Au Luxembourg

14 septembre 2018 06:58; Act: 14.09.2018 09:40 Print

Les transports gratuits sont-​​ils une bonne idée?

LUXEMBOURG — À l'approche des élections, le DP et le LSAP sont en faveur des bus et trains gratuits. Quels sont les avantages et les inconvénients. Où cela fonctionne-t-il déjà?

storybild

L'exemple le plus éloquent en matière de gratuité des transports publics est sans doute celui de la capitale de l'Estonie, Tallinn. Mais il n'est pas le seul. (photo: DPA/Stringer)

Sur ce sujet

Au Luxembourg, les jeunes de moins de 20 ans circulent déjà gratuitement à bord des bus, des trains et du tram. Lors de son dernier congrès national, le DP s'est prononcé en faveur de la gratuité totale des transports publics. Le LSAP a également inscrit la mesure à son programme. En revanche, le ministre des Infrastructures, François Bausch (Déi Gréng) reste plutôt sceptique. Selon lui, il faudrait d'abord développer les infrastructures et les capacités.

L'idée a déjà été mise en œuvre avec succès dans de nombreuses villes. L'exemple le plus éloquent en Europe est probablement celui de Tallinn, la capitale de l'Estonie, où les 420 000 habitants peuvent emprunter les bus et les trains sans titre de transport depuis 2013. Ce service a depuis même été étendu aux trains régionaux. Dans la ville française de Dunkerque, on teste le modèle depuis début septembre, pour le plus grand plaisir d'un grand nombre d'usagers. Le modèle connaît également un franc succès dans d'autres villes de l'Hexagone. À Vitré (17 500 habitants), le nombre d'usagers des transports en commun a été multiplié par sept et à Aubagne (45 000 habitants), il a quasiment triplé.

Le professeur Francesco Viti de l'Université du Luxembourg, spécialiste des transports, est convaincu que la gratuité des transports en commun aiderait à relancer les chiffres de ses usagers, mais précise qu'il ne s'agit pas d'«une solution universelle contre les embouteillages». Dans la ville belge d'Hasselt, on a en revanche décidé de faire marche arrière et de restreindre à nouveau la gratuité des transports aux enfants en bas âge et aux personnes âgées, 17 ans après la mise en place du service. En effet, même si les chiffres des usagers de bus et de trains avaient littéralement explosé, le trafic des véhicules particuliers n'avait pas baissé pour autant. Car le navetteur classique accorde plus d'importance au temps qu'aux frais.

Les frais se maintiennent

Le financement ne serait pas aussi considérable qu'il n'y paraît, surtout au sein de villes moyennes étant donné que les transports publics ne rentrent quasiment jamais dans leurs frais et bénéficient toujours de subventions. Par conséquent, la gratuité des transports publics ne coûterait chaque année que 30 millions d'euros de plus à l'État luxembourgeois.

Néanmoins, Francesco Viti voit d'un bon œil toute tentative de relancer l'utilisation des transports en commun, mais recommande la mise en place d'une stratégie globale en parallèle. Selon lui, les transports publics devraient faire partie d'un ensemble de moyens durables qui opèrent en commun pour concurrencer véritablement la voiture. Pour y parvenir, il ne serait pas nécessaire de les rendre gratuits, les citoyens étant, d'après lui, disposés à payer en échange d'un système qui fonctionne. Il souligne: «Un système plus efficace et plus fiable est plus important que le prix».

(Dustin Mertes/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Siegfried le 14.09.2018 07:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ‘Gratuit’, ça ne existe pas. Gratuit veut dire simplement qu’il y a un autre qui paye, c’est tout.

  • Marc Lando le 14.09.2018 07:09 Report dénoncer ce commentaire

    Gratuit, non! Car ce n'est pas rentable! Et quoi? Après on augmentera les impôts pour compenser??? Non Merci! Les transports ne sont pas cher au Luxembourg. Alors juste gratuit pour les faibles revenus, là ok, on peut comprendre

  • Sandro le 14.09.2018 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    Du fait que la collectivité doit contribuer aux crèches/maison relais, je trouve normal que tout le monde contribue aussi aux Transports Publics. Au moins, les TP rapportent à tout le monde (moins de bouchons, moins de pollution etc)

Les derniers commentaires

  • Pierre le 14.09.2018 21:59 Report dénoncer ce commentaire

    Les subventions de l’Etat par kilomètre de voyageur en transport publique est de environ 1 EURO. En faisant le transport gratuit les subventions par kilomètre se réduiraient à 0,7 EURO, en tenant compte que les frais d’encaissement des billets seront économisés et que les kilomètres en transport publique seront augmentés.

  • Bruno le 14.09.2018 15:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment peut-on être contre la gratuité des transports pour tous ?? Il y a des batailles difficilement justifiables. On veut me taxer pour le bien de tous ? Vas y frère, je fais parti d'une génération qui sait qu'un avenir radieux pour tous ça se construit avec de sacrifices. Si pour ça il faut me prélever X centimes ou € mensuellement sers toi.

    • No comment le 15.09.2018 04:25 Report dénoncer ce commentaire

      D'autant plus que ce qui coûte vraiment cher, c'est l'entretien et l'extension des autoroutes. Et vous n'entendrez pas (encore) les cyclistes et autres usagers des transports en commun se plaindre; Ah, pourquoi dois-je payer ce que je n'utilise pas???

  • Gratuit le 14.09.2018 14:57 Report dénoncer ce commentaire

    La gratuité des transports ne resout pas le problème, les transports en commun ne sont pas chèrs au Luxembourg. Les personnes ne prennent pas les transports en commun car il y a souvent des retards ou en voiture ils prennent moins de temps. Souvent on doit changer plusieurs fois de trains ou de bus et c'est surtout cela qui dérange.

    • No comment le 15.09.2018 04:29 Report dénoncer ce commentaire

      Quand je dois aller en ville pendant l'heure de pointe, j'abandonne quasi toujours ma voiture près de chez moi pour prendre les transports en communs, sachant qu'ils vont nettement plus vite que la voiture quand ils sont en site propre.

  • roger le 14.09.2018 14:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Financement via un péage voiture à l entrée de Lux. Et hop finis les bouchons.

  • Sak le 14.09.2018 14:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une journée de télétravail répartie équitablement sur toute la semaine oui, pas uniquement le vendredi. Transport en commun gratuit et nous voilà paré pour encaisser la mobilité Luxembourgeoise.