Pollution de l'Alzette

17 septembre 2019 16:13; Act: 17.09.2019 16:31 Print

Luxembourg-​​Ville assume sa responsabilité

LUXEMBOURG - Quelque 20 000 mètres cubes d'eau non traitée ont été déversés dans l'Alzette, entraînant la mort de nombreux poissons. La ville de Luxembourg assume.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les raisons qui ont amené à l’ouverture de la vanne par laquelle 20 000 mètres cube d’eau non traitée se sont écoulés dans l’Alzette, durant 20 heures, à la station d’épuration de Beggen, restent inconnues. Un signal d’alarme avait attiré l’attention des responsables, vendredi soir. Un technicien était sur les lieux quinze minutes plus tard, il a été rejoint deux heures plus tard par un électricien. Ce dernier a redémarré l’ordinateur gérant le système automatisé de la station d’épuration. Le système n’indiquait alors plus de problèmes.

«Lors de ce redémarrage, les paramètres de l’ordinateur ont été réinitialisés, ce qui veut aussi dire que l’ouverture de la vanne en question a été automatisée. Cela n’explique toujours pas pourquoi l’ordinateur a donné l’ordre d’ouvrir la vanne», explique Patrick Licker, chef du service de la canalisation. Personne ne se doutait donc du fait que la vanne était ouverte.

La pollution va se résorber

La bourgmestre de la ville de Luxembourg, Lydie Polfer, évoque un incident «terriblement regrettable» et affirme que la Ville va prendre toutes ses responsabilités et payer les dégâts occasionnés. Il s’agit surtout de la repopulation en poissons de l’Alzette. En effet, beaucoup de poissons sont morts entre la station et Mersch. Lydie Polfer affirme aussi la volonté de mettre tout en œuvre pour qu’un tel incident ne se reproduise plus. Les premières réflexions sont déjà en cours.

La bonne nouvelle est que la pollution va se résorber elle-même au fil du temps, mais la faune de la rivière mettra, elle, un peu plus de temps à s’en remettre.

(Maurice Magar/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Polo le 17.09.2019 16:36 Report dénoncer ce commentaire

    La ville assume beaucoup de choses ces jours-ci... l'Alzette, le stade, c'est quoi la suite ?

  • Maire Lent le 17.09.2019 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable

  • Ragnar Kok le 18.09.2019 08:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et quelles mesures pour éviter que ça se reproduise ?

Les derniers commentaires

  • dawson le 18.09.2019 14:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon même sans cet incident la qualité de l’eau de l’Alzette est lamentable.... il faut vraiment que le gouvernement fasse quelque chose pour améliorer la qualité des cours d’eau...

  • vasca le 18.09.2019 09:29 Report dénoncer ce commentaire

    Toutes pollutions se résorbent au fil du temps, ... même la radioactivité! Donc pourquoi s'inquiéter?

  • Ragnar Kok le 18.09.2019 08:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et quelles mesures pour éviter que ça se reproduise ?

  • georgette le 17.09.2019 22:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle assume, c’est bien. Problème réglé.

  • Maire Lent le 17.09.2019 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable