Moselle au Luxembourg

31 juillet 2020 09:00; Act: 30.07.2020 22:49 Print

Les vignerons placés au cœur de l'identité

LUXEMBOURG - Domaines Vinsmoselle a étendu sa nouvelle marque sur 80 % de sa gamme.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Les visages des «Vignerons de la Moselle» s'affichent toujours plus sur les bouteilles. Après avoir lancé la marque en novembre dernier sur ses vins d'appellation d'origine protégée (AOP), Domaines Vinsmoselle l'élargit. Celle-ci apparaît désormais sur le nouveau millésime 2019 des Premiers et Grands Premiers Crus. Soit sur 80 % des bouteilles produites par la coopérative luxembourgeoise aux 200 vignerons, l'équivalent de 270 000 litres.

«On a décidé de mettre le vigneron plus en évidence, d'avoir une image plus personnalisée. On souffrait d'une image plus industrielle, un peu péjorative, alors que nous avons des parcelles très bien délimitées, que nous sommes avant tout des vignerons passionnés», justifie le directeur général, Patrick Berg.

Météo très favorable

Après une récolte 2019 marquée par des rendements amputés de 40 %, la faute au gel puis à la sécheresse, voici «un très bon cru au niveau gustatif». Les stocks de 2018, «bien épuisés», ont été écoulés jusqu'à fin juillet, plutôt qu'en mai, en raison de la crise.

«On a perdu trois mois qu'on ne rattrapera pas, avec les fermetures dans l'Horesca et l'arrêt des événements et autres fêtes», observe le directeur. En attendant les vendanges, d'ici cinq à six semaines, la météo est très favorable. Mais la question de la main-d'œuvre venant de l'est de l'Europe pour gratter le raisin dans les vignes est elle en suspens. Si elle ne voyage pas jusqu'au Luxembourg, «il faudra trouver un plan B». Mathieu Vacon

(Mathieu Vacon / L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mosellan français le 31.07.2020 13:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Afin de ne pas semer la confusion, merci de préciser "vignerons de la Moselle luxembourgeoise"...

  • Vindulux le 31.07.2020 21:47 Report dénoncer ce commentaire

    Si le vin du Luxembourg a besoin d'une marque et d'un relookage marketing pour ce vendre, c'est bien que le produit est au niveau d'autres boisons chimiques comme coca cola.

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 31.07.2020 21:47 Report dénoncer ce commentaire

    Si le vin du Luxembourg a besoin d'une marque et d'un relookage marketing pour ce vendre, c'est bien que le produit est au niveau d'autres boisons chimiques comme coca cola.

  • Mosellan français le 31.07.2020 13:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Afin de ne pas semer la confusion, merci de préciser "vignerons de la Moselle luxembourgeoise"...

    • Amateur2vins le 31.07.2020 14:35 Report dénoncer ce commentaire

      Il ne s'agit pas ici d'une action des Vignerons de la Moselle Luxembourgeoise mais d'une cave coopérative qui essaie de donner une âme, à une production industrielle. Utiliser le terme « Vignerons » est une tromperie marketing.

    • Vindulux le 31.07.2020 21:49 Report dénoncer ce commentaire

      Un vrai vigneron est fier de son vin et il n'hésite pas à mettre son nom sur ces bouteilles et à les commercialiser directement.