Autojumble

10 mars 2018 12:13; Act: 10.03.2018 12:31 Print

Les vieilles cylindrées ont leur contrôle technique

LUXEMBOURG – Depuis 2016, l'ACL propose un contrôle technique spécialement dédié aux véhicules anciens.

storybild

À 85 euros le passage pour une voiture et 45 euros pour une moto, le contrôle technique pour véhicule ancien coûte bien plus cher qu'une inspection classique. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet

L'Automobile Club du Luxembourg a profité du lancement de l'Autojumble, à Luxexpo The Box, samedi, pour présenter son offre de contrôle technique spécialement prévue pour les voitures et motos âgées de plus de 20 ans. Lancé en 2016, le service sera à nouveau proposé durant le printemps, chaque vendredi à partir du 15 mars et un samedi sur deux à partir du 31 mars.

Réalisé en collaboration avec la SNCT, le contrôle technique pour véhicules anciens se veut plus adapté à la spécificité des vieilles cylindrées. «Comme tout véhicule en circulation, les oldtimers n'échappent pas au contrôle technique. Mais les bancs d'essais prévus pour les voitures modernes ne sont pas adaptées aux voitures anciennes. Et beaucoup de jeunes contrôleurs ne sont pas habitués aux vieilles mécaniques», explique Jean-Claude Juchem, directeur de l'ACL. Conséquence directe, les vieux véhicules ont parfois tendance à encombrer la SNCT.

Plus cher

D'où l'intérêt d'externaliser le contrôle du côté de l'ACL, « où une équipe de passionnés passe près d'une demi-heure à inspecter le véhicule. En cas de souci, nous prenons le temps d'expliquer au propriétaire ce qui ne va pas », détaille le directeur de l'ACL. À 85 euros le passage pour une voiture et 45 euros pour une moto, le contrôle technique pour véhicule ancien coûte bien plus cher qu'une inspection classique. «Mais, c'est aussi le moyen de passer un moment entre connaisseurs», vante Jean-Claude Juchem. L'année passée, 810 véhicules ont été contrôlés.

L'ACL en a également profité pour communiquer les dates de ses prochains événements oldtimers. Ainsi, l'ACL Classic Tour se tiendra le jeudi de l'Ascension (10 mai) et la Boucle de Clervaux le 14 et 15 septembre.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • FMST le 10.03.2018 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    Mais que voilà une excellente nouvelle. Cela manquait au Luxembourg.

  • Bus 172 le 11.03.2018 00:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai récemment adapté le principe Pantone sur la voiture et le CO est desecendu à 0.1 au lieu de 80. Alors qu'attendent nos ingénieurs pour intégrer Ca

  • Oli-vroom le 10.03.2018 14:51 Report dénoncer ce commentaire

    "les vieux véhicules ont parfois tendance à encombrer la SNCT"....et oui, vivement DEKRA et bye SNCT

Les derniers commentaires

  • Bon sens le 11.03.2018 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca fait cher pour ma 2cv

  • Bus 172 le 11.03.2018 00:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai récemment adapté le principe Pantone sur la voiture et le CO est desecendu à 0.1 au lieu de 80. Alors qu'attendent nos ingénieurs pour intégrer Ca

  • FMST le 10.03.2018 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    Mais que voilà une excellente nouvelle. Cela manquait au Luxembourg.

  • Oli-vroom le 10.03.2018 14:51 Report dénoncer ce commentaire

    "les vieux véhicules ont parfois tendance à encombrer la SNCT"....et oui, vivement DEKRA et bye SNCT

  • setf le 10.03.2018 14:14 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai déjà été il y a deux ans et j'y retourne fin mars. C'est beaucoup mieux qu'au CT. L'inspecteur dialogue avec son client et montre ce qui ne va pas. Autre avantage, ils connaissent les voitures et savent que le carrossage d'une R8 ou d'une Porsche n'est pas le même qu'une moderne par exemple. Par contre côté tolérance, il en faut pas trop compter sur des cadeaux. Ils sont presque aussi difficiles qu'au CT où ils vont maintenant jusqu'à vérifier le poinçon sur les échappements

    • FMST le 10.03.2018 16:00 Report dénoncer ce commentaire

      Et c'est tant mieux qu'ils soient pointilleux.