Au Luxembourg

25 octobre 2021 10:34; Act: 26.10.2021 10:37 Print

Les tests PCR doivent-​​ils redevenir gratuits?

LUXEMBOURG - Une pétition réclamant la gratuité des tests PCR au Grand-Duché a franchi le seuil des 4 500 signatures et devra faire l'objet d'un débat public.

storybild

Les tests PCR doivent-ils redevenir gratuits? (photo: L'essentiel/Vincent Lescaut)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis le 15 septembre, les résidents qui veulent se faire dépister pour le coronavirus doivent payer leur test PCR. Une manière pour le gouvernement de mettre la pression sur les personnes non vaccinées, pour les inciter à franchir le pas plutôt que de se faire tester tous les quatre matins. La décision avait déplu à certains, et une pétition réclamant le retour des tests PCR avait été déposée auprès de la Chambre des députés. Ouverte aux signatures du 28 septembre au 8 novembre, elle vient de franchir le seuil des 4 500 signatures.

Le texte déposé par Celestino Fecchi fera donc l'objet d'un débat public au Parlement, avec le pétitionnaire, et les députés et ministres concernés. Selon le texte de la demande, continuer à dépister gratuitement «même en l'absence de symptômes du Covid-19 et sans ordonnance médicale» permettrait de «détecter les personnes positives qui n'ont pas de symptômes». Le pétitionnaire entend aussi «donner la possibilité aux personnes non vaccinées de se tester gratuitement et bénéficier ainsi du pass pour voyager et sortir».

«Protéger mieux la population»

Pas sûr que ce dernier argument fasse mouche auprès du gouvernement, qui accentue progressivement la pression pour faire augmenter la part de population vaccinée. Le pétitionnaire ajoute que, si les tests PCR redeviennent gratuits, les «vaccinés positifs sans symptômes pourront aussi se faire tester» et que «le nombre de tests sera supérieur», tout comme «la détection des cas positifs, ce qui protégera mieux la population».

Une autre pétition liée au Covid et mise en ligne vendredi dernier a connu un départ canon, avec plus de 2 100 signatures ce lundi matin. Elle s'oppose à l'obligation de présenter le CovidCheck dans les institutions publiques comme les hôpitaux et les écoles, mais aussi dans les entreprises privées. Enfin, sans rapport avec le Covid, une pétition réclamant une compensation financière pour les personnes dont les enfants prennent leur déjeuner à la maison plutôt qu'à la cantine, est déjà à 3 000 signatures en à peine plus de trois jours.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ciné Marre le 25.10.2021 11:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'aime bien les commentaires, genre pour la collectivité doit.....bein déjà parce que la base même du fonctionnement de notre société, parce que les vaccinés devraient aussi se faire tester et parce que les non-vaccinés paient eux aussi des cotisations, des impôts etc pour ceux qui l'auraient oublié.

  • @Resident le 25.10.2021 15:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Votre raisonnement est simpliste. Pour commencer, en médecine chaque patient est différent, or nos gouvernants conseillés par les VRP des labos appliquent une politique indifférenciée, au rouleau compresseur, sans tenir compte des spécificités de certains patients, alors que la médecine est un art subtil qui se pratique au scalpel et doit être adapté au patient. De nombreuses personnes ne peuvent pas se faire vacciner pour raisons médicales, pas philosophiques. Je suis dans ce cas. Les vaccins sont en phase de test, ne l'oubliez pas et la seule littérature médicale qui existe à leur sujet est fournie par les labos eux-mêmes (ça ne vous rappelle pas le Dieselgate et ses chiffres de pollution sous-évalués fournis par les constructeurs auto ?) Un exemple des lacunes énormes de l'information sur ces vaccins: les interactions entre les vaccins et les médicaments, même les plus courants comme l'aspirine ou le Doliprane N'ONT PAS été testées par les labos. Situation identique avec les interactions entre les vaccins et les diverses pathologies, chroniques ou non. Normal me direz-vous, puisque nous sommes en plein milieu de la phase 3 des tests (la phase 3 pour le vaccin Pfizer s'achèvera en mai 2023) . Perso, j'ai choisi d'appliquer le "principe de précaution" si cher à nos dirigeants, et en plein accord avec mon médecin traitant. Pas de vaccin pour moi, de toute manière, je vis comme un reclus depuis février 2020, ce qui m'a permis d'organiser tranquillement mon éventuel départ vers d'autres cieux si la situation en Europe devenait invivable au niveau des libertés individuelles.

  • dada le 25.10.2021 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    et après le débat public rien ne se passera comme d'habitude. une pétition ne mène pas obligatoirement à un changement

Les derniers commentaires

  • Paolo le 26.10.2021 16:01 Report dénoncer ce commentaire

    si l´Etat paye les tests, c´est donc Monsieur tout le monde qui paye (avec ses impôts) ! Le même raisonnement s´applique pour les récalcitrants aux vaccins concernant leurs congés de maladie, frais d´hôpitaux, etc. Ces le peuple qui paye leurs conneries.

  • FredB le 26.10.2021 10:03 Report dénoncer ce commentaire

    Non, surtout pas !!! Des tests payants permettent de limiter le nombre de tests inutiles (asymptomatiques) et donc de faire baisser les chiffres en se basant cette fois sur les VRAIS malades

    • Mauvaise solution le 26.10.2021 22:25 Report dénoncer ce commentaire

      Et alors pourquoi ne pas cesser tout simplement cette mascarade des tests obligatoires et ne tester que ceux qui ont un intérêt à le faire car symptômatiques pour une prise en charge très tôt et donc efficace ? Et pour les personnes fragiles potentiellement infectées par un de leurs contacts positif ? Si on cible, on sera plus optimal, plus performant.

  • Tristounet le 26.10.2021 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Notre système de dépistage a très bien fonctionné jusqu’à ce que monsieur B. Se prenne la grosse tête, fasse comme les voisins, et subitement tout part en cacahuète!!! Brin évidemment que le test PCR et les test rapides doivent rester gratuits, cela permet entre autre de stopper la chaîne aux premiers signes. Je prends mon exemple, vacciné, diagnostiqué état grippal, c’est un test rapide qui 3 jours plus tard m’a permis de m’isoler, pourtant vacciné complet!

  • oui ou non le 26.10.2021 07:47 Report dénoncer ce commentaire

    la seule question est : veut-on enrayer la pandémie ? oui ou non ? Ne pas se donner TOUS les moyens pour y arriver ramène à nouveau les intérêts financiers de certains lobby au centre du débat. Attention de ne pas se tromper !!!!

    • Intérêts financiers ? le 26.10.2021 22:27 Report dénoncer ce commentaire

      Il suffit de voir le coût des tests certifiés antigéniques. C'est 35eur dans une pharmacie de la Gare. On voit donc à qui profite la situation... pour des tests à moins de 2eur l'unité, et un employé sollicité juste le temps du prélèvement et de la saisie des données (avec préremplissage grâce au numéro de CNS, ça devrait se faire en 3 clics).

  • etoile le 26.10.2021 07:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour la polio il y a eu un!!!! seul vaccin !!! Il vous protège et protège les autres ….. !!!!!!….. pour le Covid il y en a ?? De trop (de toute évidence !) eu il ne vous protège pas plus que ça !!! Ni vous ni les autres ….. l’humain est en droit de douter non???

    • packtiech le 26.10.2021 08:44 Report dénoncer ce commentaire

      exactement! On n'atteindra jamais l'immunité collective! Réveillez-vous on vous manipule sans cesse!

    • Fillante le 26.10.2021 09:21 Report dénoncer ce commentaire

      Mache un kisscool et calme toi…ca vas aller, au pire prends un sachet et expire plusieurs fois dedans... comme tous les vaccins, le vaccin Covid, vas aussi encore evoluer et sa protection s' ameliorera aussi dans les prochaines versions... oui l' humain est en droit de douter, mais si il apprenais a parler des choses qu' il maitrise, ou s' informait au moins correctement, il verrait qu' il ne faut pas tjrs paniquer… et ca eviterais de se poser des questions idiotes soulevees par des idiots...

    • @etoile le 26.10.2021 13:45 Report dénoncer ce commentaire

      Il faudrait réviser votre histoire, non seulement il y a eu plusieurs vaccins contre la polio, mais certains ont fait des dizaine de milliers victimes de cancers des tissus mous (1957-1963) ou causés d'autres 'incidents'. Citer le vaccin contre la polio en exemple est un assez mauvais choix finalement.

    • à ton Etoile le 26.10.2021 22:30 Report dénoncer ce commentaire

      En effet, sans compter les polios transmises par ces vaccins à l'époque. La catastrophe a mis plusieurs années à se dérouler sinistrement avant d'être interrompue et le vaccin concerné retiré. D'où l'intérêt de ne pas précipiter les essais, c'est pour cela que les vaccins sont d'ailleurs encore en phase 3 jusqu'en 2023... et encore, avec une telle technologie génétique (ARNm), on peut être également en droit de se demander la nocivité à encore plus long terme (futures générations ?).