Coronavirus au Luxembourg

22 septembre 2021 18:57; Act: 22.09.2021 19:02 Print

Les vaccinés représentent 31% des nouveaux cas

LUXEMBOURG - Sur les 542 nouvelles infections recensées la semaine dernière, 168 personnes bénéficiaient d'un schéma vaccinal complet.

storybild

Le vaccin n'empêche pas de contracter le virus mais protège contre les formes graves de la maladie. (photo: Editpress/Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Selon les informations du ministère de la Santé communiquées ce mercredi, 542 nouvelles infections ont été recensées la semaine dernière au Luxembourg. La présence du virus a été détectée sur 374 personnes pas ou seulement partiellement vaccinées (69%) mais aussi sur 168 patients entièrement vaccinés, soit 31% du total des nouvelles contaminations. Ces chiffres confirment, si besoin était, que le vaccin n'empêche pas de contracter le virus ni de le transmettre.

Mais les données chiffrées concernant les hospitalisations montrent aussi que le vaccin protège contre les formes graves de la maladie. Ainsi, 73,9% des patients hospitalisés en soins normaux et tous les patients en soins intensifs n'étaient pas vaccinés. Par ailleurs, la moyenne d'âge des patients hospitalisés a baissé de 47 à 44 ans.

Par rapport à la semaine précédente, le taux d’incidence a diminué dans toutes les tranches d’âge sauf chez les 0-14 ans (+30%) et les 45-49 ans (+15%). La plus grande baisse a été enregistrée dans la tranche d’âge 60-74 ans (-33%). La tranche d’âge des 0-14 ans a le taux d’incidence le plus élevé avec 158 cas pour 100 000 habitants suivie par la tranche d’âge des 15-29 ans avec 111 cas pour 100 000 habitants. Les taux d’incidence les plus bas ont été enregistrés dans la tranche d’âge 60-74 et chez les 75 ans ou plus.

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • wouregtdeetwéi le 22.09.2021 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce qu’on les testes que quand ils ont des symptômes. Faudrait juste tester les vaccinés, vous aurez de belles surprises (inutile de dire que c’est faux j’y travaille)

  • Un vrai dialogue de sourds le 22.09.2021 20:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Contaminé ne veut pas dire malade. Précision utile à apporter. Et cela vaut pour les vaccinés et les non-vaccinés. Il faudrait arrêter de rendre publique ce décompte quotidien. Le seul indicateur valable est le nombre d'hospitalisation.

  • Justice Divine le 22.09.2021 19:16 Report dénoncer ce commentaire

    Il est vraiment temps que cette comédie dramatique se termine !!! Beaucoup de gens ont perdu des êtres chers, leur santé, commerce, emploi et sont en grande difficulté financière pour rien !!! Les responsables de cette crise organisé et tous leurs collaborateurs seront punis d'une façon ou de l'autre !!!

Les derniers commentaires

  • arm. le 23.09.2021 20:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si le permis de conduire etait instaure en 2021......on enfreint notre liberte de circulation....je connais plusieurs personnes qui avaient le permis et qui ont eu des accidents. j ai pas besoin du permis parce que je fais attention

  • Mez le 23.09.2021 20:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le seul nombre qui m’intéresse est les 73% d’hospitalisés ! Il prouve bien l’efficacité du vaccin !

    • Bituko le 23.09.2021 21:07 Report dénoncer ce commentaire

      Oh yes bien sûr!

  • arm. le 23.09.2021 20:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la seule solution est que 100 % de la population soit vaccine

    • Bouzdechauve le 23.09.2021 21:12 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, c'est la solution saline!

  • Simple citoyen le 23.09.2021 19:56 Report dénoncer ce commentaire

    Et dire qu’il y a deux ans, on avait encore le droit d’avoir un rhume, une grippe. Qui n’a jamais vu qq’un éternuer et se moucher dans un groupe d’amis ou au travail? Etait-ce un problème? Quelle vie nous attend. Vivre avec un masque et afficher son certificat de vaccination pour une petite liberté, se sentir en danger à chaque instant, détester tout le monde au cas où qq’un ne serait pas vacciné. S’il reste après tout ça un pays où on a le droit de ne pas avoir peur, j’irai volontiers. Mais je pense que cette tyranie est mondiale, et voulue.

    • époque de merde le 23.09.2021 21:23 Report dénoncer ce commentaire

      cette tyranie est voulue. Aujourd'hui vaccination obligatoire pour travailler, on doit le prouver en plus, et demain ce sera quoi ???

  • Marky le 23.09.2021 18:57 Report dénoncer ce commentaire

    Ces chiffres ne veulent rien dire parce que si tout le monde était vacciné on aurait 100% de vacciné dans les hôpitaux. Par contre on constate que ratio contaminé/hospitalisé diminue de plus en plus grâce à la vaccination.

    • @Marky le 23.09.2021 19:15 Report dénoncer ce commentaire

      Ou grâce au variant ? ou un peu des 2 ?

    • Ouida le 23.09.2021 21:13 Report dénoncer ce commentaire

      Tout va très bien, madame la Marky!