Covoiturage au Luxembourg

28 janvier 2020 13:33; Act: 28.01.2020 14:18 Print

Les utilisateurs de CoPilote doivent passer sur Klaxit

LUXEMBOURG – La plateforme de covoiturage ayant été rachetée, ses services sont intégrés dans l’application française Klaxit. Les adeptes sont invités à faire la bascule.

storybild

Le développement du covoiturage est censé permettre de réduire les embouteillages sur les axes de circulation du Luxembourg. (photo: Editpress/Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

L’application CoPilote va changer de visage. L’outil lancé en mai 2018 par le gouvernement sera intégré à la fin du mois dans l’application Klaxit, a indiqué mardi, le ministère de la Mobilité. Ecolutis, la maison mère de CoPilote, avait été rachetée l’été dernier par la société française, qui va prendre en charge les services de son homologue luxembourgeois.

Concrètement, ceux qui utilisent CoPilote devront basculer sur Klaxit d’ici le 31 janvier. Dans un premier temps au moins, les couleurs de CoPilote seront préservées sur Klaxit, «pour assurer une transition douce», selon le gouvernement. L’application, qui cherche à s’implanter dans différents pays européens, vise à mettre en relation les conducteurs et les passagers entre leur domicile et le travail, pour favoriser le covoiturage. Des offres existent aussi pour les entreprises, qui peuvent par exemple créer des groupes sur la plateforme.

Lancé il y a près de deux ans, CoPilote comptait 5 405 membres en décembre dernier. Le nombre d’utilisateurs semblait stagner depuis plusieurs mois, avait alors indiqué le ministre de la Mobilité, François Bausch (Déi Gréng).

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mobil le 28.01.2020 14:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Assurer une transition douce lol...pour pas choquer les pauvres utilisateurs luxembourgeois qui voient une de leur mini appli se faire dévorer par l'ogre français !

  • Klaxonneur le 28.01.2020 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Klaxit c'est un site où on est libre de klaxonner gaiement ? génial cette application !

Les derniers commentaires

  • Klaxonneur le 28.01.2020 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Klaxit c'est un site où on est libre de klaxonner gaiement ? génial cette application !

  • Mobil le 28.01.2020 14:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Assurer une transition douce lol...pour pas choquer les pauvres utilisateurs luxembourgeois qui voient une de leur mini appli se faire dévorer par l'ogre français !

    • Shell le 28.01.2020 14:49 Report dénoncer ce commentaire

      rien à choquer vu que l'Ogre francais a bien une grande goelle... mais pas assez futé pour l'inventer lui même. Ils doivent surfer sur la vague de succès des autres comme d'hab.

    • Front allier le 28.01.2020 16:13 Report dénoncer ce commentaire

      C'était déjà un service d'origine français (idvroom, SNCF). La SNCF devant se séparer d'actifs pour mitiger les pertes financières, elle a logiquement décidé de revendre idvroom a Klaxit entraînant copilot avec. Ce n'est d’ailleurs pas le seul service impacté, ouibus a été vendu a blablacar, etc.