Au Luxembourg

15 septembre 2020 06:58; Act: 15.09.2020 09:30 Print

Meisch estime que la rentrée est «bien préparée»

LUXEMBOURG – Le ministre de l’Éducation nationale n’a pas affiché d’inquiétude juste avant la rentrée scolaire au Luxembourg, malgré la situation sanitaire.

storybild

Claude Meisch veut croire que les règles contre le Covid-19 seront efficaces. (photo: Editpress/Archives / Fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

«C’est encore une fois une rentre spéciale, mais qui est bien préparée». Claude Meisch (DP), ministre de l’Éducation nationale, a voulu se montrer rassurant lundi, à la veille de la rentrée scolaire qui concernera un peu plus de 107 000 élèves et 10 000 enseignants. Il estime que «la grande majorité des acteurs sont très contents de pouvoir retourner à l’école», malgré la crise sanitaire.

Le ministre compte sur «l’expérience que nous avons faite avant les vacances scolaires», avec une première reprise des cours après la phase la plus forte de la pandémie. Bien sûr, la situation «ne peut pas encore être normale», reconnaît Claude Meisch. Il rappelle les règles sanitaires «strictes, contrôlées et qui font éventuellement l’objet de sanctions si elles ne sont pas respectées».

Selon Claude Meisch, «si tout le monde respecte certaines règles, il n’y a pas de problème de Covid à l’école». Pour affirmer cela, il se base sur «le rapport d’analyse effectué concernant le rapport des jeunes et de l’école au Covid». Le ministre a certes entendu des inquiétudes ces derniers mois, mais il reste persuadé que «les enseignants et éducateurs se sont rendu compte qu’il fallait rouvrir les écoles».

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • prudent le 15.09.2020 07:56 Report dénoncer ce commentaire

    M. Meisch a sacrifié nos enfants, les proffesseurs et l'enseignement. Il a même créé une école à Differdange pour ses enfants. Je n'ai aucune confiance en cette personne.

  • lylylou le 15.09.2020 07:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On en reparle dans quelques jours Mr Meisch!.. dans toute l Europe on était bien préparé, les quarantaines ne cessent de faire fermer des classes ou des établissements... croisez les doigts!

  • parents inquiets le 15.09.2020 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    de quelle "expérience" parlez-vous? des quelques semaines après le rassemblement des classes A et B, où beaucoup de parents on garder leur enfant. 5 mois d'efforts, de privations et d'absence de vacances,... Pour nous imposer une rentrée normale (presque 20 en classe), qui va nous mener en novembre a de nombreux nouveau cas, et on va nous raconter qu'ils proviennent de la sphère privée... Non Monsieur le Ministre, ils proviendront de l'école, et ce ne seront pas les enseignants les coupables. Super les phrases "parapluie". Bonne rentrée aux enfants et aux enseignants.

Les derniers commentaires

  • Timothy le 15.09.2020 16:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je vais voir demain , je suis lycéens

  • Phi le 15.09.2020 12:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Meisch et Company sur tout les secteurs les meilleures , mais dans tout les secteurs de plus en plus cas d‘infection Oui oui três bon travail.

  • Nuni71 le 15.09.2020 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    Comment peut-on parler de "rentrée bien préparée" avec la suppression de lignes de bus pour certains lycéens! Vive le distanciement dans les bus et après ne venez pas raconter que les contaminations se font dans les fêtes familiales !

  • Cimitiere le 15.09.2020 11:46 Report dénoncer ce commentaire

    Travaillant dans un lycée j peux vour garantir que les "mesures" prises ne seront pas suffisantes. Si vous avez des doutes je vous conseille de suivre votre enfant a l ecole pour son premier jour et vous comprendrez vite de quoi je parle. A bon entendeur

  • nope le 15.09.2020 11:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien préparé....on en reparlera bientôt... Au Lycée, masque non obligatoire en classe mais uniquement quand le prof s'approche de l'élève.... oupssss....