Politique au Luxembourg

20 juillet 2021 16:12; Act: 20.07.2021 16:15 Print

Les Verts mettent en avant le climat et la transparence

LUXEMBOURG – Le bilan parlementaire de Déi Gréng a été l’occasion pour les élus écologistes de défendre les thèmes qui leur sont chers.

storybild

Josée Lorsché a exposé le bilan, écoutée attentivement par ses députés Semiray Ahmedova, François Benoy, Chantal Gary, Djuna Bernard (1er rang, de g. à d.), Stéphanie Empain, Marc Hansen, Charles Margue, Tilly Metz (eurodéputée) et Carlo Back (2e rang, de g. à d.) (photo: Fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

Les récentes inondations se sont invitées dans le bilan parlementaire de Déi Gréng. «Ces événements sont dramatiques et nous observons toujours plus de catastrophes naturelles. Ce n’est pas un hasard, il s’agit des conséquences du réchauffement climatique», déplore Josée Lorsché, présidente de la fraction. C’est donc sur l’un de leurs thèmes habituels que les écologistes ont choisi d’insister. La députée prône «les renaturations, qui sont des outils très efficaces, de même que l’aménagement du territoire». Ce «défi» du réchauffement climatique continuera à être porté par les Verts jusqu’à la fin de la législature, en 2023.

Le logement fait aussi partie des principales préoccupations de la formation politique, d’autant que le ministre concerné, Henri Kox, vient de ses rangs. «Sur le marché du logement, la situation est difficile. L’État doit prendre sa responsabilité et investir dans le logement abordable, pour en créer davantage», reprend Josée Lorsché. Cette dernière prône aussi la transparence, en rendant publics certains débats en commission, à la Chambre. «Nous commencerons avec les commissions qui s’y prêtent et il y aura évidemment des exceptions, comme lorsqu’un fonctionnaire invité ne souhaite pas être filmé, ou lorsque des thèmes confidentiels sont abordés».

Déi Gréng, enfin, se montre mesuré dans le débat concernant l’idée d’un impôt Covid, qui agite les deux autres partis de la coalition: Le LSAP l’a proposé, mais le DP ne veut pas en entendre parler. «Nous n’en avons pas besoin pour l’instant, puisque la dette n’excède pas 30% du PIB. Nous avons encore de la marge», argumente Josée Lorsché. Elle préfère miser sur «un impôt contre la spéculation» et vise «les entreprises qui ne paient pas d’impôt».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Politique de mode le 20.07.2021 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    Les verts constatent, mais ne proposent RIEN de concret pour le climat. Ha si,des taxes! Mais en quoi une taxe dépollue? Où sont les masses d'installations d'énergie renouvelable? Les spécialistes sont unanimes, les 2 générations actuelles ne verront pas les effets sur le climat avec les changements entrepris maintenant. Alors avec les sauts de puces qui sont proposés actuellement, les humains sont bien condamnés. Les verts devaient se réveiller il y a 30 ans, quand le Cmd Couteau et N. Hulot tiraient déjà la sonnette d'alarme. Mais c'était pas à la mode pour nos Bobos verts.

  • Gérard B le 20.07.2021 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    "Le logement fait aussi partie des principales préoccupations" disent ils. Ça fait quoi 7-8 ans au gouvernement et ils n'ont rien fait. Juste du blabla maintenant que de nouvelles élections arrivent.

  • Patricia le 20.07.2021 17:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les Gréng sont des escrocs incapables. Ils créent Elmen, sans routes, avec des logements aloués à leurs amis. Ils accordent des droits de construction dans des zones vertes à leurs amis, ils trafiquent les chiffres de l’énergie renouvelable à Luxembourg, leur bilan depuis 8 ans est déplorable, le Luxembourg a perdu depuis qu’ils sont là 3 jours dans l’utilisation des ressources de la planète. 14 février ? Maintenant. Qu’ils partent.

Les derniers commentaires

  • Que la vérité le 22.07.2021 23:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

     il faut les virer et vite avant qu'il ne soit trop tard se sont des danger pour le pays Luxembourg !!!

  • l avenir des écolos le 21.07.2021 12:02 Report dénoncer ce commentaire

    hé les verts faites de l écologie pas de la taxe écologique les militants vous remercie , ou nous allons a u désastre aux élections c est garantie, il faut pas mélanger les grosses tetes vertes et le vrai écolo de base c est pas les meme

  • luxo le 21.07.2021 10:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si les taxes actuelles n’ont aucune influence sur la pollution, c’est qu’elles sont insuffisantes. Si les propriétaires de voitures neuves devaient s ‘acquitté chaque année d’une taxe correspondant à 10 % ou plus de la valeur de la voiture . Il y aurait moins de voitures. Si les cigarettes étaient vendu 10€ l’unité et les mégots consignés à 9€ , il y aurait moins de mégots sur les trottoirs… si le diesel était vendu 2€ le litre , la pollution provoquée par le tourisme à la pompe disparaîtrait .

  • nullissimes le 21.07.2021 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    les verts tout ce que l on se souviendra d eux c est les taxes aussi nuls que les autres mais ils veulent paraitrent comme monsieus propres

  • L' eau. le 21.07.2021 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les verts ont bien choisis leurs non.Qui signifie nous sommes pas mûr. Si vous les écoutez parlé vous pleurez a cause de leurs ignorance qui doit leur faire mal.Leurs trucs c est de vivre dans un cocon une bulle loin de tout .