Au Luxembourg

18 juillet 2019 07:00; Act: 18.07.2019 09:09 Print

Malgré les contrôles, la fraude a pu perdurer

HESPERANGE - La fraude dans la commune serait d'environ 3 millions d'euros. Aucun des contrôles menés jusqu'alors ne l'avait décelée.

storybild

Ce sont les propres services de la commune qui ont mis au jour l'escroquerie qui durait depuis 20 ans.

Sur ce sujet
Une faute?

«Plus j'y réfléchis, plus c'est incompréhensible», se désole Marc Lies, le bourgmestre CSV de Hesperange. Depuis que ses propres services, financier et de la recette, ont mis au jour des irrégularités concernant le paiement de factures, la commune a porté plainte contre X.

La somme détournée avoisinerait les 3 millions d'euros. Deux agents communaux sont impliqués dans cette vaste escroquerie. Suspendus de leurs fonctions, ils sont en arrêt maladie mais toujours payés. Présomption d'innocence oblige. «Mais s'ils sont condamnés par la justice, leur contrat sera bien évidemment caduc», prévient le bourgmestre. Selon les informations de L'essentiel, outre les deux fonctionnaires, des entreprises du bâtiment pourraient être impliquées. «Toutes les supputations sont possibles, mais laissons faire l'enquête et ne visons personne d'autre dans l'immédiat».

D'une manière générale, c'est la direction de la comptabilité communale, un service émanant du ministère de l'Intérieur, qui effectue les contrôles (un par an à raison de quatre jours sur place). Est-ce à dire qu'il y aurait eu des manquements? «Non!», estime Marc Lies. «Le ministère contrôle le volet réglementaire et tout était fait pour que les malversations soient difficilement détectables. Les travaux étaient réalisés, les factures apparaissaient...», précise le bourgmestre, qui avait pourtant mis en place des procédures internes plus sévères depuis son élection en 2010. «Certes, on est passés à travers jusqu'alors, mais notre persévérance a tout de même fini par payer».

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cement Sneakers le 18.07.2019 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêt maladie?

  • Berlusco le 18.07.2019 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vraiment l'arbre qui cache la forêt! Comment ose-t-il parler de persévérance et prétendre qu'il n'y a aucun manquement dans sa commune? … alors que cela dure depuis 20 ans avec des sommes astronomiques détournées certaines années!

  • Le vengeur masqué le 18.07.2019 07:59 Report dénoncer ce commentaire

    Des entreprises du bâtiment seraient impliquées? Alors là il faudra expliquer de quelle manière parce que quelque chose ne colle pas du tout. Comment peut-on avoir été fraudé de 3 millions d'€ pendant des années sans s'en rendre compte. Même moi qui ne suis pas comptable j'aurais tout de suite remarqué qu'il y avait un problème

Les derniers commentaires

  • Markeli le 19.07.2019 07:53 Report dénoncer ce commentaire

    Cette affaire est loin d'être terminée...qui est involvé encore ??!! La prise de position du maire pas très convaiquante

  • Pas plus d'info ? le 18.07.2019 22:19 Report dénoncer ce commentaire

    Aucune précision sur le profil des mis en cause.

  • peter le 18.07.2019 21:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bienvenue dans la mafia luxembourgeoise

  • junglejaja le 18.07.2019 19:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cherchez le conflit d’intérêts. N’y aurait-il pas de liens entre un fonctionnaire ou autre avec une autre personne travaillant chez un fournisseur de l’administration ???

    • Idem le 18.07.2019 20:37 Report dénoncer ce commentaire

      Absence de contrôles (= copinage)

  • Benben le 18.07.2019 18:47 Report dénoncer ce commentaire

    D'un autre point de vue, dans un grosse société privée, voir américaine, ne leur proposeraient on pas un avancement et un meilleur salaire ? comme devenir 'inspecteurs' ? Car trouver incompréhensible qu'il n'aient pas été démasqués depuis longtemps n'est ce pas admettre qu'ils sont vraisemblablement plus intelligents que les autres ?