Au nord du Luxembourg

22 octobre 2020 08:30; Act: 22.10.2020 11:23 Print

Les travaux du futur hôtel Suneo Park ont démarré

WEISWAMPACH - Après des coupes d'arbres, le chantier du Suneo Park, vaste projet touristique, a débuté avec le terrassement. Objectif: réaliser d'ici l'hiver les fondations.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Le gros œuvre du bâtiment doit être terminé dans un an», précisait mercredi le Bourgmestre Henri Rinnen, alors que le chantier du parc devrait, en principe, prendre trois ans. Un village de vacances, un complexe hôtelier, des restaurants et des activités centrées sur l'eau et la nature doivent voir le jour sur un vaste terrain de 20 hectares entre les deux lacs de Weiswampach et créer 50 emplois.

Opposée au projet, et renforcée par un vote «non» au projet lors du referendum «consultatif» dans la commune en 2019, l’initiative citoyenne «Biergerinitiativ Gemeng Wäiswampach asbl» a exprimé son mécontentement: «Nous sommes déçus de la façon dont les choses se sont développées, mais nous étions tout à fait conscients que les travaux allaient débuter (...) Notre bataille ne s’arrête pas là, puisque nous avons fait un recours contre l’autorisation de l’administration de l'Environnement auprès du tribunal administratif. C'est une des dernières armes dont nous disposons encore dans cette affaire et nous allons bien sûr en faire usage», précisait le collectif.

«Ils estiment qu'il n'y a pas eu de dialogue»

La convention entre la commune et le promoteur précise que tous les recours auraient dû être épuisés pour que les travaux commencent. «Au sujet de l'autorisation de Mme Dieschbourg, nous ne comprenons pas pourquoi elle n'a pas insisté qu'une étude sur les incidences environnementales ne soit établie.

Le Bourgmestre regrettait lui l'attitude des opposants. «Ils estiment qu'il n'y a pas eu de dialogue mais ce n'est pas vrai. Ils ont décliné les propositions pour mieux les informer sur le projet, visiter un autre site... Ils ne considèrent pas non plus le fait que cela aurait coûté très cher à la commune de réaliser les importants travaux sur le camping existant (canalisation, goudron, buvette) sans parler du demi-million de frais (d'études et autres) à rembourser au promoteur en cas d'abandon du projet», poursuit-il.

Il assure également que personne ne s'était opposé au projet initial lancé il y a trois ans, avant un changement d'investisseur. Au total cela aurait coûté 1,5 à 2 millions. S'il s'attend à ce que l'opposition de la Biergerinitiativ se poursuive, il est «réaliste et pragmatique» et laisse la justice décider de la suite. «Je ne suis pas juge».

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bien voyons le 22.10.2020 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    peut-etre eut-il été judicieux d'attendre les autorisations avant de s'engager. c'est 1 peu facile de mettre après coup l'histoire des pénalités auprès du promoteur comme argument pour ne pas annuler. Tout ménage privé devrait dans ce cas faire de même, s'engager avant d'avoir les autorisations et faire chanter la commune pour les frais engendrés en attente de l'autorisation, en cas de refus

  • luxo le 22.10.2020 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut vraiment être Luxembourgeois pour qualifier se projet d’intérêt général. Je doute que les travailleurs pauvres qui n’arrivent pas a se loger et manger correctement puisse s’offrir un week-end wellness au Luxembourg.

  • NialaV le 22.10.2020 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    Du béton, du béton et encore du béton. La nature est abandonnée. On va planter des arbres au milieu de trottoirs et on dira que c’est cela la nature.

Les derniers commentaires

  • Hans Brutchel le 23.10.2020 17:07 Report dénoncer ce commentaire

    Avec le COVID, les Clients risquent d'arriver en 2040. Dommage pour les arbres.

  • Peter le 22.10.2020 16:08 Report dénoncer ce commentaire

    Surtout aller au plus vite comme ça, il sera trop tard une fois la décision de justice rendue! Cette histoire est une honte! Et le pire, c'est que le Bourgmestre ne sera jamais responsable de ses actes! Tout mon soutien à la population de la commune qui avait voté contre ce projet qui va défigurer un très belle endroit!

  • King le 22.10.2020 15:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage pour la nature mais en soit l'idée est pas mauvaise

  • luis le 22.10.2020 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ça va devenir la plus grande catastrophe naturelle.

  • Formidable le 22.10.2020 14:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un projet ecolo-bobo. Du sur mesure pour ceux qui s'impose. Comment être d'accord avec les autres, lors que l'on souffre de schizofrénie...