-end.Est on cas contact si on travail avec quelqu un qui s avère positif vacciné et que je portais un masque mais pas lui?je n ai pas l info.Avec ceci je trouve le message politique très dangereux, vaccine n à plus besoin de masque:freecovid.c est ce qu on m'a dit.suis content de garder le mien non stop

  • David le 07.12.2021 04:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mdr... Comment vont faire les clubs si les joueurs non-vaccinés contre le Covid ne le font toujours pas ?

Les derniers commentaires

  • luxo le 08.12.2021 14:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors que ce sont les sportifs qui se piquent qu’ils faudrait mettre sur la touche !

  • hbr le 07.12.2021 19:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et ça continue, les dirigeants vous n’avez pas encore saisi que les vaccinés transmettent également le virus, pourquoi s’obstiner à inculper les non vaccinés, c’est incroyable cette obstination , changer de cap s v p et tout ira mieux

  • MNT le 07.12.2021 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudra tout de même m’expliquer une chose : je suis vaccinée, mon collègue vacciné a été testé positif il y a une semaine. Personne ne m’a contacté en tant que cas contact car je suis vaccinée et j’ai pu continuer ma vie tranquillement (la santé me l’a confirmé /tel) comme si de rien n’était. Où est la logique, en sachant que mon collègue était lui même vacciné, il a sûrement chopé ça d’un autre vacciné qui se pense totalement immunisé… on fait porter un poids sur la mauvaise cible,croyez-moi

  • Johan le 07.12.2021 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    Le sport me rimait déjà pas avec Luxembourg…. Alors y a rien à voir. Next.

  • Retze le 07.12.2021 14:42 Report dénoncer ce commentaire

    Même chose pour les ados sportifs? si c'est le cas, on pourra fermer les ligues des jeunes.