Au Luxembourg

10 janvier 2019 16:11; Act: 10.01.2019 16:42 Print

Les transports gratuits au premier trimestre 2020

LUXEMBOURG - La gratuité des Transports doit entrer en vigueur entre janvier et mars 2020, a annoncé ce jeudi, le ministre en charge du dossier, François Bausch.

storybild

La gratuité des transports publics doit entrer en vigueur dès le début de l'année prochaine. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

Les passagers du tram, des bus et des trains cesseront de payer un titre de transport à compter du premier trimestre de l'année prochaine. C'est ce qu'a indiqué aux députés le ministre de la Mobilité, François Bausch (Déi Gréng) ce jeudi en commission parlementaire. Quant à la date précise d'entrée en vigueur de cette mesure qui figure dans l'accord de coalition DP-LSAP-Déi Gréng, elle sera annoncée dans une dizaine de jours.

Le ministre a précisé aux députés que des discussions étaient en cours avec le Syvicol, qui représente les communes, et le ministère de l'Intérieur, pour déterminer le mode de financement de la mesure. La gratuité des transports publics pourrait coûter autour de 30 millions d'euros par an à l'État luxembourgeois.

En outre, les contrôleurs de trains ne se retrouveront pas au chômage, sans billets à contrôler. Ils seront toujours présents dans les trains, mais avec de nouvelles missions qui sont en train d'être déterminées en concertation avec les CFL. Ils devraient notamment assurer une présence, pour des raisons de sécurité. D'ailleurs, les mauvais comportements des passagers à bord des trains pourraient être sanctionnés financièrement à l'avenir, a expliqué François Bausch. Une réflexion en ce sens est en cours.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lynn le 10.01.2019 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve que l’argent qui va servir à financer ce projet aurait pu être investi ailleurs et beaucoup mieux. Les abonnements ne sont pas si chers que ça et je ne pense pas que cela va attirer plus de monde. Dommage.

  • Schlapp le 10.01.2019 19:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @LTC, oui c'est tout à fait cela, les Luxembourgeois vont payer 30 millions d'euros par an de taxes pour avoir les transports en commun gratuits !

  • loulou le 10.01.2019 19:16 Report dénoncer ce commentaire

    A la fin, en payant plus de taxes ici et là, on payera plus que si les transports publics restaient payants.

Les derniers commentaires

  • Luxo le 11.01.2019 20:24 Report dénoncer ce commentaire

    Rigiberta M à raison! c'est possible d'instaurer la gratuité immédiatement. Il suffit d'informer les usagés qu'il n'y a plus d'obligation de présenter son ticket au contrôleurs.

  • Crngld le 11.01.2019 14:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi les frontaliers n'y auront-ils pas droit ? Leurs impôts vont bien participés au financement non ? Donc sur le territoire luxembourgeois il serait logique que eux aussi puissent profiter de cette mesure.

  • tropcommodeouquoi le 11.01.2019 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    A ceux qui se plaignent ici, personne ne vous force de vous déplacer en voiture ( sauf ceux qui n'ont pas d'autre choix...)

    • Luxo le 11.01.2019 20:16 Report dénoncer ce commentaire

      Exactement, tous les automobilistes peuvent utiliser les transports en commun, par contre les piétons, les cyclistes qui n'ont pas de permis ou de voiture ne peuvent pas conduire sur les routes! Pourtant tous financent la gratuité des routes

  • Luxo le 11.01.2019 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    Cette gratuité doit concerner aussi les frontaliers et s'accompagner d'une taxe dissuasive sur les voitures individuelles et d'une interdiction de circuler dans les Villes.

    • My God le 11.01.2019 14:27 Report dénoncer ce commentaire

      Mais cette gratuité est pour tout le monde!

  • Grand Maître le 11.01.2019 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au moins le Luxembourg réagit !