Élections communales

08 octobre 2017 22:53; Act: 09.10.2017 09:59 Print

Luxembourg-​​Ville en passe de changer de coalition

LUXEMBOURG - Le CSV avec Serge Wilmes à sa tête fait un véritable carton auprès des électeurs de la capitale. Il ravit deux sièges (7) au DP et au LSAP qui, lui, s'effondre.

storybild

Le Premier ministre Xavier Bettel avait laissé le fauteuil de bourgmestre à Lydie Polfer en partant au gouvernement, fin 2013. Polfer, déjà bourgmestre de 1981 à 1999, devrait conserver son poste. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le DP perd un siège à l'issue de ces élections communales dans la capitale au profit du CSV. Mais avec 9 sièges sur 27, le parti de la bourgmestre sortante, Lydie Polfer, reste en position de force. Il devra toutefois compter avec le net plébiscite des électeurs pour le CSV. Emmené par Serge Wilmes, le parti chrétien-social a obtenu deux sièges de plus qu'il y a six ans et porte son total à 7 sièges. Pour le jeune député, l'issue de ce scrutin avait des allures de vraie victoire. «C'est une vraie victoire. Les électeurs nous ont donné un mandat clair et nous allons l'assumer. Ce soir le CSV est incontournable à Luxembourg-Ville», se réjouissait-il.

Le partenaire de coalition des Libéraux, Déi Gréng, maintient ses 5 sièges obtenus en 2011 avec des poids lourds comme François Bausch et Viviane Loschetter. Toutefois, il pourrait bien passer dans l'opposition. D'ailleurs, hier soir, les militants écolos n'en menaient pas large. Une réunion de crise se tenait même dans les locaux du parti avant que tous les bureaux de vote aient été dépouillés. Mais pour la tête de liste, François Benoy, il n'y avait pas lieu de paniquer. «Les électeurs ont exprimé leur envie de maintenir une politique écologiste dans la capitale et à l'heure actuelle la coalition sortante a toujours une majorité, même courte». Avec 14 voix (sur 27), une coalition bleue-verte n'aurait qu'une voix d'avance sur l'opposition.

Majorité plus confortable avec le CSV

Si le DP s'alliait avec le CSV, cette alliance donnerait une majorité de 16 sièges (sur 27). De quoi travailler avec une majorité relativement confortable. À un an des législatives, cette alliance dans la capitale, centre névralgique du pays, pourrait bien rapprocher aussi les deux partis en vue d'une entente au niveau national. Réponse dans un an. Si la bourgmestre est restée prudente toute la soirée, elle n'exclut aucun partenaire de coalition d'emblée. «Je suis prête à discuter avec tout le monde. Il faudra évidemment tenir compte du résultat du CSV mais aussi se mettre d'accord sur un programme pour développer notre ville», a-t-elle esquivé.

Derrière les trois principaux partis, le LSAP de Marc Angel et Cathy Fayot s'effondre complètement et ne pourra guère espérer grand-chose à la table des négociations avec ses trois sièges (-1). «Je suis immensément triste. Il n'y a pas grand-chose à dire», commentait dans la soirée Marc Angel. À noter que l'ADR conserve son siège au conseil communal et sera représenté par Roy Reding. Quant au parti de gauche, déi Lenk, il aura toujours deux voix à faire valoir avec David Wagner, également député, et Joël Delvaux.

Dans la soirée, les différents camps politiques étaient en train de faire leurs calculs en gardant à l'esprit qu'en 2011, c'était le DP qui avait obtenu le fameux «siège restant», au prorata des voix non attribuées, qui avait porté son total à 10 sièges.

La réaction de Serge Wilmes:

La bourgmestre Lydie Polfer s'exprime:

Le Premier ministre Xavier Bettel, ancien bourgmestre de la capitale, réagit:

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • RamBo le 09.10.2017 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle belle écharpe :-))))

  • 3X Nee le 09.10.2017 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    tout est dit.

  • Le Cerbère. le 09.10.2017 19:25 Report dénoncer ce commentaire

    Si le LSAP, qui n'a plus de socialiste et d'ouvrier que le nom, persiste à suivre la politique de son allié le DP, il sait déjà ce qu'il l'attend aux législatives d'octobre 2018!

Les derniers commentaires

  • Le Cerbère. le 09.10.2017 19:25 Report dénoncer ce commentaire

    Si le LSAP, qui n'a plus de socialiste et d'ouvrier que le nom, persiste à suivre la politique de son allié le DP, il sait déjà ce qu'il l'attend aux législatives d'octobre 2018!

  • RamBo le 09.10.2017 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle belle écharpe :-))))

    • Salvatore le 09.10.2017 14:46 Report dénoncer ce commentaire

      On dirait maman qui prend soin de son petit ha ha ha

  • Klau le 09.10.2017 11:53 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis pour une coalition CSV-DP pour préparer aussi les futures législatives. Le LSAP est un parti en agonie et ne réussit ici et là que grâce à certaines figures populaires localement. D'autant plus que le DP et le CSV sont idéologiquement plus proche.

  • Thorgal le 09.10.2017 11:49 Report dénoncer ce commentaire

    Vivement les législatives!! ont peut déjà entrevoir les résultats... Le grand perdant le LSAP. les verts ont fait un super score.Bravo

  • lynn le 09.10.2017 11:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce que le CSV est un bon parti. Ils suffit de voir les résultats. Ce sont des équipes jeunes et dynamiques. Et qui ont une envie de développer et de faire grandir ce pays. Jeunes et têtes bien pleines.