Rentrée au Luxembourg

16 septembre 2019 06:57; Act: 16.09.2019 09:59 Print

Meisch veut plus de transparence sur les notes

LUXEMBOURG - Le ministre de l'Éducation nationale, Claude Meisch, fait le point sur les réformes qui marquent cette rentrée scolaire au Luxembourg.

storybild

Claude Meisch a livré ses priorités pour la rentrée. (photo: Editpress/Alain Rischard)

Sur ce sujet
Une faute?

«L'essentiel»: La rentrée est notamment marquée par des notes chiffrées dans la formation professionnelle. Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné avec les modules?

Claude Meisch (ministre de l'Éducation nationale): En pratique, ce n'était pas facile à appliquer. Cela résultait d'un cumul de rattrapages au point que les écoles n'étaient plus en mesure de les proposer. L'adaptation de cette réforme des modules va mettre fin au cumul des rattrapages, un phénomène qui a touché beaucoup d'élèves. Les notes offriront également plus de transparence concernant les compétences de l'élève.

La réforme sur l'orientation scolaire en primaire, introduite en 2016/2017, est-elle concluante?

Les parents sont davantage inclus dans la prise de décision d'orientation. Nous cherchons un consensus entre parents et professeurs et, dans la plupart des cas, nous l'atteignons. Plus d'élèves ont été orientés vers l'enseignement classique cette année. Je crois que les enfants y ont leur place, ce n'est pas seulement dû à la réforme. Il y a une diversification de l'offre scolaire qui permet aux élèves d'atteindre un autre niveau, tout en étant moins bons dans l'une ou l'autre matière.

Quid de l'introduction de la langue luxembourgeoise dans le système scolaire?

La langue luxembourgeoise est importante, mais il ne faut pas surcharger l'élève, surtout qu'il a déjà trois langues à maîtriser. Nous nous posons la question de l'importance et de la place de la langue luxembourgeoise. Nous avons déjà introduit des options qui donnent la possibilité à ceux qui sont intéressés d'apprendre la grammaire. Nous voulons que les écoles poursuivent ce projet, sans pour autant créer une nouvelle pression sur l'élève.

Quels sont les premiers retours sur les classes iPad?

Élèves et enseignants sont demandeurs. C'est d'ailleurs la formation la plus demandée auprès de l'Institut de formation d'éducation nationale. Les élèves doivent apprendre à travailler avec ces outils car c'est l'avenir. Il y a aussi une plus-value pédagogique, les enfants apprennent plus facilement et le professeur peut suivre chaque élève à son rythme.

(Propos recueillis par Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • IPad le 16.09.2019 11:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi avec les iPads, ce n'est nullement l'outil du futur, rien ne remplecera un pc de bureau avec clavier et souris quand on veut bosser sérieusement. D'ailleurs, il faut les entraîner sur windows voir linux pour les plus doués. En plus les élèves préfèrent toujours le support papier au numérique pour réviser, ils utilisent uniquement leurs ipads pour regarder netflix le soir. La seule vraie utilité est pour faire des recherches internet en cours, mais là encore les ipads font double emploi parce qu'ils disposent tous de smartphones. Il n'existe aucune directive ou support pour l'utilisation en classe des ipads. C'est évident que les formations ipad sont le plus demandées, car aucun enseignant ne sait quoi faire de ces engins...

  • thierry le 16.09.2019 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    Pas plus mal... Essayez donc de décrocher une place dans l'enseignement supérieur (hormis peut être en Belgique si vous avez fait les modules en +) avec un bac technique luxembourgeois. Impossile, pas de note = aucune proposition dans parcoursup en France...

  • Robin le 30.09.2019 21:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De la transparence ? Pourquoi ne pas donner à la formation professionnelle le mêmes bilan qu’à l’école fondamentale? C’est tellement transparent!

Les derniers commentaires

  • Robin le 30.09.2019 21:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De la transparence ? Pourquoi ne pas donner à la formation professionnelle le mêmes bilan qu’à l’école fondamentale? C’est tellement transparent!

  • Angelo51 le 16.09.2019 17:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il semble lâcher du lest sur la langue luxembourgeoise et en même temps il se trahit en disant « pour ceux qui veulent approfondir la grammaire » car une langue c’est un tout. Par exemple impossible d’apprendre le français ou l’allemand indépendamment de la grammaire et donc il avoue que le luxembourgeois n’est pas une langue complète.

  • sociétal le 16.09.2019 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout à fait d'accord sur le fait qu'il fasse faire une sévère cission jeu/recherche/épanouissement

  • sociétal le 16.09.2019 15:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est sur que quand on a pas d'imagination... on se contente de netflix sur l'Ipad... j'avais aussi oublié que tous les enseignants étaient dépourvus d'imagination... meh

  • gigi1 le 16.09.2019 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’idée de revenir aux points plutôt qu’aux modules est une bonne idée ! À développer aussi dans le primaire.

    • Tony le 17.09.2019 10:02 Report dénoncer ce commentaire

      Sur ce point je suis tout à fait d'accord.