Parquet européen

09 mars 2020 13:33; Act: 09.03.2020 17:41 Print

Luxembourg, «la capitale juridique européenne»

LUXEMBOURG - La Roumaine Laura Kovesi dirigera le nouveau parquet européen dans les prochains mois au Kirchberg. Elle a rencontré Xavier Bettel lundi.

storybild

L'ancienne cheffe du parquet anticorruption roumain a pu s'entretenir directement avec le Premier ministre Xavier Bettel. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Nommée à la tête du futur parquet européen en octobre dernier, la Roumaine Laura Codruta Kövesi a été reçue ce lundi au Luxembourg, où elle travaillera donc dans les prochains mois. Au ministère d'État, l'ancienne cheffe du parquet anticorruption roumain a pu s'entretenir directement avec le Premier ministre Xavier Bettel. Ce dernier a profité de l'occasion pour saluer «une étape importante vers la création d’un espace commun de justice pénale dans l’ensemble de l’Union européenne».

Pour rappel, le parquet européen sera chargé de lutter contre la criminalité transfrontalière «portant atteinte au budget de l’UE», notamment la fraude financière à grande échelle. «Ce sera le premier parquet indépendant et décentralisé de l'Union européenne», rappelle le gouvernement luxembourgeois. Pour Xavier Bettel, qui s'est dit «fier», le choix du Grand-Duché pour implanter cette nouvelle institution «renforce le rôle de Luxembourg en tant que capitale juridique européenne».

Le parquet européen devrait entrer en fonction fin 2020 et aura son siège à Luxembourg, au Kirchberg, à proximité immédiate de la Cour de justice de l'UE. Laura Codruta Kövesi le dirigera en tant que procureur européen. Cette femme de 46 ans a été élue par les représentants des États membres. Elle est un symbole de la lutte anticorruption dans son pays, ce qui lui a d'ailleurs valu l'hostilité du gouvernement roumain. Récemment, elle a d'ailleurs été visée par des accusations de «corruption, abus de fonction et faux témoignage».

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mihai Ciobanu le 09.03.2020 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour, je trouve que la dernière phrase de l'article peut créer une fausse image du futur procureur européen. Pour présenter les choses d'une manière impartiale, l'article doit viser aussi les résultats spectaculaires obtenues par le procureur dans l'Europe de l'est.

  • Nomie le 09.03.2020 15:52 Report dénoncer ce commentaire

    "Elle a rencontré Xavier Bettel lundi." Oh, il est encore là, on ne l'entend pas sur les problèmes de santé celui-là !

  • zgoogle le 09.03.2020 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    Pas la bonne photo. Leurs locaux sont situés au 11 avenue J-F Kennedy. Tour B.

Les derniers commentaires

  • la trois le 10.03.2020 08:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Récemment, elle a d'ailleurs été visée par des accusations de «corruption, abus de fonction et faux témoignage»... lol car nos hommes politiques font plus propre?! suffit de voir encore les dernières accusations.... et dans les vidéos françaises suis certain qu'on y retrouvera des têtes Luxembourgeoise

  • lapetitevoix le 10.03.2020 07:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui en Roumanie il n a pas bcp de corruption car tous sont ailleurs ils sont quitte leur pays donc il y a moins de cas de corruption .

  • Henck le 10.03.2020 07:30 Report dénoncer ce commentaire

    C est bien qu elle ait été nommée, j espère qu elle va mettre un peu d ordre a l est

  • Thierry le 09.03.2020 23:52 Report dénoncer ce commentaire

    Roumain! ça c'est de la référence!

  • Vivement que l'UE soit finie le 09.03.2020 23:12 Report dénoncer ce commentaire

    La dictature UE, qui avance masquée, vient encore de nous prendre un pan de notre souveraineté (la Justice) avec la complicité des gouvernements des pays de l'UE. Jamais nous n'avons voulu cela, et les anglais ont super bien compris ce qu'est l'UE et grace à leur détermination ils en sont enfin sortis. A quand notre tour ?

    • steven le 10.03.2020 09:24 Report dénoncer ce commentaire

      les anglais sont pragmatiques et réalistes. ils ont choisi la bonne option