Mobilité au Luxembourg

22 janvier 2019 15:11; Act: 22.01.2019 17:00 Print

275 agents dans les transports ferroviaires

LUXEMBOURG – Alors que les autorités préparent la gratuité des transports, le ministre de la Mobilité, François Bausch, est revenu mardi, sur les missions du personnel.

storybild

Les agents se concentreront sur d'autres missions, comme le renseignement et la sécurité. (photo: Editpress/Alain Rischard)

Sur ce sujet
Une faute?

Les agents et leurs syndicats s’inquiètent de la gratuité des transports publics, qui sera effective tant sur le réseau national que dans la Ville de Luxembourg, à partir du dimanche 1er mars 2020. D’aucuns craignent des destructions d’emplois, mais le ministre de la Mobilité, François Bausch (Déi Gréng) s’est montré rassurant mardi.

«Au sens strict, un contrôleur de billets qui ne ferait que contrôler et émettre un titre de transport n’existe pas», a-t-il indiqué, en réponse à une question du député André Bauler (DP). Le personnel d’accompagnement des trains (PAT) effectue également des missions de qualité et de sécurité: maintien de l’ordre, renseignement, rappel à l’ordre des usagers… Le PAT est composé de 275 personnes, en plus des 55 agents d’encadrement.

Les missions de ces personnes seront «maintenues, voire étendues» lors du passage à la gratuité, reprend le ministre. Prônant une «amélioration de la qualité et de la sécurité», François Bausch n’évoque pas de baisse des effectifs.

La gratuité des transports vue par les usagers.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Oggy le 22.01.2019 20:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Donc il y aura si j'ai bien tout compris des contrôleurs luxembourgeois des CFL qui controleront que nous voyageons vers Luxembourg en toute sécurité et en tout confort ? et ils vérifieront que nous voyageons gratuitement ? que personne essaie de nous faire payer à bord, on ne sait jamais, c'est plus sûr. Je suis ok !

  • Maus le 22.01.2019 15:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les contrôleurs Lux CFL ont pour mission: -Essaies de freins -Observer les signalisations -Assurer la sécurité lors d'un accident de train -Effectuer des bulletins de freinages, reprennant le calcul de la masse total, le % de freinange et la vitesse autorisé 140 km/h ( réseau cfl) ou moins en cas de problèmes sur une ou plusieurs voitures( alias wagon pour les civilistes). - Idem pour les réseaux Sncf/Sncb -Chaques années on doit refaire nos brevêts CFL/Sncb/Sncf/DB PUIS le contrôle des billets. Sans nous, aucun train aura son départ. Les agents guichets cfl et mobiliteitcentrale sont plus concernés que nous.

  • Superpapa le 22.01.2019 15:47 Report dénoncer ce commentaire

    Maintien de l'ordre ? C'te bonne blague....il faudra alors qu'il rappel à l'ordre les lycéens qui font un bruit pas possible dans le train.

Les derniers commentaires

  • Dado le 24.01.2019 00:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le contrôleur est comme un pompier ou un ambulancier, tant qu’on en a pas besoin il sert à rien. Première phase ça va aller, le contrôleur sera toujours là autant que chef de train même sans contrôler... deuxième phase, quand vous vous trouverez seuls dans les trains, avec les temps qui courent... je vous souhaite bonne chance, je dis ça, je dis rien. Après on va regretter les 50€ par mois et les contrôleurs sois disant surpayés!

  • Oggy le 23.01.2019 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Le suisse, hummm vous pensez qu'ils pourraient mettre en cachette ces agents en pré- pension ?? comment c'est possible ? il y a des contrôleurs aussi à la cns, ils veilleront au grain !

  • Safe le 23.01.2019 11:15 Report dénoncer ce commentaire

    Prônant une «amélioration de la qualité et de la sécurité» Bien ! Faut y aller à fond les gars ! Remettre du civisme est primordial pour qu'un système de gratuité fonctionne !

  • Paul le 23.01.2019 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    Effectivement reconversion des quelques personnels dont le travail n'est pas assez diversifié, et plus d'accompagnement, c'est très bien. Mais vu leurs salaire il faudra quand même diminuer le personnel par non remplacement du personnel qui part en retraite, et incitation autant que possible au changement d'emploi, Certains resteront à ne pas faire grand chose pendant encore des dizaines d'années

  • Candy le 23.01.2019 11:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En Belgique c est bcp moins rejouissant ...le rapport qualité prix ...pardon! Si la gratuité s'applique aussi aux non résidents ...je dis merci.