Programme de coalition

29 novembre 2018 15:58; Act: 29.11.2018 17:49 Print

Les transports gratuits, le cannabis légalisé

LUXEMBOURG - Xavier Bettel, entouré des chefs de délégations, a présenté jeudi quelques priorités du futur gouvernement, qui découlent de l’accord de coalition.

storybild

De gauche à droite, Étienne Schneider, Xavier Bettel, Corine Cahen et Felix Braz. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

«C’est un programme ambitieux et moderne». Voilà comment Xavier Bettel, formateur et sans doute futur Premier ministre, a qualifié jeudi les contours des priorités qui devraient animer le gouvernement d’ici 2023. Confirmant l’accord de coalition trouvé entre DP, LSAP et Déi Gréng, après quelques semaines de négociations «constructives», Xavier Bettel parle d’une politique de «réduction des inégalités».

Le salaire minimum augmentera bien de 100 euros au 1er janvier, «ou rétroactivement selon le timing d’adoption du texte». Les transports en commun, comme l’accès aux maisons relais et à l’enseignement musical pour les enfants, seront gratuits. Les salariés bénéficieront également d’un 26e jour de congé, auquel s’ajoutera un jour férié, le 9 mai. «C’est à la législation de s’adapter à l’évolution de la société», glisse Xavier Bettel, dont le programme doit permettre «une économie qui fonctionne».

Cannabis récréatif

«C’est un programme très complet qui pense aux gens», résume pour sa part Corinne Cahen, chef de délégation DP. «Il est encore plus ambitieux qu’il y a cinq ans», ajoute-t-elle. Les PME bénéficieront d’abattements fiscaux, le taux d’affichage sera baissé de 1% pour toutes les entreprises. Un nouveau ministère de la digitalisation, pour favoriser la «simplification administrative», va également être créé. Autre point, le cannabis récréatif sera légalisé, sous certaines conditions.

Autant de priorités qui ont fait «compromis». Reste à faire valider cet accord par les partis, mardi prochain. Si tout va bien, le futur gouvernement (dont la composition n’a pas été évoquée jeudi), devrait être assermenté mercredi.

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Empi le 29.11.2018 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Avec les 100€ de plus on achètera du Cannabis pour fumer dans les 2 jour de congé, :) :) :)

  • Helmutheimat le 29.11.2018 17:11 Report dénoncer ce commentaire

    Vous connaissez la différence entre la drogue douce et les promesses d'un chef d'Etat? Les deux partent en fumée et font doucement rire...

  • Merci de ne pas sacrifier nos finances le 29.11.2018 19:39 Report dénoncer ce commentaire

    "plus ambitieux qu’il y a cinq ans" ... ils vont dépenser encore plus sans compter et après les suivants vont nous expliquer qu'il y a un problème grave, que les retraites du privé sont en difficulté comme celles de la fonction publique, que la CNS doit encore faire des économies et que les impots doivent augmenter. Pourtant on a en France un bel exemple de où mène ce genre de promesses clientélistes ... Seraient ils devenus sourds et aveugles ?

Les derniers commentaires

  • capitaine_obvious le 01.12.2018 14:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En espérant qu’ils oublient pas de parler de la cigarette et de l’alcool, qui sont bien plus addictifs.

  • plaje le 01.12.2018 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    2 jours de congé supplémentaires, le cannabis légalisé et 100€ de plus pour le smic, mais moi qui fait partie de la classe moyenne, je vais devoir aller en Hongrie pour des problèmes dentaires trop onéreux au Luxembourg…

  • La mariée paraît trop belle le 01.12.2018 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    Le transport gratuit est une super initiative, mais comment allons nous payer tout ça au final,ça il serait intéressant de le savoir?

  • pkki le 01.12.2018 07:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez parfaitement raison monsieur, personne ne parle des misérables retraites après 42 voir 43 années de travail.

  • pkki le 01.12.2018 07:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que va faire le gouvernement avec les contrôleurs si la gratuité des transports se fait ??

    • @pkki le 01.12.2018 09:53 Report dénoncer ce commentaire

      On parle de quelques personnes. Alors je pense que cette poignée de contrôleurs pourra être réaffectée à d'autres services.