20 ans au Grand-Duché!

01 décembre 2021 10:11; Act: 01.12.2021 11:30 Print

Lidl continue d'investir au Luxembourg

LUXEMBOURG - Le distributeur, qui vient de fêter ses 20 ans de présence au Grand-Duché, a annoncé mardi poursuivre son expansion dans le pays.

storybild

La transformation des magasins se poursuit au Grand-Duché. (photo: Editpress/�editpressalain Rischard)

Sur ce sujet
Une faute?

Lidl a indiqué ce mardi, dans un communiqué, investir plus de 30 millions d’euros au Luxembourg, afin notamment de poursuivre «des travaux visant à transformer et à agrandir ses magasins». Ces derniers sont au nombre de onze actuellement.

Le site de Beggen, qui vient de profiter de cette politique d’aménagement, rouvrira d’ailleurs ses portes aujourd’hui, précise le distributeur. La surface de vente, portée à 1 710 m², a été augmentée d’un tiers, et des panneaux solaires ont été installés pour approvisionner le magasin en énergie renouvelable.

Une soixantaine d'emplois créés

La chaîne de supermarchés, qui a fêté ses 20 ans de présence dans le pays, indique l’ouverture pour l’été 2022 d’un nouveau magasin à Koerich, qui sera doté d’une surface de vente de 1 415 m², et pour lequel 25 collaborateurs seront recrutés. Là aussi, des panneaux solaires sont prévus.

À Dudelange, l’enseigne prépare son premier «projet mixte» au Grand-Duché. Au-dessus du magasin installé sur 1 249 m² au rez-de-chaussée, des espaces professionnels seront aménagés à l’étage, ainsi qu’une partie destinée à la location. Le site, qui doit ouvrir ses portes durant le premier trimestre 2023, accueillera le siège de Lidl au Luxembourg. Ces projets impliquent la création d’une soixantaine d’emplois, précise le groupe.

30 euros pour un sapin, autant pour sa déco

Noël se fête avec un sapin. C’est en tout cas l’avis de 92% des répondants à une enquête menée par Lidl auprès de 659 clients de ses magasins au Luxembourg. Un répondant sur cinq précise qu’il achètera un nouveau sapin comme chaque année et 46% d’entre eux indiquent posséder un sapin artificiel, qui sera à nouveau installé.

La guirlande lumineuse est la décoration de sapin incontournable: 87% des sondés l’affirment. Viennent ensuite les boules de Noël, puis l’étoile ou la flèche au sommet de l’arbre. Pour la moitié des répondants, le sapin ne doit pas coûter davantage que 30 euros, tandis que 7% ont tout de même prévu une enveloppe supérieure à 100 euros. Si les décorations accumulées au fil des années sont majoritairement réutilisées, la moitié des répondants s’accordent sur un budget allant jusqu’à 30 euros maximum pour ces achats. Un client sur dix dépassera la somme de 100 euros.

(Mathieu Vacon / L'essentiel )